Rôle du futur gouvernement israélien

Comments (0) Cour Suprême, Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

Ce Gouvernement d’urgence nationale est enfin en train de se mettre en place, Il aura pour tâche prioritaire de voter le budget en panne depuis un an, avec une enveloppe substantielle dédiée à la crise du Coronavirus ceci en dehors de toute orthodoxie financière, il faudra dégager énormément de fonds tant pour le traitement médical que pour le soutien de l’économie, avec des enveloppes pour les entreprises qu’elles soient importantes ou unipersonnelles, pour les indépendants, et pour les salariés confinés (chômage). Bien évidement une augmentation d’impôts est à prévoir.

Une fois ceci réglé, le Gouvernement devra proposer une loi modifiant le mode électoral, le système actuel a montré ses limites depuis des années de nombreux articles de ce site ont évoqué ce point noir. La Knesset devra donc mettre en place une commission de réflexion sur le sujet, cette commission s’inspirant de tous les systèmes existant dans les régimes démocratiques devra proposer une solution qui ne ressemble pas à un replâtrage, solution qui donne systématiquement une majorité permettant dès le lendemain des élection la création d’un Gouvernement qui gère dès la semaine suivante le pays. Nous ne pouvons perdurer avec un système qui permette à une seule personne de décider qu’il n’y aurait pas ou plus de majorité, depuis un an 4 personnes ne représentant qu’elles même ont bloqué le résultat démocratique des élections.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

La question de la loi électorale étant réglée, il y aura lieu de graver dans le marbre: Le mode de nomination des juges à la Cour suprême. Pour permettre à ce que la nomination des Juges reflète la représentativité du Peuple, la durée du Mandat d’un juge devrait être limitée à 9 ans alors qu’un juge une fois nommé siège aujourd’hui jusqu’à sa retraite, et le collège devrait être renouvelé par tiers tous les 3 ans. Un autre point devrait être précisé, le cadre des attributions de la Cour, car elle a tendance à s’impliquer dans des affaires qui ne la concerne pas, le récent avis sur l’obligation pour le Président de la Knesset de devoir mettre en place des élections avait entrainé la démission de Yuli Edelstein, une première pour le pays depuis 1949 date de la première Knesset. Là également, une commission ad-hoc devra s’inspirer de ce qui se fait dans d’autres pays démocratiques, qui ont pour certains une ancienneté et une expertise en la matière 3 fois plus importante que celle d’Israël.

De nombreux lecteurs de ce blog s’interrogent, pourquoi parle t-on d’une alternance de 18 mois à la tête de ce Gouvernement alors que la Knesset est élue pour 4 ans. La raison en est très simple, lorsque une Knesset est dissoute comme ce fut le cas de la Knesset 21ème, 5 mois et 22ème 6, mois, La Knesset suivante est réduite d’autant donc la 23ème Knesset devrait durer 37 mois. Si la divergence sur le plan de paix de Donald Trump subsiste, la 23ème Knesset pourrait être dissoute avant son terme afin de pouvoir régler la question de l’annexion de la vallée du Jourdain et des implantations par une Knesset d’une majorité qualifiée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :