Danièle Obono, racisme d’une élue française


En France la règle de la double nationalité permet à un Député bénéficiant de la double nationalité d’être élu à l’Assemblée Nationale. Il n’en est pas ainsi dans d’autres pays.

Aux Etats-Unis, Ted Cruz a du renoncer à sa nationalité canadienne pour se présenter à l’élection Présidentielle.

En Australie, la même règle prévaut.

En Israël, les élus ne peuvent avoir que la nationalité israélienne.

Cette règle de double allégeance pose à la France un problème  de conflit d’intérêt, on va le voir exposé avec truculence au fil de cette courte vidéo par un marseillais à l’accent savoureux. Il tacle Danièle Obono en lui rappelant tous les avantages qu’elle a tirés de la France et le peu de reconnaissance qu’elle en a en retour.

Danièle Obono n’a même pas le courage de ses opinions, regardez dans la vidéo comme elle botte en touche lorsqu’on lui fait remarquer lors de son passage à la télévision, l’incongruité de sa signature de soutien à Nique la France.

La France qui veut donner des leçons de bonne conduite et de démocratie au monde entier, et en particulier à Israël, se retrouve prise avec la main dans le pot de confiture.

Elle serait bien inspirée pour remédier à ce conflit d’intérêt de mettre en place une loi telle qu’en Australie, où les Députés et Sénateurs sont obligés d’abandonner une nationalité pour conserver leur statut d’élu.


Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :