Du Linkage des Accords d’Abraham au raté du gaz israélien

Du Linkage des Accords d’Abraham au raté du gaz israélien

juillet 17, 2022 0 Par Eli Laik

La participation des pays musulmans aux Accords d’Abraham a été favorisée car les États-Unis ont offert aux pays visés ce qu’ils souhaitaient et qu’ils n’envisageaient même pas d’obtenir un jour.

Les E.A.U qui n’ont jamais été en guerre avec Israël ont obtenu immédiatement la signature de nombreux projets très juteux. Les E.A.U. sont soucieux du bonheur de leurs citoyens, ils sont pour une région apaisée, les bruits de bottes n’ont jamais favorisé les affaires. Ils ont inauguré leur Ambassade à Tel Aviv le 14 juillet 2021, alors qu’Israël a inauguré son Ambassade à Abou Dhabi le 24 janvier 2021.

Royaume du Bahreïn n’ayant pris sa décision que peu de temps avant la signature des Accords le 15/09/2020, a déclaré que les échanges feraient l’objet de réunions ultérieures entre Ambassadeurs. L’Ambassade du Bahreïn à Tel-Aviv a été inaugurée le 31 août 2021 un an après la signature des Accords d’Abraham. L’Ambassade d’Israël au Bahreïn a été inaugurée le 30 Septembre 2021 à Manama.

Le Maroc a obtenu la reconnaissance par les États-Unis la reconnaissance du Sahara occidental, jusqu’ici la France soutenait l’Algérie qui favorisait depuis des décennies l’émergence des Sahraouis. Le Maroc a immédiatement mis en place un partenariat avec Israël et les échanges tant touristiques que de technologie et autres produits ont boosté l’économie marocaine. Le Maroc va acquérir des armes et des services de renseignement.Le Maroc avait jusqu’ici un bureau de liaison en Israël, une Ambassade du Maroc à Tel Aviv devrait être inaugurée les prochains jours, le site est déjà opérationnel. L’Ambassade d’Israël à Rabat devrait ouvrir prochainement, le site est déjà opérationnel.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Le Soudan était sur la liste des États terroristes, cette position peu enviable projette le pays au ban des Nations. D’un trait de plume, Donald Trump a sorti le pays de cette liste d’État terroriste, et le Soudan a pu retrouver une sérénité qui profite à sa population, Israël fournit sa technologie en particulier dans l’agriculture qui sortira le pays de la famine permanente qui durait depuis des décennies.

L’Arabie Saoudite entretien depuis des décennies des contacts sécuritaires avec Israël, elle reste bloquée sur une reconnaissance officielle en raison de l’opposition d’une minorité chiite et du clergé wahhabite qui conditionnent une paix à des « accords avec les Palestiniens ». Toutefois, elle a accepté que le Bahreïn et les E.A.U rejoignent les Accords d’Abraham.

Joe Biden qui a lu le Petit Poucet, a voulu chausser les bottes de Donald Trump trop grandes pour lui, il a échoué lamentablement dans ses deux projets en Arabie, voir l’Arabie rejoindre les Accords d’Abraham et augmenter sa production de pétrole. Le voyage a été mal préparé par son administration.

L’Administration Biden avait insulté l’an dernier le Prince Salman l’accusant d’avoir fait exécuter un journaliste à Ankara, Jo Biden a été fraîchement accueilli à Djeddah, les Saoudiens lui ont répondu que s’il voulait une augmentation de la production et une baisse du prix des carburants, il devait réactiver la production sur son territoire.

Israël a manqué une bonne occasion de faire baisser la pression internationale à son égard avec le mantra 2 pays avec Jérusalem comme capitale. Il aurait pu demander aux États signataires des accords d’Abraham d’ouvrir leur Ambassade à Jérusalem. D’autre part lors des accords gaziers de ces jours dernier avec l’Europe, il aurait pu exiger l’arrêt de ces attaques perpétuelles à son égard, ainsi que le déplacement des Ambassades à Jérusalem, ceci se discute avant la signature des accords, pas après.