Yom Ha-Shoah Roglit 2014

Comments (3) Elections France, Législatives, Les 150.000 Français en Israël

Eli LAIK

Tous les ans, nous commémorons le jour de Yom Ha-Shoah à Roglit. Ce lieu offert par l’État d’Israël à la France en vue de l’édification d’un mur rappelant les noms des 76.000 Juifs de France déportés par les Allemands avec la complicité de la France fait reconnu par Jacques Chirac.

Roglit 3

L’année dernière, les participants ont pu découvrir une modification importante annoncée l’année précédente: les noms dactylographiés devenus illisibles derrière les vitres de plastique rayées par l’érosion, ont fait place à un plaquage en pierre gravées beaucoup plus lisible.

Autre innovation, la recherche d’un nom sans connaître le convoi était très ardue, les noms étaient classés par convois. Aujourd’hui, les noms sont classés par ordre alphabétique regroupant ainsi des familles entières autrefois dispersées dans plusieurs convois.

Grâce au travail acharné d’Arnaud Klarsfeld et de son équipe, les participants ont pu découvrir ce mur rénové qui a fait l’admiration de tous.

La France est toujours présente et bienvenue à cette occasion, le devoir de repentance effectué par Jacques Chirac a permis de gommer les rancœurs.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Chaque année l’Ambassadeur de France délivre un discours émouvant, l’année dernière celui de Christophe Bigot depuis appelé à d’autres fonctions a tiré des larmes de toute l’assistance.

Il était accompagné par les deux Consuls Généraux de France en Israël Patrice Matton de Tel-Aviv, Gilles Courregelongue de Haïfa.

Roglit 2013 l'Ambassadeur de France et les Consuls Généraux

Roglit 2013 l’Ambassadeur de France et les Consuls Généraux

Frédérick Desagneaux Consul Général de France à Jérusalem était aussi venu, sa présence fortement contestée a été l’objet d’une discussion peu protocolaire entre l’Ambassadeur, Jonathan Simon Sellem alors Candidat à la Députation, et Eli LAIK, qui a fait part à Christophe Bigot de sa profonde stupéfaction de la présence de cette personne qui faisait un travail essentiellement orienté à Ramallah auprès d’un négationniste de la Shoah.

Il s’en était suivi une série d’articles accusateurs à son encontre:

Yom Hashoah Roglit 8 Mars 2013

Jonathan Simon Sellem s’en prend directement au Consul de France à Jérusalem

A Roglit, les deux France étaient là par Élie Levy

Aujourd’hui un nouveau Consul Général de France à Jérusalem a été nommé, Hervé Magro depuis sa nomination, ne s’est pas fait remarquer comme son prédécesseur par des actes aussi peu protocolaires, mais il est toujours le Représentant de la France auprès de Ramallah, on en vient à se demander la raison de ce Consulat en plein dans notre Capitale?

Quelles sont les récentes manifestations où le Consul s’est manifesté? je vous laisse découvrir ici le site du Consulat est entièrement à charge contre Israël, totalement orienté pro-arabe.

Alors une question se pose, la place du Consul Général de France de Jérusalem est elle à Roglit, n’est-ce pas une insulte à la mémoire des 76.000 noms gravés sur ce mur, lorsqu’on fricote avec un négationniste, on ne peut venir pleurer des larmes de crocodiles à Roglit pour Yom Ha-Shoah.

Les dirigeants français ont été déclarés persona non grata à Kigali à l’occasion du 20ème anniversaire du génocide, cette position énergique est due à l’appui (très fort de la France) au génocide des Tutsis par les Hutus. 20 ans après la France malgré toutes les preuves apportées au Tribunal de la Haye, ne reconnait pas sa participation, et ne s’en repent pas. Ne doit-on pas traiter à l’identique son Consul Général à Jérusalem, aurons nous le courage au nom de nos chers disparus de dire à la France non, ce n’est pas sa place.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :