Vous avez aimé 2012, vous adorerez 2017

Comments (5) Elections France, Présidentielles France

Eli LAIK

En 2012, les Médias ont éreinté Nicolas Sarkosy dans une campagne de dénigrement épouvantable, il n’a pas eu le réflexe de défendre son bilan pourtant important, plus de 900 réformes que son successeur s’est dépêché de détricoter.

François Hollande élu par défaut était aux dires de ses proches un incompétent notoire, il disait de lui qu’il était payé à ne rien faire. . Les Électeurs de Droite s’étant abstenus, le plus péricliteux des Candidats fut envoyé à l’Élysée. aujourd’hui même ses plus proches l’ont poussé à ne pas se représenter. Il fallait du sang neuf, et on prévoyait de faire monter un jeune poulain depuis déjà 10 ans, il n’était pas suffisamment formé, peu importe, la publicité fait bien vendre des produits « nouveaux » qui sont la copie conforme d’autres plus anciens, mais qui offrent l’attrait de la nouveauté, ça fait plus « neuf, » et c’est plus cher. Mais les consommateurs aimeront, « c’est bien car vu à la télé. »

Les publicistes ont donc préconisé Emmanuel Macron:

« il sait ce que sont les affaires, » puisque banquier, il a participé à des rachats d’entreprises, il a donc analysé les bilans, et sait les mettre en valeur. Pour mieux le faire connaître un petit détour par Bercy lui donnera le vernis d’un homme politique (jamais élu, comme François Hollande). Mais il n’y restera pas trop longtemps pour qu’on ne le trouve pas vieilli trop tôt. En dépit de son inexpérience des Affaires, il a su parfaitement arranger les siennes, par un tour de passe-passe, les millions d’euro perçus lors de son passage dans la banque, se sont évaporés donc pas d’I.S.F, circulez il n’y a rien à voir. Prétendre qu’il a tout dépensé ça fait désordre plus de mille Euros par jour comment gèrera t-il les Affaires de la France? Il veut construire une autoroute à travers l’Afrique pour que les migrants arrivent plus vite en Europe via la France.

Que veulent les Français?

A une majorité écrasante, ils ne souhaitent ni sortir de l’Europe, ni de l’Euro. (C’est ce que nous annoncent les sondages!!!)

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Ceux qui veulent la sortie de l’Europe et de l’Euro:

  • Les deux frères ennemis:

Nathalie Arthaud, et Philippe Poutou sont les deux faces d’une même pièce, ils ont le même discours anti entreprise et Nathalie Arthaud ne s’en cache pas, à tous les deux ils espèrent ratisser plus large, mais jusqu’où autour de 1%?

  • Jacques Cheminade:

Jacques Cheminade se trompe de siècle, il veut revenir à la nationalisation à tous crins qui délègue tout à l’État, et ne laisse pas d’initiative au particulier, pour son ouverture d’esprit, je lui conseille fortement comme  d’autres pratiquant la même analyse de regarder pourquoi d’autre pays marchent et pas la France et de s’en inspirer, il n’ont pas besoin d’aller très loin, l’Allemagne est toute proche, pour elle l’Euro est sous évalué de 15%, alors que pour la France il est surévalué de 12%. Ce n’est pas de la faute à l’Euro, c’est la résultante du P.I.B de chaque pays. Il veut sortir de l’Europe et de l’Euro pour refonder l’Europe.

  • François Asselineau:

Il prétend qu’il faut sortir de l’Euro avant qu’il ne dégringole plus bas. Effectivement le système est intenable, j’ai déjà développé le sujet, mais si l’Euro est faible, c’est qu’à l’exception de l’Allemagne, l’Europe ne produit plus rien en raison de la casse de l’outil industriel jamais remplacé par des entreprises innovantes, la France en particulier est restée accrochée à son dix neuvième siècle, et les premiers trois quart du vingtième, sa frilosité jointe à la mauvaise gestion du pays par des Présidents qui n’étaient pas des visionnaires, qui ont accentué le déficit, et augmenté la charge pesant sur les entreprises, et augmenté sans cesse le nombre de fonctionnaires en ajoutant 2 niveaux de décision: la Région, et l’Europe. C’est le bon point N° 5 de son programme. Par contre son point N° 12 ne peut être mis en œuvre qu’après avoir éradiqué la menace terroriste due à une guerre de religion que tous se refusent d’admettre.

  • Jean-Luc Mélenchon:

C’est le communiste, il n’a pas la stature de Georges Marchais, qui lui émargeait à 7.000 F par mois, tout le reste de son salaire allait au Parti, Jean-Luc Mélenchon avec ses multiples casquettes engrange 30.000 € par mois, seul l’argent des autres est sale. Son plan A pour régler les problèmes avec l’Europe ne tenant pas la route il devra se recentrer sur son plan B qui est la sortie de l’Europe et de l’Euro. C’est la raison de sa guerre avec Marine Le Pen qu’il accuse de lui avoir plagié son programme.

  • Marine Le Pen:

J’ai déjà traité de son programme économique, il s’agit d’un programme d’extrême gauche équivalent à celui de Jean-Luc Mélenchon. ¨Par contre étant nationaliste, son programme devient donc national-socialiste, nous avons déjà donné en 1933.

  • Nicolas Dupont-Aignan:

Nicolas Dupont-Aignan a un excellent programme économique, il bénéficie du statut de Maire le mieux élu de France avec 80% des voix sur 30.000 habitants. Il a redressé une ville en faillite et diminué de moitié sa dette. Il veut que l’Euro soit une monnaie de réserve assurant les échanges inter États et que chacun retrouve sa monnaie qui pourrait flotter. (Même constat que pour les autres qui souhaitent sortir de l’Euro, les emprunts en Euro en cours seront majorés du taux de la dévaluation de Franc par rapport à l’Euro. Autre point, il veut interdire l’abattage sans étourdissement préalable, ce qui est contraire à la Chritah.

Sortir de l’Europe ou y rester, on ne relancera pas la création d’emploi en augmentant les salaires, la France super marché de la Chine ne fabrique plus rien.

Ceux qui veulent réformer l’Europe:

  • Jean Lassalle:

Jean Lassalle, c’est le pur, il met le doigt sur la désertification des campagnes et veut réimplanter les services publics partout, (c’est leur rôle.) son programme économique n’étant pas chiffré, il ne parle pas de recettes ni d’excédent, ni d’équilibre, ni de déficit du budget.

  • Benoît Hamon:

Benoît Hamon est le Candidat qui s’il n’avait pas remporté les Primaires aurait un programme accepté par les Communistes, son revenu universel prévu pour tous, puis après chiffrage « seulement » pour 19 millions de Français. Il incarne l’extrême gauche du Parti Socialiste, c’est pour cette raison que ses soutiens d’origine se sont tous envolés pour rejoindre Emmanuel Macron. Il veut rester dans l’Europe, et la réformer, c’est ce qui le distingue de Jean-Luc Mélenchon.

  • Emmanuel Macron:

Emmanuel Macron a déjà été défini plus haut, c’est le Candidat sorti de nulle part, qui n’a rien fait de bon lors de son passage à Bercy, et qui fera la même politique d’immobilisme que son prédécesseur. Il continuera à accueillir à guichets ouverts l’immigration sans aucun contrôle. Les finances de la France se passeraient bien de son projet. Si vous avez aimé François Hollande, vous adorerez Emmanuel Macron.

  • François Fillon:

François Fillon, est le seul Candidat (à l’exception de celui de Nicolas Dupont-Aignan) présentant un programme économique cohérent susceptible de redresser les finances de la France qui est endettée de 2.160,4 milliards € soit 97,6% du P.I.B c’est à dire que la France travaille uniquement pour rembourser les intérêts de sa dette. Il est urgent de régler ce point avant toute autre chose, et c’est le point fort du programme de François Fillon qui veut réduire la dépense de 100 milliards € en 5 ans. Il veut lever le verrou des 35 heures pour revenir à 39 heures par la négociation. Il veut que les revenus du travail paient plus que ceux de l’assistance, c’est le meilleur moyen d’éliminer les parasites.

Concernant la sécurité, il veut vaincre le totalitarisme islamique. Il veut réduire l’immigration légale au strict minimum, exiger une présence régulière sur le territoire de 2 ans avant le versement de toute prestation sociale. Il veut expulser les clandestins et supprimer l’aide médicale d’état.

Il veut préparer l’avenir, en allant vers une économie décarbonée, il veut faire de la France une « Startup nation. »

Il préconise également que l’Europe se recentre sur ses principales priorités: La sécurité, la défense, la protection des frontières face aux flux migratoires, l’euro, l’énergie, le numérique (en 2030 la quasi totalité des métiers seront numérisés) l’agriculture. La France s’opposera à l’élargissement de l’Union européenne à la Turquie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :