UNESCO 16 Avril 2016 insulte au Judaïsme

Comments (10) Elections Israël, Knesset

Eli LAIK

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour les-francophones-d-israel.com

Home

Depuis des années Abou Mazen a entamé un travail de sape afin de revendiquer la terre des autres au nom d’un peuple n’ayant jamais existé.

La signature de la France au bas de cette déclaration à l’UNESCO est une insulte au Judaïsme car elle porte atteinte à la Torah.

La France ne peut faire deux poids deux mesures lorsque elle accepte le discours des Musulmans si sourcilleux disant qu’on ne peut mettre en cause le Coran car incréé, et que c’est une insulte à l’Islam.

Abou Mazen à l’origine de cette demande insensée devrait également être cité à comparaitre accompagné de tous les pays ayant déposé ce texte en vue d’un vote à l’UNESCO.

Lorsque la France menace de trainer devant les tribunaux les personnes voulant remettre en cause les écrits du Coran, nous pouvons dire exactement la même chose pour la Torah, car prétendre que les tombeaux de nos Patriarches et Matriarches ne sont rien au Judaïsme et tout à l’Islam,  ainsi que le Mont du Temple et le Mur des Lamentation, et bien c’est une insulte au Judaïsme, et la France si grande défenderesse et protectrice du Judaïsme, s’est parjurée en signant ce torchon. Elle devrait être trainée en justice pour avoir nié les écrits de la Torah, et tous les documents historiques, et les récits de ses plus grands écrivains Chateaubriand et Pierre Loti, repris ici

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

L’UNESCO coupable de s’être aligné sur la position arabe alors qu’elle avait botté en touche le même texte au mois d’octobre 2015 devrait également être appelé à comparaitre.

Abou Mazen à l’origine de cette demande insensée devrait également être cité à comparaitre accompagné de tous les pays ayant déposé ce texte en vue d’un vote à l’UNESCO.

Tous les pays signataires devraient être impliqués dans cette action en justice.

Les pays s’étant abstenus, devraient être suspendus de leur possibilité de voter, car ils ne se sont pas opposés à ce mensonge et ont laissé passer ce texte.

Il appartient aux plus grandes instances religieuses du Judaïsme ainsi qu’à l’État d’Israël de porter l’affaire devant un Tribunal ayant la compétence de juger sur ce cas, les premières pour préjudice religieux, et atteinte à la liberté de culte en limitant ou en interdisant l’accès des lieux aux Juifs, le second pour préjudice territorial. Israël pourrait se prévaloir du préjudice territorial après avoir annexé la Judée et la Samarie, en réponse à la rupture des accords d’Oslo qui ont été unilatéralement rompus par Abou Mazen, lorsqu’il a demandé sa reconnaissance à l’ONU.

Israël a trop tergiversé, il est urgent de régler cette affaire en tranchant le nœud gordien, avant que des dirigeants occidentaux ayant démontré leur incompétence tout au long de leurs mandats, ne forcent les choses avant la fin de ceux-ci en vue de laisser une trace tangible de leur passage aux Affaires pour la postérité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :