Année : 2024

février 2, 2024 0

Grande-Bretagne, grande alliée d’Israël

Par Eli Laik

Cette amputation de 72% de la Palestine mandataire était prévue pour accueillir les Arabes basés sur les 28% restant devant devenir l’État d’Israël. Un transfert des populations fut donc envisagé, il n’a jamais été effectif du côté arabe.

janvier 30, 2024 2

Le Jabotinski nouveau est arrivé

Par Eli Laik

Quand à la Grande Bretagne, depuis 1917 elle nous soutient comme la corde soutient un pendu. Les occidentaux en empêchant Tsahal de terminer son travail dans la guerre avec Gaza, (c’est la troisième guerre qu’ils nous empêchent de terminer) ont réussi un tour de force inimaginable, 80% des Israéliens sont devenus révisionnistes.

janvier 19, 2024 2

Benyamin Netanyahou: pas d’État palestinien

Par Eli Laik

Demander à Israël de fractionner son pays, équivaudrait à demander à la France de fractionner son pays, ou à tout autre pays de le faire.
Lorsque Emmanuel Macron déclare que la Guerre en Ukraine est sa principale préoccupation, il devrait tenir les mêmes propos vis à vis d’Israël.

janvier 14, 2024 0

Guerre mondiale, réveillez-vous les marmottes

Par Eli Laik

Pendant que la C.I.J débat sur la plainte délirante de l’Afrique du Sud.

Pendant que Justin Trudeau attend la réponse de la C.I.J pour se prononcer.

Alors que le cancer anti-Juif se réveille partout dans le Monde.
Proche de Putin:

Je pense que le moment est optimal pour que la Chine démarre son “opération militaire” à Taïwan.

janvier 11, 2024 2

Blinken, 4ème visite en trois mois

Par Eli Laik

Blinken, 4ème visite en trois mois au Moyen-Orient, de quoi vient-il parler?

De la reconstruction des familles des 1200 morts du 7 Octobre?

Des centaines de personnes de tous âges hommes femmes enfants violées dont les survivantes seront incapables de se reconstruire psychiquement.

Des otages détenus par le Hamas?

janvier 2, 2024 0

Israël, Gaza, Hezbollah, pourquoi 7 Octobre?

Par Eli Laik

La Cour suprême en profite pour repousser la loi sur « le caractère de raisonnabilité ». Même des gens de gauche trouvent que le moment est inapproprié pour diviser le pays alors que nous sommes en guerre.

Les boutes feu Yaïr Lapid, Ehud Barak, et Naphtali Bennett pour distiller leurs phrases assassines.