Législatives 2023, 2ème tour le particularisme israélien

Législatives 2023, 2ème tour le particularisme israélien

avril 17, 2023 1 Par Eli Laik

Résultats à l’urne en Israël

BureauxMr Habib%Mme Abisror de Lieme%
Ashdod38094%266%
Beer-Shevah2960.40%1939.60%
Eilat6697%23%
Haïfa9071%2729%
Implantations44100%00%
Jérusalem55688%7712%
Netanya68094%506%
Tel-Aviv32763.40%18836.60%
Total Israël2.17284.81%38915.19%
Le rejet de la Macronie et du Quai d’Orsay

Madame Abisror de Lieme candidate de la Macronie récolte les retombées de la politique anti-israélienne de la France avec ses votes à répétition ou ses abstentions lors des motions arabes à l’Onu.

Elle ne résiste qu’à Tel-Aviv qui est le pole de l’opposition au gouvernement d’Israël, et à Beer-Shevah et Haïfa où habitent beaucoup d’Arabes ou de Bédouins.

Si vous souhaitez être informé de nos articles, en renseignant ce formulaire vous en serez avisé dès sa parution.

Résultats toute la circonscription

Le score de Madame Abisror de Lieme est à rapprocher des positions anti-israéliennes des pays, voire de l’anti-judaïsme constaté à l’occasion de récents évènements.

Madame Abisror de Lieme pensait s’appuyer sur le vote à plusieurs reprises lors des Présidentielles de 85% pour le Président, elle oublie qu’il s’agissait d’un vote de rejet de la candidate Marine Le Pen, Israël n’est pas le pays « extrémiste de droite » titre dont l’affublent les anti-juifs.

Conclusion

Le Quai d’Orsay voulait absolument éliminer Meyer Habib. Il s’y est employé de plusieurs manières.

  • Par l’organisation des Présidentielles en 2022 décalées par peur de l’abstention, fixant obligatoirement la date des Législatives tombant le jour de Shavouot, la plus importante des fêtes juives ce qui a entrainé la fermeture des bureaux d’Ashdod, Beer-Shevah, et d’Eilat, trois bureaux votant majoritairement pour Meyer Habib, voir tableau ci-dessus.
  • Par la mise en place d’un vote électronique balbutiant dont la mise au point laisse à désirer un an plus tard, en 2022 seulement 40% des électeurs avaient reçu leurs identifiants et codes permettant le vote par internet.
  • Par l’invalidation du scrutin de 2022 à l’initiative de la candidate perdante soutenue par le Quai d’Orsay qui a soutenu des thèses s’appuyant sur des faux et détournement de documents pour faire croire à un routage appelant à voter pour Meyer Habib pendant la période de réserve.
  • Les Franco-israéliens ont répondu en éliminant le candidat du Quai d’Orsay par 85%.