A corruption, corruption et demie.

Comments (0) Cour Suprême, Élections Europe, Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

Les « biens pensants israéliens » ameutent les foules en permanence au pretexte de corruption.

Est ce le prix de la démocratie ?

Je lis que d’anciens diplomates et politiciens de la gauche israélienne se sont rendus à Dublin afin d’aider le Sénat irlandais à faire passer une loi interdisant toute vente dans ce pays de produits en provenance des agglomérations juives de Judée et Samarie et de la partie est de Jérusalem.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Certes ils nous répliqueront Malheureusement et à tort que c’est démocratique car ils luttent contre l’établissement de ces agglomérations.

Mais cette délégation se rendant à Dublin le fait avec un financement étranger sûrement.

Voyages hôtel frais de séjour ce sont des sommes importantes.

Existe t’il une éthique dans ces cas là?

Comment qualifie t on cela?

Être acheté ou vendu?

Il est attristant de constater cette déviance de la gauche qui prétend lutter contre tout ce qui pourrait être de la corruption.

Lorsqu’un pays est en guerre permanente avec ses voisins, Il se doit d’imposer la loi martiale. Qu’attend Israël pour régler cette question? Vendredi dernier, des terroristes ont perpétré un attentat à la voiture bélier tuant 2 militaires en blessant 2 dont un grièvement. Se sentant soutenu par l’opposition israélienne, ils passent à l’acte sachant par ailleurs que l’argent de l’Europe « grande alliée d’Israël » affluera vers leurs familles par le biais d’Abou Mazen.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :