Des semences brevetées au vaccin du Covid

Comments (0) Élections Europe, Elections France, Elections Israël, Elections Monde, Knesset, Législatives, Likoud, Présidentielles France

Eli LAIK

D’après l’Association internationale pour une Santé Naturelle Scientifique et Humaniste, une atteinte à la liberté d’exercer a été mise en place en 1981. Une loi française a criminalisé les semences paysannes.

Avec la rationalisation du travail, les semences de blé sont passées de 400 variétés en 1930 à 40 en 1965.

Avant 1981, un paysan récoltait son blé, mais la part de la récolte réservée pour les semailles suivantes n’étaient pas utilisée sur la parcelle dont elles provenaient, pour des raisons d’incompatibilité avec un bon rendement de qualité à l’hectare. Ces semences étaient donc vendues dans une autre région, par le biais des coopératives agricoles qui achetaient la récolte. C’étaient les semences paysannes.

La loi de 1981 a mis un arrêt brutal à cette pratique, en privilégiant trois grands groupes internationaux:  Dow-DuPont,  Monsanto, et Syngenta.

L’interdiction de mettre sur le marché des semences paysannes a obligé les coopératives agricoles à affecter l’intégralité des semences à la consommation humaine ou animale, et à acheter aux trois groupes des semences référencées au catalogue, les seules autorisées ces semences étant hybrides ne peuvent pas être replantées l’année suivante.

Interdire aux paysans de vendre leurs semences qui n’avaient pas besoin de pesticides contrairement à celles du catalogue des trois grands groupes était une atteinte à la liberté du commerce, aurait-on envisagé d’interdire à un quincailler de vendre ses casseroles qui sont son fonds de commerce?

Fort heureusement, le Parlement européen a voté une loi le 19 avril 2020 qui autorisera à nouveau la vente des semences paysannes en 2021. Cette parenthèse de 40 ans aura permis à ces multinationales de s’enrichir énormément, mais aura eu un effet dévastateur pour l’agriculture avec la disparition de nombreuses espèces.

De ce fait les paysans vont pouvoir semer et vendre des semences bio, ce marché demandeur devrait se développer à l’avenir.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

 

Une dérive équivalente s’est déroulée 39 ans plus tard, en 2015 une chimère a été créée par un laboratoire P4 aux États-Unis, devant le risque de pandémie, le Président Obama a octroyé  à la Chine une enveloppe de 3,7 milliards $ afin de délocaliser la recherche à Wuhan. La chimère étant connue, un vaccin a été préparé afin de répondre à une pandémie ultérieure.

Fin 2019 une fuite au Laboratoire de Wuhan est à l’origine de la pandémie mondiale.

2020 Interdiction en France pour les médecins de prescrire l’hydroxychloroquine, (un médicament utilisé depuis 70 ans par des milliards de personnes,) en cas de Covid 19, une succession de décrets vont suivre avec une gesticulation d’un aréopage de médecins n’ayant jamais consulté de patients et totalement inféodés aux Laboratoires pharmaceutiques, aréopage qui tire à boulets rouges sur l’immense épidémiologiste réputé mondialement, le Professeur Didier Raoult. Tout ceci a été longuement expliqué dans de nombreux articles de ce site parus dès le mois de mars 2020.

Remplacez les mots de 1981 par ceux de 2020:

  • Semences paysannes par hydroxychloroquine.
  • Paysans par médecins.
  • Dow-DuPont, Monsanto, et Syngenta, par Gilead.
  • Semences référencées au catalogue par Redemsivir.

Et vous avez la copie conforme d’une atteinte à la liberté de 1981 répliquée en 2020.

Avec une différence majeure: l’Affaire de 1981 avait impactée la santé des gens qui étaient privés de bio. L’Affaire de 2020 a causé 831 827 décès au moment de la publication de l’article, et l’effondrement de l’économie mondiale, ainsi que la déstabilisation mentale de la population n’ayant pas supporté le confinement.

Depuis, les Laboratoires se livrent une guerre afin d’être le premier à sortir le vaccin “miracle” vanté par tous les Médias et annoncé obligatoire pour la population mondiale. Ce vaccin qu’une une bonne partie de la population refuse.

Une pétition a été lancée adressée au Président de la République française, dans ce sens, et en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, elle a recueilli 234.839 signatures.

Si vous êtes soucieux de votre liberté et de votre santé, et que vous ne faites pas partie des moutons de Panurge, je vous engage à signer cette pétition.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :