Elections US, les différentes auditions.

Comments (0) Elections USA

Eli LAIK

Pennsylvanie:

La Chambre basse refuse d’inscrire ses membres au Conseil électoral.

Arizona:

La Cour a accepté l’expertise des logiciels et équipements de Dominion, seule une expertise rigoureuse menée par des experts n’appartenant pas à Dominion et peu susceptible de partialité permettra de régler cette question.

Sydney Powell:

L’avocate indépendante de la campagne de Donald Trump déclare qu’elle a des preuves de l’envoi de faux bulletins de vote en provenance de Chine, la piste de l’implication chinoise se précise.

Nevada:

Les juristes des deux camps ont été auditionnés, les avocats républicains ont présenté une longue liste comprenant:

19.000 votes d’électeurs non domiciliés dans l’Etat.

8.000 votes de personnes avec de fausses adresses.

15.000 votes de bulletins avec des adresses commerciales ou de propriétés non occupées.

6.000 bulletins non délivrés à l’adresse et retournés.

1.500 votes de personnes décédées.

Kevin Hamilton l’Avocat des Démocrates rétorque qu’aucune preuve n’est apportée à ces allégations.

Matt Schlapp le Président de l’Union des Conservateurs américains déclare que les services postaux refusent d’apporter des réponses à nos recherches alors que nous possédons 1.000 témoignages de la fraude émanent de personnes. Les preuves ne doivent-elles pas être apportées par les services d’investigations? Si le FBI est partial pourquoi les services de l’Etat ne prennent-ils pas le relai pour enquêter auprès des services postaux?

Pendant l’audition, une manifestation se déroulait à l’extérieur afin de réclamer des élections honnêtes, Déclarant que frauder le vote est criminel.

Il s’agit ici du choix de société que les gens du Monde entier doivent comprendre, soit un Président élu par les américains tel qu’il ressort des urnes le 3 novembre à 20 heures, soit un Président (elect décidé par les Médias) le 4 au matin après éviction des scrutateurs républicains.

Dans le premier cas nous serons dans un Etat de droit, dans le second dans un Etat mafieux dirigé par des corrompus à la solde de la Chine, faisant ami-ami avec l’Iran.

Dans le premier cas le Monde conservera sa liberté déjà mise à mal par les mesures anti-Covid, dans le second, la perte des libertés avec des décisions dignes de l’Etat nazi des années 30 à 40, de l’Urss de Staline ou de la Chine de Xi Jinping.

Dans le Premier cas de l’Amérique d’abord demandant à ses alliés de prendre en charge économiquement leur défense, dans l’autre le va-t’en guerre tous azimuts aux ordres du lobby du Pentagone qui ne vit que par la guerre, que nous avons connu avec le tandem Obama-Biden.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :