Israël, Gaza, Hezbollah, pourquoi 7 Octobre?

Israël, Gaza, Hezbollah, pourquoi 7 Octobre?

janvier 2, 2024 0 Par Eli Laik

Israël, Gaza, Hezbollah, pourquoi 7 Octobre?

Israël, Gaza, Hezbollah, pourquoi 7 Octobre? pour ceci il faut revenir en arrière dans l’histoire d’Israël.

Acte I durant le règne de Salomon

Salomon ne respecta pas les règles fixées par Hachem:

Roi I 11 3-13

« Il eut 700 épouses et 300 concubines et ses femmes égarèrent son coeur…Je ne lui arracherai cependant pas le royaume entier, je lui laisserai une tribu en faveur de mon serviteur David et en faveur de Yerushalaïm que j’ai élue. »

Acte II Succession de Salomon

Re’hav’am fils de Salomon se vit dépouiller de 10 tribus qui se rallièrent à Yarov’am?

Yarov’am voulait capter le pouvoir procuré par le Temple, il décida de créer 2 temples supplémentaires, il fit faire 2 veaux d’or, Rois I 12 28-29 « il en mit un à Beith-El et plaça l’autre à Dan. »

Dès lors Rois I 14 30 « Re’hav’am et Yarov’am furent constamment en guerre. »

Acte III Déportation à Babylone -597 et -586

Rois II 25 8-9 Nabuchodonosor déporta dans un premier temps 10.000 Juifs d’Israël, puis 10 ans plus tard, il rasa le Temple et déporta les Juifs de Yehouda.

Acte IV Reconstruction du temple de Jérusalem.

-538 retour d’exil autorisé par Cyrus roi de Perse qui a conquit Babylone. -516 reconstruction du Temple.

Acte V La population se rebelle contre les Romains 66

Les Juifs se rebellent contre les Romains qui viennent les assiéger à Jérusalem.

Le siège dure 4 ans, les Juifs se scindent en deux camps antagonistes, ceux qui veulent ouvrir les portes aux Romains et ceux qui veulent continuer la lutte.

C’est la seconde fois que deux camps de Juifs s’opposent, ce sera la raison de la destruction du second Temple.

Acte VI Destruction du second Temple 70

Après 4 ans de guerre Jérusalem est prise, puis ce fut le Temple où s’étaient retranchés les zélateurs et les voleurs. Le Temple fut incendié.

Tout ce qui précède est largement décrit dans cet article.

Acte VII Après un exil de 18 siècles, les Juifs reviennent.

1948 Les juifs déclarent l’Indépendance, David Ben Gurion (Gauche) veut fédérer les différents corps de combattants au sein de Tsahal. L’Irgoun (Droite) s’oppose à livrer une cargaison d’armes, Ben Gurion demande à Itzak Rabin (gauche) de bombarder le navire chargé des armes. 16 membres de l’Irgoun meurent ainsi que 2 membres de Tsahal. Les armes auraient permis de reprendre la Judée-Samarie, et la Bande de Gaza. 75 ans plus tard Israël connaît une énième guerre avec Gaza, un soulèvement des Arabes de Judée-Samarie, et des bombardements du ‘Hezbollah.

Acte VIII un an de manifestations fomentées par la gauche

A nouveau les Juifs se déchirent. La Gauche revenue au pouvoir par la défection des 3 Chefs de parti de droite a perdu le pouvoir après seulement 14 mois de Gouvernement.

Benyamin Netanyahou reprend les rennes du pays aussitôt, les aigris chassés du pouvoir jettent les gens dans la rue, finançant avec l’argent de l’Étranger les manifestants qui ne vont même plus travailler. Israël est au bord de la guerre civile.

Acte IX le 7 octobre 2023 et la guerre

Profitant du climat de quasi guerre civile, et du jour de fête, les terroristes du ‘Hamas, du Djihad islamique, du Fata’h suivis par tout le peuple gazaoui se livrent au pogrom du 7 octobre.

Le Cabinet de sécurité restreint

Immédiatement Benyamin Netanyahou mit en place un Gouvernement d’urgence nationale.

Son seul rôle sera de gérer la Guerre avec comme feuille de route, l’éradication du ‘Hamas et de ses alliés, et la récupération des 240 otages. Tout sujet qui fâche est mis en suspens.

Dans un char, trois militaires que tout oppose un Juif religieux, un traditionaliste, et un laïc discutent. Ils n’ont que ça à faire en attendant l’entrée sur le terrain. Ils constatent qu’ils sont d’accord sur 80% des sujets, que seuls 20% les séparent. Ils en concluent que seuls les meneurs de cette quasi guerre civile sont intéressés par ces dissensions.

Acte X les querelles reprennent.

La Présidente de la Cour Suprême a pris sa retraite le jour de son 70ème anniversaire. En raison de la Guerre, et des accords du Cabinet d’Urgence nationale, La nomination provisoire d’un nouveau Président ainsi que de 51 juges a été décidée. Cette pose dans la réforme de la Cour Suprême devait régler le mode de nomination des juges.

Le Président Yitzhak Herzog prononce un discours demandant à ne pas attiser les dissensions en temps de guerre.

La Cour suprême en profite pour repousser la loi fondamentale sur « le caractère de raisonnabilité » qu’ils ne peuvent pas invalider. Même des gens de gauche trouvent que le moment est inapproprié pour diviser le pays alors que nous sommes en guerre.

C’est le moment que choisissent les boutes feu Yaïr Lapid, Ehud Barak, et Naphtali Bennett pour distiller leurs phrases assassines.

Décidément, ces gens sont totalement inconscients, ne voient-ils pas que les divisions sont la mort d’Israël? Seront-ils dignes un jour de diriger le pays?

Print Friendly, PDF & Email