Benny Gantz est-il un homme d’État?

Comments (0) Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

Définition d’un homme d’État: c’est un rassembleur autour d’un projet, et à ce titre il fera tout pour ne pas diviser son pays en luttes intestines.

De tels hommes d’État ont existé de par le Monde, qu’on soit d’accord ou non avec leur projet, l’histoire des années après se souvient d’eux et même ses adversaires politiques le citent.

Au fil du temps nous avons connu: Clovis, Napoléon 1er, Winston Churchill, Charles de Gaulle, David Ben Gourion, J.F. Kennedy, Ronald Reagan, J’en oublie certains, et je ne cite pas les contemporains. Ils ont tous marqué leur époque, et ont laissé des œuvres qu’on admire encore.

À l’opposé, nous avons des hommes politiques qui ont été soit éphémères mais dans tous les cas restent inconnus, qui se souvient d’eux et qui peut citer un seul de leurs faits?

Par exemple: Childéric 1er, Louis V, Louis XII, Louis Jules Trochu, ils ont pourtant gouverné la France, les 3 premiers étaient Rois, le dernier Président de la République.

Que dire de Benny Gantz?

  • Ancien Chef d’État-Major où il s’est distingué pendant la 3ème opération de Gaza par sa position interdisant aux soldats de Tsahal de tirer sur les Arabes même pour riposter!!!
  • Chef d’une entreprise connue pour avoir bénéficié d’un marché sans appel d’offre, cette entreprise a fait faillite.
  • Récemment entré sans connaissance en politique porteur d’un projet pour Israël: “Tout sauf Netanyahou,”et “Tout sauf les religieux.”

Ce projet diviseur de la population a causé un blocage démocratique d’Israël depuis 1 an et 3 élections.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Devant l’impasse politique l’empêchant de gouverner sans majorité absolue, le Président a réuni les 2 chefs de file et un Gouvernement d’urgence nationale a été envisagé pour lutter contre la pandémie, arrivé au terme de son délai de 4 semaines prolongé exceptionnellement de 2 jours, devant l’offre de Benyamin Netanyahou fort de 36 Mandats du Likud et d’une coalition de 58 membres qui propose à Benny Gantz détaché de Yaalon et Lapid un Gouvernement d’urgence nationale pour lutter contre la Pandémie. Le P.M. en alternance serait Netanyahou les 18 premiers mois et Gantz ensuite. Le P.M offre généreusement à Benny Gantz qui a déjà obtenu la Présidence de la Knesset, et qui amène 15 Députés, le P.M offre 16 postes Ministériels provoquant l’ire de ses soutiens.

Réponse de Gantz qui se comporte ici comme Abou Mazen qui refuse tout et rejette la faute sur Netanyahou:

  • Netanyahou bloque les négociations.
  • Si nous n’arrivons pas à l’issue des 48 heures à mettre en place ce Gouvernement, nous ferons élire par la Knesset une loi “anti Netanyahou.”

Ce type de loi est totalement antidémocratique et même si des Députés arrivaient à faire passer ce texte il serait recalé par la Cour Suprême peu encline à aider le P.M mais qui s’est déjà prononcé “rien ne s’oppose à la conduite d’un Gouvernement par Benyamin Netanyahou.”

À l’heure ou les ennemis de toujours oublient leurs querelles, on a vu Vladimir Putin demander la collaboration internationale et l’aide des États-Unis.

À l’heure où la pandémie frappe en Israël causant 12.855 infectés (1.428 par million d’habitants) et 148 décès (1,15 décès par nombre d’infectés).

À l’heure où Israël accuse 1.085.000 inscrits au chômage soir plus de 26%.

Celui qui aspire à diriger le pays tergiverse et n’a qu’une idée en tête “abattre Bibi.”

Les Israéliens retiendront de ce comportement inadmissible car l’urgence ça n’est pas demain, que Gantz est tout sauf un homme d’État.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :