Élections américaines la fraude généralisée les conclusions

Comments (0) Elections USA

Eli LAIK

La fraude concerne 27 États sur 50, 358 mandats sur 538, 87 articles de journaux différents décrivent ces fraudes

Lors d’un précédent article la fraude a été documentée État par État les Médias de tous bord même ceux favorables à Joe Biden ont repris les informations relatives à la fraude.

Il ressort de tout ceci:

  • Que la récente loi électorale est totalement inefficace ce qui a entrainé la démission de nombreux fonctionnaires préposés aux élections. Un quart des fonctionnaires électoraux ont démissionné en raison de la nouvelle loi électorale et du chaos du courrier dans les bulletins de vote. Soit les décideurs qui ont mis en place sont des incompétents soit ils sont coupable de turpitude, si ils sont incompétents il faut leur donner un balaie et leur faire balayer les rues, si ils sont coupable de turpitude il convient de les emprisonner.
  • Que Joe Biden a déclaré lors d’un discours que la loi mise en place allait permettre toutes les combines afin d’amener les démocrates au pouvoir.
  • Que les Démocrates ont utilisé toutes les failles du système et ont organisé et mis en place une fraude massive à l’échelon de l’ensemble des États-Unis.
  • Que les Gouverneurs et Shérifs n’ont pas donné suite aux réclamations des Républicains, facilitant la fraude et empêchant de la constater en interdisant l’accès des salles de dépouillement aux scrutateurs républicains.
  • Que la fraude constatée a fait l’objet de plainte auprès des tribunaux de chaque État.
  • Que les Cours des États concernés ont rejeté les saisines.
  • Que certains États acquis à Donald Trump ont cessé le dépouillement sans ne donner aucune raison empêchant la proclamation du résultat.
  • Que cette absence de résultat est préjudiciable à la gouvernance du pays dans une période difficile avec des conflits latents qui risquent d’embraser la terre entière.
  • Que Donald Trump a saisi la Cour suprême afin de protester contre ces pratiques inconstitutionnelles.

Conclusion:

Il appartient à la Cour suprême de se prononcer, elle doit démêler cet écheveau:

  • Si elle rejette les différents recours, elle sera alors partisane et les Américains n’auront plus aucune confiance dans le système, elle projettera une mauvaise image de l’Amérique  qui se veut la première démocratie au monde.
  • Si elle accepte de se saisir, elle aura le choix soit de recompter en contrôlant les bulletins, ou d’invalider les résultats démocrates des États où la fraude a été constatée soit de redemander un nouveau scrutin. Dans les deux derniers cas le risque de voir B.L.M et Antifa se lancer dans des troubles violents auxquels ils nous ont habitués. A noter que les Républicains n’ont pas initialisé des troubles violents.

Si Joe Biden était élu, quel serait le regard porté sur lui par les autres pays lors de discussions internationales, comment faire confiance à une personne ayant profité d’une telle fraude?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :