La repentance disproportionnée de la France

Comments (4) Elections France, Elections Israël, Justice, Législatives, Présidentielles France

Eli LAIK

Depuis l’élection de François Hollande comme Chef de l’État, la France s’est lancée dans un devoir de repentance, relativement à son action dans l’esclavage, et dans la colonisation.

En ce qui concerne l’esclavage, c’est vrai la France y a participé, voici comment se déroulaient les opérations:

Tout d’abord, les parents de tribus africaines ont pour certains vendu leurs enfants à des marchands arabes.

Dans d’autres cas, des Arabes habitués à razzier ont enlevé des hommes, des femmes, des enfants et les ont acheminés vers la côte atlantique de l’Afrique.

Ils les ont échangés à des Français Nantais ou Bordelais, contre de la verroterie. Les Français ont acheminé les malheureux captifs à fond de cales de leur bateaux, un grand nombre mourraient en chemin. Ceux ayant échappé à la mort au cours du voyage étaient vendus aux Planteurs de canne à sucre ou de coton, des États du Sud des États-Unis. Les bateaux Français repartaient vers la France chargés de coton et de canne à sucre, c’est ce qu’on appelait le commerce triangulaire.

Une évocation de cette tragédie est présentée au Musée de Nantes, voir plus bas la règlementation mise en place par Louis XIV.

Dans le cas de la colonisation, les choses sont plus mitigées, l’Algérie, ou la Tunisie par exemple ont été prises afin de mettre fin aux actions des Barbaresques qui écumaient la Méditerranée au départ d’Alger et de Tunis, enlevant femmes pour les harems et hommes comme esclaves. En Algérie, vivaient les Berbères qui étaient christianisés, il y avait également une forte communauté de Juifs, puis dans les années 600, les Arabes sont arrivés, et ont forcé les Berbères à s’islamiser, tout en les cantonnant dans un statut inférieur. Quand aux Juifs, il leur ont octroyé le statut de Dhimmi, ils les ont protégés des autres moyennant le paiement de la djizia, eux seuls avaient le droit de vie ou de mort sur les Juifs.

Une fois les territoires conquis, la France dépêcha des colons qui asséchèrent des marais et mirent en valeur la plaine de la Mitidja qui devint un véritable grenier, l’Algérie exportait du blé, du vin, des agrumes, elle était excédentaire. Les Français ont alphabétisé la population en construisant des écoles, ils ont installé l’eau courante, l’électricité, le gaz, et le tout-à-l’égout alors qu’en 1950 la France n’en avait pas partout. En 1870 le Décret Crémieux accorde automatiquement la nationalité Française aux 35.000 Juifs d’Algérie, alors que pour les musulmans, ils doivent attendre leur majorité, et la demander, ce qu’ils font rarement, ils ont donc le statut d’indigène. A ce titre, la repentance n’était que partiellement de rigueur pour la colonisation.

Un sujet pour lequel la France n’a fait que partiellement et très tardivement repentance, c’est son comportement vis à vis des Juifs, ci dessous un état daté selon le calendrier grégorien, des exactions subies par les Juifs de la part des Français,  sources: Le destin du peuple Juif du Rav Ken Spiro, annexe: Chronologie de l’histoire de Juifs en France de Jonathan Aikhenbaum voir son site http://www.histoiredesjuifs.com

    • 576 Avit évêque de Clermont-Ferrand, impose aux 500 Juifs de sa ville de se convertir ou d’être expulsés.
    • 629 Le roi Dagobert demande aux Juifs de se convertir au christianisme et expulse ceux qui refusent la conversion. Quelques années auparavant, un concile avait adopté une résolution non appliquée, interdisant la nomination de Juifs à des fonctions civiles ou militaires.
    • De 820 à 828 Activités antijuives de l’évêque Agobard de Lyon contre les Juifs. Son activité est révélatrice d’une grande frustration du clergé quand à l’influence des Juifs de sa ville, il essaiera sans succès d’enflammer contre eux la population. Agobard est notamment fou de rage parce que les Juifs ont réussi à faire changer le jour du marché du samedi à un autre jour, parce que  les Chrétiens préfèrent écouter les prêcheurs juifs, plus qualifiés que les Chrétiens et parce que « quelques Chrétiens en arrivent à fêter le shabbat avec les Juifs et à violer le repos du dimanche.
    • 838 Coup de théâtre à la cour de Louis le Pieux! Bodo, diacre de son état, part à Rome, se convertit au judaïsme et prend le nom d’Éléazar. Son attitude irrite la cour de Palatin dans laquelle il a grandi. Il se réfugie en Espagne, à Saragosse, et essaie de convaincre le Chef de la ville d’y convertir la population chrétienne soit à l’Islam, soit au Judaïsme.
    • Vers 850 Concile de Meaux-Paris: Interdiction pour les Juifs de servir dans l’armée, interdiction d’occuper un emploi public, interdiction d’avoir des esclaves chrétiens, et de faire le commerce des esclaves (l’accusation de Juifs esclavagiste ne peut donc pas tenir) interdiction de sortir de chez soi à la fin de la semaine sainte, pour éviter que la vue n’excite la colère des Chrétiens, interdiction de construire de nouvelles synagogues. La garde des enfants Juifs est confiée à des clercs pour les élever dans la religion chrétienne. Charles le Chauve, tolérant, refusera d’appliquer ces mesures d’exception et de les inscrire dans un capitulaire.
    • Avant 883 expulsion des Juifs de Sens.
    • 889 Confiscation des biens-fonds des Juifs de Narbonne au profit de l’Église locale.
    • Avant 992 A Limoges, les Juifs sont accusés de sorcellerie.
    • Vers 1000 Toulouse, Colaphisation: chaque vendredi un Juif doit se présenter devant l’Église. Il y est publiquement giflé en expiation du « meurtre du Christ. »
    • 1009 Expulsion des Juifs de Limoges. Les Juifs sont également accusés d’avoir participé à la destruction du Saint Sépulcre détruit par les Musulmans.
    • 1171 Première accusation de crime rituel en France. A Blois, la disparition d’un enfant entraine des accusations contre les Juifs qui auraient tué l’enfant pour préparer des pains azymes avec son sang. 32 Juifs sont brûlés. Rabénou Tam instaure un jeûne le jour de l’anniversaire de ce crime et coordonnera les efforts des communautés de Paris et de Champagne visant à éviter que des rumeurs antijuives ne se répandent.
    • Avant 1179 À Pontoise ou à Paris, martyr du jeune Richard. Les Juifs sont accusés d’avoir perpétré un meurtre rituel. Au 15ème siècle, Robert Gaguin écrira la Passion de Richard. Cet écrit favorisera la relance des exactions contre les Juifs.
    • 1182 Philippe II (Auguste) chasse les Juifs du domaine royal, qui comprend la région entre Paris et Orléans, avec une partie de la Champagne.
    • 1230 Ordonnance de Louis IX (Saint Louis) définissant les Juifs comme des serf subordonnés au roi ou au seigneur.
    • 1242 Louis IX fait brûler 24 charrettes d’exemplaires du Talmud à Paris, en place de Grève.
    • 1306 Philippe IV (Le Bel) expulse les Juifs de France. Confisque leurs biens et s’approprie leurs créances. 100.000 Juifs partent pour la plupart en Espagne. (On commence par interdire le métier de Banque aux Chrétiens, puis on interdit de nombreux métiers aux Juifs, les autorisant à exercer les métiers de la Banque, on devient leur premier client en leur empruntant de fortes sommes, lorsque arrive l’échéance, on diffère le remboursement, puis devant l’insistance des prêteurs, on les expulse, comme on les spolie de toutes leurs créances, non seulement on ne les rembourse pas, mais la dette des autres emprunteurs est encaissée par le trésor royal. Philippe IV le Bel brulera les Templiers pour essayer de leur extorquer leur argent, ils n’en avaient pas, ce sont les Banquiers Juifs qui leur ont avancé l’argent qui leur a permis de construire 80 Cathédrales à travers l’Europe. N.D.L.R.)
    • 1320 Révolte des Pastoureaux, dans le midi de la France. des bergers et des paysans s’en prennent à la Noblesse mais également aux Juifs des communautés du Midi.
    • 1321 Une rumeur accuse les lépreux d’empoisonner les puits pour le compte des Juifs et des Musulmans d’Espagne. Des centaines de Juifs sont torturés et tués, les autres sont extorqués et bientôt chassés de France.
    • 1349 Accusés d’empoisonner les puits pour causer la peste noire, 900 Juifs sont brûlés vifs à Strasbourg.
    • 1382 Émeutes contre les Juifs de Paris et de Rome.
    • 1388 Expulsion des Juifs de la ville libre de Strasbourg.
    • 1394 A l’issue de la Guerre de 100 ans les finances sont asséchées, un mécontentement populaire se fait jour, le peuple est pauvre, les Juifs prêteurs d’argent sont montrés du doigt. leur expulsion est réclamée. Le retour au judaïsme d’un Juif baptisé, Denis Machault scelle définitivement l’Affaire: Charles XI expulse les Juifs de France.
    • 1501 Louis XII expulse les Juifs de Provence qui ne veulent pas se convertir. Certains se réfugient dans le Comtat Venaissin, la plupart en Italie ou dans l’Empire Ottoman.
    • 1525 L’Église d’Avignon prend des mesures contre les Juifs comtadins: le port du chapeau jaune est obligatoire, (les Musulmans leur emboiteront le pas imposant aux Juifs le port d’un turban jaune, N.D.L.R,) ils ne peuvent exercer aucune fonction publique, ils sont contraints d’écouter un prédicateur chrétien qui vient les sermonner pendant l’office pour les inciter à se convertir. (On le voit ici, les Juifs chassés d’un endroit se réfugient ailleurs où ils sont accueillis pour être à nouveau chassés et spoliés quand ils ne sont pas tués. s’ils refusent de se convertir. N.D.L.R.)
    • 1569 Les Juifs d’Avignon , de l’Isle-sur-la-Sorgue, Carpentras, et Cavaillon, sont contraints d’installer leurs demeures dans les carrières qui formeront le ghetto, Mis à l’écart physiquement, les Juifs sont également l’objet de brimades. (On singularise les Juifs par l’imposition du port d’un chapeau spécifique, puis on les met à l’écart en les parquant dans de ghettos afin de pouvoir les avoir sous la main à l’avenir. Les Nazis ont repris les mêmes méthodes, ils ont imposé l’étoile jaune, ils ont déportés tous les Juifs dans des ghettos puis dans des camps de concentration avant de les acheminer vers des camps d’extermination. L’Église a donc inspirée Hitler, c’est pour cette raison que pendant l’Holocauste l’Église de Rome s’est tue. N.D.L.R.)
    • 1615 Louis XIII renouvelle l’Édit d’expulsion des Juifs de France sans lui donner de suite pratique.
    • 1648 L’Alsace devient française, la France récupère des communautés ashkénazes plus nombreuses que les communautés sépharades du sud-ouest. Les nouveaux accueillis se verront imposer des taxes supplémentaires afin de les protéger des attaques éventuelles des Chrétiens, les Juifs paient le droit de ne pas être attaqués. Ils n’ont nul accès aux professions libérales, ni à l’artisanat, ni à l’agriculture. (Les musulmans dans les pays qu’ils occupent, de leur côté imposent aux Juifs la jizya pour obtenir le statut de Dhimmi, ils sont sensés être protégés, mais en réalité, n’importe quel musulman peut leur imposer des sévices sans aucune retombée judiciaire.)
    • 1670 Les Juifs sont accusés de faire disparaitre des enfants à Paris. Le seul problème de cette affabulation, c’est qu’il n’y a pas un seul Juif à Paris, (et pourtant ça marche. Aujourd’hui, B.D.S propage toutes sortes d’inventions contre les Juifs afin de parvenir au but fixé, l’éradication d’Israël, et des Juifs y habitant. Et ça marche, la quasi totalité des médias acquis à ces thèses à l’exclusion de Valeurs Actuelles se sont engouffrés dans cette voie, ils relaient la désinformation, et la délégitimation dans l’espoir d’obtenir une augmentation du nombre de leurs lecteurs, auditeurs, ou téléspectateurs. Ils vont quelquefois au devant des désirs de B.D.S par exemple lors de la programmation à l’antenne d’un bidonnage « le meurtre de Mohamed Al Dura » cette affaire qui a défrayée la chronique judiciaire Ederlin-Karsenty va déboucher sur des attentats et exécutions qui se réclameront de ce soit disant meurtre: les Twin Towers, les attentats de Londres, de Madrid, de Mumbaï, la décapitation de Daniel Pearl, l’assassinat d’Ilan Halimi, les assassinats d’Or Torah à Toulouse etc… N.D.L.R)

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

  • 1685 Louis XIV règlemente l’esclavage aux Antilles, en Guyane et en Louisiane, ne voulant pas que les Juifs s’impliquent dans ce trafic juteux, ils promulgue le Code noir qui chasse les Juifs de toutes ces îles. (L’accusation par les Arabes que les Juifs ont étés les trafiquants d’esclaves ne peut tenir, pourtant, ça marche là aussi, les Africains sont persuadés qu’il s’agit de la vérité, ils sont donc foncièrement anti-Juifs pour la plupart, la Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo n’adhérait pas à cette thèse, qu’à cela ne tienne, Nicolas Sarkosy eut tôt fait de déposer Laurent Gbagbo en truquant les élections, au profit d’un islamiste notoire Alassane Ouattara. N.D.L.R.)
  • 1894-1898 Affaire Dreyfus, (l’accusation habituelle du Juif parce que Juif, il a fallu 4 ans pour rétablir dans ses droits le malheureux Capitaine Dreyfus accusé à tort, dégradé, emprisonné dans des conditions scandaleuses il était d’office coupable parce que Juif, et l’Armée ne pouvait se déjuger lorsque les preuves de la culpabilité d’Esterhazy ont été dévoilée par le Commandant Picquart. Pendant 4 ans la France s’est déchirée entre les Dreyfusards et anti-Dreyfusards, des familles entières étaient divisées, vouloir jeter l’opprobre sur une communauté divise la Nation au lieu de l’unir, c’est faire le jeu de l’ennemi. Le Commandant Henry est le précurseur d’Abou Mazen, comme lui à l’époque il fabrique de fausses preuves à l’usage de B.D.S. Aujourd’hui, une guerre de religion est déclarée, entre les Chiites et les Sunnites d’une part, et d’autre part entre les islamistes intégristes de ces deux branches de l’Islam, et le reste du Monde qu’ils veulent convertir à l’Islam. Taire ceci c’est ajouter du malheur au Monde disait Albert Camus. N.D.L.R.)
  • 3/10/1940 Promulgation du premier statut des Juifs par le gouvernement de Vichy qui définit ceux-ci comme une race. (C‘est donc du racisme. N.D.L.R.) tandis que tous les Juifs sont exclus de la fonction publique et de certaines professions.
  • 7/10/1940 Abrogation du Décret Crémieux de naturalisation collective des Juifs d’Algérie, Après plus de 70 ans, les Juifs d’Algérie sont déchus de leur Nationalité (parce que Juifs, c’est une race d’après le Gouvernement français, c’est donc du racisme. N.D.L.R.)
  • 29/03/1941 Création du Commissariat Général aux Questions Juives dirigé par Xavier Vallat, qui revendique un « antisémitisme d’État » (plus tard, des juges gauchistes excusez le pléonasme, c’est comme des journalistes gauchistes, il en existe tellement peu qui soient de droite, ces juges donc érigeront « le mur des cons » orné de toutes les photos de personnalités en vue de tendance droitière, peut être pour lister ceux qui sont à abattre au cours de procès à venir?)
  • 14/05/1941 Première rafle des Juifs effectuée par la Police parisienne: 3.700 Juifs polonais, tchèques et autrichiens sont convoqués par un « billet vert » pour « examen de situation, » arrêtés par la Police parisienne et internés à Pithiviers et Beaune-la Rolande, camps de transit avant déportation vers l’Allemagne et les camps de la mort.
  • 02/06/1941 Second statut de Vichy; nouvelle définition juridique et nouvelles interdictions professionnelles.
  • Août 1941 Nouvelles arrestations massives de Juifs étrangers à Paris. 4.232 hommes sont internés à Drancy par la Police française à la demande des Allemands, Environ mille d’entre eux étaient des Français. À Drancy plus de 63.000 Juifs transiteront pendant la Shoah avant réexpédition vers les camps de la mort.
  • 01/09/1941 1ère ordonnance rendant le port de l’étoile jaune pour les Juifs du Reich et du Protectorat (mise en place le 15 septembre 1941)
  • 19/10/1941 Création d’une Police aux questions juives par Vichy.
  • 29/11/1941 Loi française instituant « l’Union Générale des Israélites de France, regroupant obligatoirement toutes les associations culturelles et cultuelles juives. Elle favorisera beaucoup la tache des nazis et de leur collaborateur le Gouvernement français en établissant des listes de Juifs, qui permettront de les retrouver plus facilement pour les envoyer dans les camps de la mort. (On comprend le peu d’empressement des Juifs après guerre à s’inscrire sur les listes consistoriales, d’où la grande vague de conversions qui s’en est suivie. N.D.L.R.)
  • 12/12/1941 Les Allemands assistés de policiers français arrêtent 743 Juifs français à Paris et les internent au camp de Royallieu près de Compiègne.
  • 14/12/1941 En France, après un attentat, les Allemands imposent aux Juifs une « amende » de 1 milliard de francs ils exécutèrent 100 otages juifs.
  • 07/06/1942 Les Juifs de plus de 6 ans doivent désormais porter l’étoile jaune en zone occupée.
  • 07/07/1942 Ordonnance  allemande interdisant aux Juifs la fréquentation des lieux publics: cinémas, café, restaurant, bibliothèques, concerts, piscines, squares, et parcs.
  • 22/06/1942 les premiers convois quittent Drancy pour Auschwitz. (Pendant 10 mois les Allemands ont testé les réactions des Français suite aux arrestations, devant la veulerie de la France, ils ont alors procédé au transfert des prisonniers vers Auschwitz. N.D.L.R.)
  • 16/07/1942 7.000 policiers français sous les ordres de Bousquet, arrêtent 13.152 Juifs à Paris dont 4.000 enfants, ils sont rassemblés au Vélodrome d’hiver à Paris: c’est la rafle du Vel d’Hiv, la plus grande rafle organisée par les Allemands avec le concours de la Police française. Quasiment tous finiront à Auschwitz, rares seront les survivants.
  • Août 1942 Rafle des Juifs étrangers en France dans la zone sud. 10.000 Juifs sont livrés à la Gestapo par Vichy.
  • 08/11/1942 Opération Torch: Alger, 400 résistants dont 300 juifs, arrêtent les généraux de Vichy les Généraux Juin, Mendigal, Koeltz, et l’Amiral Fénard. Ils bloquent ainsi 110.000 hommes du 19ème corps vichyste, pendant 15 heures permettant aux Alliés de débarquer sans tirer un coup de feu.
  • 22/01/1943 À Marseille, 4.000 juifs sont arrêtés au cours de l’opération Tigre.
  • 17/07/1944 Départ du dernier convoi de Drancy pour Auschwitz.
  • 08/05/1990 Malgré le plus jamais ça, Profanation de 34 tombes juives à Carpentras.
  • Avril 2004 Profanation de 127 tombes du cimetière juif de Herrlisheim dans le Haut Rhin.
  • 21/01/2006 Enlèvement d’Ilan Halimi retrouvé agonisant le 13/02/2006 après trois semaines de tortures. (Cette affaire crapuleuse tourne ensuite à la revendication au nom d’Al Dura. N.D.L.R.)
  • 9/03/2012 Attentat meurtrier contre l’école Or Torah de Toulouse le terroriste (se réclamant d’Al Dura N.D.L.R) tuera trois enfants, un jeune père de famille, et blessera grièvement un autre élève qui voulait protéger une des victimes.

Et la liste continue.

  • Juillet 2015 Les manifestations pro-Gaza de Paris s’enchainent malgré les interdictions, les cris de Mort aux Juifs ne semblent pas gêner les élus d’extrême gauche qui défilent auprès des barbares. Amalgam 100 c’est un facteur de trouble à l’ordre public. 
  • 9/01/2015 Un terroriste islamiste qui ne sera pas nommé ici tue 4 personnes parce que juives à l’hypermarché cash de Vincennes. Le Président François Hollande parle d’attentat antisémite et appelle à ne pas faire d’Amalgame, en effet l’Amalgam 100 délivré sans ordonnances médicales pourrait être facteur de troubles à l’ordre public en cas de surdosage, mais l’assassinat de Juifs n’est pas un facteur de troubles de l’ordre public!!!

Les Autorités Françaises seraient donc bien inspirées d’engager un devoir de repentance pour près de 15 siècles d’exactions subies par les Juifs sur le territoire français. Au lieu de cela, elles laissent les médias au nom de la liberté d’expression déverser leur haine des juifs et d’Israël (Amalgam 200 à très fortes doses, c’est un facteur de troubles à l’ordre public.) Par ailleurs, la politique du Quai d’Orsay qui cherche à s’immiscer dans les Affaires Intérieures d’un pays souverain participe à l’amalgame Israël-Juifs.

Depuis 1948, les Juifs ont un pays, il ne leur sera jamais reproché dans ce pays leur judéité, ils n’y subiront pas de pogroms, ils n’y seront pas accusés de crimes rituels, Ils ont créé un pays démocratique où il fait bon vivre 11ème meilleur pays au Monde loin devant la France. Alors ils ne sont plus prêts à accepter les mensonges qu’ils ont subis en France pendant 15 siècles, ils ne sont donc pas prêts à partager le maigre lopin de terre qui est le leur avec des gens qui ne pensent qu’à les éradiquer, afin de prendre leur place.

Que la France laisse les Juifs en paix dans leur pays elle qui n’a pas su pendant 15 siècles les traiter humainement. En bref qu’elle ne s’occupe plus des Affaires qui les concernent, ils sont assez grands pour ça, ils l’ont prouvé en 1976 en allant libérer en plein centre de l’Afrique à plus de 3.500 Km de leur base et 5 heures de vol, 100 otages et les 12 membres d’équipages furent libérés, 3 otages et le commandant Jonathan Netanyahou chef de l’opération périrent. Ils ont récupéré à l’occasion l’Airbus d’Air France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This