Danger à gauche

Comments (0) Elections Israël, Knesset, Likoud

Jacques KUPFER

Il existe en Israël une élite autoproclamée juridico-médiatique qui est convaincue d’être propriétaire du pays. Ainsi le système de cooptation par d’autres juges donne les résultats que nous savons sur l’influence gauchiste de la Cour Suprême et de ses malencontreuses décisions. Le respect initial dû au statut de juge a permis cet état de fait.

C’est également ce qui s’est passé dans l’état-major de notre armée. L’admiration, le respect et la dévotion que nous portons  à notre armée et à son uniforme a permis l’établissement d’une nomenklatura militaire particulière. Un chef d’état-major nomme autour de soi ceux qui partagent ses vues et ses conceptions stratégiques.

Clemenceau disait que la guerre est une affaire trop sérieuse pour la confier à des généraux. On pourrait rajouter que la politique et la direction du pays sont des affaires trop sérieuses pour la confier aux militaires.

L’expérience que nous avons des chefs d’état-major intronisés en politique est un désastre. Depuis le général Moshé Dayan qui a remis le Mont du Temple au Waqf, les chefs d’état-major entrés en politique n’ont pas brille par leur performance. Ainsi Lipkin Shahak ou Mitzna ont connu un passage météorique à gauche. Rappelons encore Rabin avec les dramatiques accords d’Oslo permettant aux terroristes arabes de ramener des milliers d’hommes armés avec le résultat des intifadas successives et les centaines de victimes juives. Est-il utile de rappeler la pitoyable présence de Ehoud Barak à la tête du gouvernement et sa promesse de céder une partie de Jérusalem à l’ennemi arabe. 

Mr Gantz a quant à lui, accumulé les erreurs inacceptables au cours de sa carrière militaire. 

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Il était le commandant responsable alors qu’un soldat israélien perdait son sens au tombeau de Joseph. Il avait attendu conformément aux accords maudits d’Oslo que les nervis arabes viennent le sauver. Le soldat en est mort. Il était opposé pendant les combats à Gaza à la destruction des tunnels terroristes. Il a participé aux cérémonies alternatives commémorant la mort des terroristes arabes en même temps que celles de nos soldats. C’est lui qui a déclaré être fier d’avoir risqué la vie de nos soldats pour éviter des dommages collatéraux à la population ennemie. L’ONU appréciera cette déclaration lapid-aire !  

Bien entendu il était opposé à ce qui fut entrepris par le gouvernement israélien une politique pour contrer les accords munichois de Vienne avec l’Iran. N’oublions pas que les derniers combats à Gaza menés sous son commandement ont terminé alors que les journalistes et commentateurs se demandaient qui était le vainqueur. Ils ont pris fin alors que les corps de deux de nos soldats sont restés entre les mains des barbares du Hamas.

Cet homme qui est si fier d’avoir risqué la vie de nos soldats, prône le partage de notre Terre et représente un risque majeur pour l’avenir de notre pays.

Il est évident que l’échelon politique a également sa part de responsabilité dans la nomination et les actions du commandant-en-chef de notre armée. Le moment arrive où se lève une nouvelle génération dont le but n’est pas de plaire à l’opinion publique occidentale mais seulement d’assurer le destin éternel d’Israël.

Nos sages nous enseignent « de nous éloigner du mal et de faire le bien ». En conséquence éloignons-nous du gauchisme de Mr Gantz et de ses alliés arabes et donnons nos voix au camp sioniste national.

L’un des représentants de la pseudo « élite » médiatique avait déclaré après la victoire de Monsieur Begin : « il faut changer le peuple ».

Nous nous aimons le peuple et nous préférons changer cette pseudo élite.

                                                                                                    Jacques KUPFER 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :