A mes amis ex Likudnikim d’Israël partie 1

Comments (1) Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

À la veille du jour anniversaire d’ l’Indépendance d’Israël un rappel de l’histoire s’impose.

Chers amis, vous étiez Likudnikim et vous avez choisi de créer un nouveau parti, c’est ce qu’on appelle la Démocratie.

Les règles depuis l’Indépendance.

La Knesset

En Israël, l’élection à la Knesset se déroule par liste à la proportionnelle intégrale. Ce système hérité d’une époque pré indépendance était alors en vigueur pour les différents organismes sociaux, il garantissait à la pluralité d’opinion d’être représentée dans les instance dirigeantes.

Ce système a été adopté pour l’élection à la Knesset lors de l’Indépendance en 1948.

À l’époque déjà David Ben Gourion pensait élaborer une Constitution, mais les guerres successives ont retardé ce projet qui est depuis passé aux oubliettes. Ce sont donc des lois fondamentales qui posent les bases des principes du pays.

Le 29 novembre 1947, l’Assemblée générale des Nations unies adopta une résolution prévoyant la création d’un État juif indépendant dans le pays d’Israël et invita les habitants du pays à prendre les mesures nécessaires pour appliquer ce plan. La reconnaissance par les Nations unies du droit du peuple juif à établir son État indépendant ne saurait être révoquée.

C’est de plus, le droit naturel du peuple juif d’être une nation comme les autres nations et de devenir maître de son destin dans son propre État souverain.

Lors du discours de la déclaration d’Indépendance David Ben Gourion qui était loin d’être un religieux de droite a déclaré:

“En conséquence, nous, membres du Conseil national représentant le peuple juif du pays d’Israël, et le mouvement sioniste mondial, réunis aujourd’hui, jour de l’expiration du Mandat britannique, en assemblée solennelle, et en vertu des droits naturels et historiques du peuple juif, ainsi que de la résolution de l’Assemblée générale des Nations-unies, proclamons la fondation de l’État juif qui portera le nom d’État d’Israël.”

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

L’émergence d’un mouvement laïc.

De tous temps Israël fut peuplée de laïcs David Ben Gourion en était. Cependant en vertu du fait que l’État fut déclaré État juif, le Shabbat fut reconnu unanimement comme jour de repos hebdomadaire.

60 ans après l’Indépendance, et des Alyot successives plus loin, les laïcs s’opposèrent aux religieux, la demande d’ouverture des services publics se fit plus pressante.

1999 Avigdor Liberman quitte le Likoud pour fonder Israël Beteinou parti de droite laïc anti-clérical. Il s’oppose aux orthodoxes qu’il veut tous enrôler dans l’armée.

Yaïr Lapid: Janvier 2012, Yaïr Lapid créa le parti centriste laïc Yesh Atid.

1ère fronde:

  • Alors qu’il est prévu dans la déclaration d’Indépendance qu’Israël est un État juif, devant la fronde du mouvement laïc qui veut imposer l’ouverture des services publics le Shabbat, il a été décidé de mettre en place une nouvelle loi fondamentale.
  • 19 Juillet 2018 la Loi fondamentale Israël État juif est votée à la Knesset, son article 10 précise:
    • Jour chômé et Shabbat.
    • Le Shabbat et les fêtes juives sont les journées chômées dans l’État. Les non-juifs ont le droit d’observer leurs jours de repos et leurs jours de fêtes. Les détails de ce point seront fixés par la loi.

En raison de la longueur de cet article il sera publié en 3 parties.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour https://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest