Yom Hazikaron 5779 nouveau clash de la Cour Suprême

Comments (0) Cour Suprême, Elections Israël, Knesset, Likoud, Problèmes de société

Eli LAIK

La semaine est riche en commémorations et évènements:

  • Après Yom Hashoah 27 Nissan (2 Mai), commémorant les 6 Millions de juifs disparus victimes de la barbarie Nazi. Ce jour là nous récitons le Kaddish pour l’élévation de l’âme des victimes juives pas pour celles de leurs bourreaux nazi.
  • Nous avons connu une attaque très violente de la part des barbares du Hamas et du Jihad islamiste de Gaza avec 680 roquettes déversées sur la population civile du Sud en 48 heures causant 4 morts et 130 blessés.
  • Aujourd’hui Yom Hazikaron 3 Iyar (8 mai), nous commémorons la disparition des 23.741 soldats et civils victimes de la barbarie arabe.

Certaines familles juives décérébrées, ont pensé que dans un espoir de paix il serait bon d’y associer les familles des terroristes barbares musulmans morts en causant leurs exactions, (ce sont des familles arabes qui touchent chaque mois des allocations versées par Abou Mazen en raison des actes de barbarie commise par leur parent). Ces familles juives ayant déjà oublié les 48 heures de bombardements de la semaine, ont donc convié 100 Arabes non israéliens à venir se recueillir ensemble à Tel Aviv, haut lieu du cirage de babouches en Israël.

Cour Suprême israélienne image libre de droits

Le premier Ministre Benyamin Netanyahou qui vient de recevoir pour la cinquième fois le suffrage des Israéliens s’est opposé à l’entrée de ces Arabes en Israël, mais la Cour Suprême, qui n’a jamais été élue et s’est systématiquement opposée aux lois démocratiquement votées par la Knesset issue du suffrage Universel, la Cour suprême vient de se singulariser à nouveau en autorisant l’entrée de ces 100 Arabes.

Il est temps que les Députés dont c’est le rôle, et qui sont l’émanation démocratique du pouvoir du peuple, votent trois  loi fondamentales

La cérémonie s’est déroulée à Ganei Yehochou’a à Tel Aviv, Yehochou’a (Josué) est celui qui a conquis Cana’an en 2488. Les Arabes présents ont été copieusement insultés et sifflés, avec un silence d’une minute lorsque la sirène a retenti, les insultes et sifflets ont repris aussitôt après.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Analysons le déroulement des cérémonies:

7 Mai à 20 heures la sirène a retenti pendant une minute. Israël s’immobilise, Israël s’immobilise, les voitures stoppent en peine voie et leurs occupants descendent et se mettent au garde à vous pour une minute de silence.

Lecture du Kaddish (la prière des morts pour l’élévation de leur âme se récite debout). Les Juifs ayant pris l’initiative d’inviter les Arabes pensent-ils que les familles des victimes d’attentats prient pour l’élévation de l’âme des bourreaux musulmans, ou pour celles de leurs chers disparus juifs?

Puis l’Hatikva (l(hymne israélien). Les Juifs israéliens se lèvent et se tiennent au garde à vous alors que les Arabes refusent cet hymne et restent assis.

Le temps est venu pour les gauchistes tel-aviviens de réaliser qu’Israël est un pays juif, que les Arabes israéliens qui y vivent avec tous les droits des Juifs ne jeûnent pas pour Yom Hakippourim, tout comme nous ne jeûnons pas pour le Ramadan et ne fêtons pas l’Aïd. Et que les Arabes non israéliens n’ont pas à participer à des cérémonies typiquement juives israéliennes.

Dès la fin de Yom Hazikaron, ce sera immédiatement à 20 heures ce soir Yom Haatsmaout jour anniversaire de l’indépendance, la joie succèdera immédiatement aux pleurs et au recueillement de la veille. Le Pays est pavoisé, et les chants et danses sont de rigueur dans les rues.

Pour les Arabes, c’est la Nakba, la journée de la catastrophe.

Il est temps que les Députés dont c’est le rôle, et qui sont l’émanation démocratique du pouvoir du peuple, votent trois  loi fondamentales:

  • La première  qui précise et encadre le rôle de la Cour Suprême, et du mode de nomination des juges qui y siègent; afin que les Juges ne s’arrogent pas des droits qu’ils n’ont pas en empiétant sur le rôle du Gouvernement et des Députés. Lorsque ce sera fait, cet organisme essentiel d’une démocratie pourra fonctionner au service du Peuple qui détient tout le pouvoir législatif et qui le délègue à cet effet aux Députés dont est issu le Gouvernement.
  • La seconde loi qui interdise la cérémonie de la Nakba qui est la négation de l’État juif d’Israël. Les Arabes israéliens qui souhaitent s’associer à cet évènement n’ont rien à faire en Israël, ils doivent être déchus de leur nationalité israélienne et être expulsés. Les Arabes non israéliens titulaires d’un permis de séjour souhaitant s’associer à cet évènement doivent se voir retirer leur titre de séjour et être expulsés.
  • Pour conforter ceci une troisième loi demandant à tout Israélien de prêter serment d’allégeance à l’État d’Israël clarifierait automatiquement ce point. Les titulaires d’un permis de séjour devront respecter la loi ou se voir retirer le dit permis.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :