Les coups d’État multiples amènent la violence

Comments (0) Elections Europe, Elections France, Elections Israël, Elections Monde, Elections USA, Knesset, Likoud, Présidentielles France, Primaires, Problèmes de société

Eli LAIK

Le continent Sud-américain, l’Afrique, et l’Asie nous ont habitué à des coups d’État militaires à répétition.

Les pays occidentaux ont mis en place la Démocratie pour lutter contre ces dérives.

Mais depuis quelques années les élites élues ont considéré que le peuple avait tort puisqu’il votait mal (c’est à dire pas comme les élites le souhaitaient).

France premier coup d’État institutionnel 13 décembre 2007:

29 Mai 2005 les Français appelées par référendum à voter pour une Constitution européenne, se prononcent à 58,44% contre, ils ne veulent pas d’une suprématie de l’Europe sur la France.

Trois jours plus tard les Pays-Bas emboitent le pas à la France. La Constitution étant rejetée l’Europe était en panne. Les partisans de l’Europe à tout prix ne s’avouent pas vaincus.

Les Gouvernements sont habilités à légiférer par voie de traités internationaux.

Nicolas Sarkosy Président français va par le biais du Traité de Lisbonne du 13 décembre 2007, modifier les traités existants, et reprendre les articles de la Constitution rejetée le 29 mai 2005.

Les Français comme les Hollandais se voient volés de leur pouvoir exprimé le 29 Mai 2005. Ce déni de démocratie coutera sa réélection à Nicolas Sarkosy, c’est François Hollande qui lui succède.

Grèce second coup d’État institutionnel 13 juillet 2015:

Le 26 janvier 2015, les Grecs élisent une Chambre de gauche sur le refus d’accepter les oukases de l’Europe, du FMI, et de la B.C.E. Le Premier Ministre Alexis Tsipras et les Dirigeants européens ont un bras de fer de six mois. Le P.M décide d’appeler le 5 juillet 2015,  les Grecs à se prononcer pour accepter ou refuser le plan de restructuration de la dette qui prévoie de nombreuses mesures d’austérité et de privatisation, il précise qu’il est opposé à ce plan. Le référendum est sans appel, les Grecs rejettent le plan par 60% des voix. Devant le forcing des Européens, le P.M valide le plan le 13 Juillet 2015.

France Premier coup d’État juridique 28 novembre 2017:

François Fillon gagne la Primaire des Républicains des 20 et 27 novembre 2017.

Il est donc le Candidat légitime de la droite à la Présidentielle des 23 avril et 7 Mai 2017. Mais son succès aux primaires n’est pas du goût des autres prétendants de droite, on va sortir opportunément une prétendue affaire de corruption, il n’arrivera que 3ème au premier tour de scrutin, c’est l’élection de Emmanuel Macron.

États-Unis troisième coup d’État institutionnel et Juridique 3 Novembre 2020:

Le 3 novembre 2020 à 20 heures Donald Trump est en tête, les bureaux de vote sont fermés et évacués sous de faux prétextes de fuite d’aux par exemple, ensuite seuls les observateurs démocrates sont autorisés à pénétrer dans les bureaux de vote, les Shérifs en empêchant l’accès aux Républicains. Les Juges empêchent tout recours. Le matin Joe Biden est élu alors que des morts ont voté, que des électeurs nombreux sont domiciliés dans des locaux commerciaux désaffectés, que les juges empêchent l’analyse des machines à voter, et lorsque elles l’autorise, c’est pour constater l’effacement des données de 2020 alors que toutes les données antérieures sont conservées.

Israël quatrième coup d’État institutionnel le 9 Juin 2021:

De droite à gauche Ayelet Shaked, Naphtali Bennett, Yom Tov Kalfon

Les électeurs de Yamina parti politique de droite, se sont vus grugés, ils ont voté pour un parti dirigé par Naphtali Bennett, ils escomptaient que ce dernier ferait contrepoids à Benyamin Netanyahou au sein d’un gouvernement de droite. Devant l’incohérence du système électoral israélien à la proportionnelle intégrale dénoncé dans ces colonnes, Naphtali Bennett a préféré s’allier avec la gauche. Depuis, des manifestations quotidiennes se tiennent devant le domicile de Naphtali Bennett les électeurs volés de leur vote profèrent de menace de mort envers Naphtali Bennett et les élus de la liste Yamina. Benyamin Netanyahou et tous les élus du Likoud appellent les électeurs de Yamina à la plus grand retenue, on ne peut proférer des menaces de mort dans un pays démocratique.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Conséquences:

Entretemps, la crise sanitaire avec le confinement des populations et le couvre feu imposé, rend les gens irascibles. Une “épidémie” de défenestration de femmes par leurs maris sévit en France, des centaines d’attentats anti-juifs font suite partout en Europe et aux États-Unis, à un bombardement de 4300 roquettes en 11 jours des populations civiles d’Israël par le Hamas, et de la réplique de l’armée israélienne vers le Hamas.

En Israël une guerre civile s’est déclenchée à l’initiative du Hamas soutenu par Abou Mazen, (le chouchou de l’Europe qui ne rate jamais une bonne occasion de saisir les bonnes occasions), cette guerre civile lancée par une cinquième colonne d’Arabes israéliens de 13 à 15 ans qui se sont livrés à des bastonnades ou des attaques au couteau contre des civils Juifs, ce qui a suscité la réplique de Juifs qui ont bastonné des Arabes.

En France, la guerre civile fait rage.

Depuis des années on constatait en France des actions violentes avec incendies de voitures dans les 700 zones de non droit, avec des agressions de plus en plus fortes envers les ambulanciers, les pompiers, et les forces de l’ordre, depuis deux ans, ces dernières paient un lourd tribut, on dénombre de nombreux morts et des dizaines de blessés parmi les forces de l’ordre, les assaillants n’hésitent pas à commettre leurs actes à l’intérieur des commissariats.

Les Français sont opposés dans leur grande majorité à la politique d’accueil des migrants à guichets ouverts (400.000 par an pour un coût de 50.000€ annuel par personne total 20 milliards annuels, alors que des milliers de lits d’hôpitaux psychiatriques sont fermés, coût 450 € par jour soit 164.250 € par lit par an, et que des milliers de postes de policiers ont été supprimés). Les dits migrants étant majoritairement responsables des actes de violence et de viols en Europe.

Hier, un pas important a été franchi, un déçu de la politique n’a pas hésité, il a giflé le Président Emmanuel Macron dans la Drôme.

La République est attaquée dans son symbole le plus fort, en la personne du Président.

Lorsqu’un pays ne réagit pas à l’assassinat de ses policiers, les juges trouvant toujours des excuses aux terroristes, il ne peut empêcher une agression envers son Président.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour https://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :