Danièle Obono, racisme d’une élue française

Comments (0) Elections France, Elections Israël, Elections Monde, Elections USA, Knesset, Législatives, Problèmes de société, Sénatoriales

Eli LAIK

En France la règle de la double nationalité permet à un Député bénéficiant de la double nationalité d’être élu à l’Assemblée Nationale. Il n’en est pas ainsi dans d’autres pays.

Aux États-Unis, Ted Cruz a du renoncer à sa nationalité canadienne pour se présenter à l’élection Présidentielle.

En Australie, la même règle prévaut.

En Israël, les élus ne peuvent avoir que la nationalité israélienne.

Cette règle de double allégeance pose à la France un problème  de conflit d’intérêt, on va le voir exposé avec truculence au fil de cette courte vidéo par un marseillais à l’accent savoureux. Il tacle Danièle Obono en lui rappelant tous les avantages qu’elle a tirés de la France et le peu de reconnaissance qu’elle en a en retour.

Danièle Obono n’a même pas le courage de ses opinions, regardez dans la vidéo comme elle botte en touche lorsqu’on lui fait remarquer lors de son passage à la télévision, l’incongruité de sa signature de soutien à Nique la France.

La France qui veut donner des leçons de bonne conduite et de démocratie au monde entier, et en particulier à Israël, se retrouve prise avec la main dans le pot de confiture.

Elle serait bien inspirée pour remédier à ce conflit d’intérêt de mettre en place une loi telle qu’en Australie, où les Députés et Sénateurs sont obligés d’abandonner une nationalité pour conserver leur statut d’élu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :