Peshmerga le bon choix de B.H.L

Comments (3) Elections France, Elections Israël, Elections USA, Présidentielles France

Eli LAIK

Jeudi 21 Juillet au Musée d’Art de Tel-Aviv c’était la projection privée de Peshmerga à guichets fermés, dans une salle de plus de 600 places, des dizaines de personnes n’ont pu y assister.

Les Franco-israéliens s’étaient déplacés de tout Israël, de Ashdod, Haïfa,  Jérusalem, Netanya, Tibériade.

De nombreux Ambassadeurs, personnalités politique, journalistes étaient là.

Arié Bensemhoun Directeur Executif de ELNET France

Arié Bensemhoun Directeur Exécutif de ELNET France

La présentation de la soirée sous la houlette d’Arié Bensemoun, ex Président de l’Acit Toulouse, Vice-président du C.R.I.F,  Directeur exécutif de ELNET France qui a évoqué le récent attentat de Nice, il nous a proposé un hommage aux victimes innovant, au lieu de la traditionnelle minute de silence, au lieu de dépôt de gerbes, et les discours creux largement décriés ces jours derniers. Arié nous a demandé de nous lever, et d’applaudir pour signifier aux islamistes que nous sommes solidaires des victimes, mais que nous nous levons pour détruire tous ces barbares.

Salle applaudissant

Salle applaudissant

Puis il passa la parole à Claude Grundman Brightman Présidente du Campus Francophone de Netanya, qui a fait l’éloge de B.H.L et de son film.

Bernard-Henri Levy à l'Élysée

Bernard-Henri Lévy à l’Élysée

B.H.L s’est alors adressé à la salle nous a brossé le tableau du tournage, aidé d’une équipe de 3 cameramen, ils ont parcouru 1.000 km  du Sud-Est au Nord Ouest le long des lignes de conflit entre les Kurdes au Nord et l’État islamique au sud. Les autorisations qu’il a obtenues de la part de l’État major peshmerga au plus haut niveau ainsi que par les commandants de secteurs.

Le Film

Le film par lui même nous fait participer au combats, nous sommes en première ligne, et les cameramen filment caméra à l’épaule, lorsqu’ils courent, nous nous voyons en train de courir.

Le conflit est bien expliqué, d’un côté au sud les méchants de l’État islamique qui au nom de l’Islam dont ils suivent scrupuleusement les commandements égorgent leurs opposants, de l’autre, au nord les Kurdes les seuls à lutter sur le terrain contre ces barbares, ils arrivent ainsi à les faire reculer, ils ont gagné d’importantes batailles, les « braves » de l’État islamique détallent comme des lapins à leur approche. Les barbares craignent par dessus tout d’être tués par les femmes kurdes qui ont formé des bataillons, si par malheur ça leur arrivait ils ne pourraient pas obtenir au paradis leurs 72 vierges.

Les Kurdes au nombre de 25 millions ont été écartelés entre 4 pays créés il y a 100 ans en vertu des accords Sykes-Picot. Les Britanniques et les Français n’ont tenu compte que de leurs intérêts pétroliers, ils ont tracé des frontières dans ce sens, allouant des pays à des roitelets prêts à obéir à leurs ordres, les Kurdes ont subi cette règle, éparpillés entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et L’Iran, ils sont depuis un siècle la proie des dirigeants de ces pays.

Aucun pays ne soutient les Kurdes, qui manquent de combinaisons et de masques pour lutter contre les armes chimiques utilisées par l’État islamique en Irak et en Syrie.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Les questions réponses.

Après la projection, B.H.L a répondu en Anglais à l’attention des journalistes, et en Français à l’attention du public.

Depuis peu B.H.L est revenu à ses racines juives, il s’en est expliqué dans son récent livre.

À la question:  Pensez-vous que le Kurdistan pourrait être reconnu prochainement? Il répondit qu’il l’espérait que l’ONU puisse le reconnaitre.

Cette réponse fait partie des vœux pieux, mais peu de pays seraient enclins à reconnaître la création de cet État, et les 4 pays qui se partagent ces populations et leurs alliés continueront à freiner toute demande dans ce sens. Mais dans cette région en ébullition, rien n’est fixé d’avance.

À la question: Avez-vous changé? Il répondit qu’il n’avait pas changé, qu’il prenait toujours la défense de ceux qui se battaient pour la liberté et pour obtenir leur pays.

B.H.L s’est impliqué dans le passé dans 2 autres conflits:

  • La Bosnie, vous savez ce pays où le Grand Mufti de Jérusalem a levé lors de la seconde Guerre Mondiale 2 bataillons de SS musulmans.  Les Français, et l’Otan sont intervenus, et la Bosnie est restée un nid de frelons dans les Balkans.
Le Grand Mufti de Jérusalem et ses divisions SS bosniaques

Le Grand Mufti de Jérusalem et ses divisions SS bosniaques

  • La Libye, il fallait faire sauter le Dictateur Kadhafi. Il a entrainé dans l’affaire les Français et les Anglais, Obama a suivi à contre cœur. Résultat, l’arsenal de Kadhafi s’est trouvé éparpillé au Moyen-Orient et en Afrique, où il est utilisé entre autres par Al-Qaïda contre les Français au Mali.

On comprend pourquoi les Occidentaux échaudés ne se précipitent pas pour aider les Peshmerga, d’autant que la Turquie combat les Kurdes car Erdogan pour lutter contre la Syrie, soutient l’État islamiste à qui il achète son pétrole à bas prix.

Le coup d’État avorté en Turquie a amené une purge très importante avec étêtement de l’armée, 3000 juges arrêtés, qui pourra juger ces juges, ou qui que ce soit d’autre? Les arrestations de 45.000 personnes vont rendre la Turquie inerte, tout le leadership économique se trouve impacté, ce qui va accentuer les problèmes économiques actuels.

Le récent rapprochement avec Israël aux termes duquel la Turquie s’engageait à freiner l’action du Hamas paraît bien boiteux, ces accords étaient mal vus par les Kurdes, ils vont créer un éloignement des positions Israélo-Kurdes.

L’adhésion de la Turquie à l’U.E paraît également remise en cause en raison du manque de démocratie constatée lors de la réaction à ce coup d’État avorté.

Quand aux Kurdes, après leurs succès en Irak puis en Syrie, ils sont en train d’ouvrir un front contre le Gouvernement iranien, en laissant de côté pour le moment le front turc.

On le voit, les accords Sykes-Picot sont passés aux poubelles de l’histoire, et de nouvelles frontières qui tiendront compte des réalité des populations vont se mettre en place.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :