Les transports en Israël

Comments (0) Knesset, Likoud, Municipales

Eli LAIK

C’est le rôle d’un Député issu de l’Alyah de France de s’impliquer dans ce dossier.

Les transports en Israël ont été conçus dès l’indépendance essentiellement routiers. Le ferroviaire est longtemps resté délaissé.

Cette politique a été mise en place en raison de l’importance du coût de la mise en place des infrastructures ferroviaires, et de l’indépendance affichée des Israéliens (comme les Français) pour un moyen de transport personnel. La route ayant la préférence, un important service d’autocars dessert toutes les localités.

Le trafic ayant augmenté de manière exponentielle, les voies se trouvent constamment engorgées, même la seule autoroute à péage « la 6 » quasiment vide en 2010, connaît aujourd’hui une fréquentation qui occupe ses 2 fois 3 voies en permanence.

Le trafic routier au nord et au sud de Tel-Aviv est un point noir, il n’est pas rare de mettre 2 heures 1/2 aux heures de pointe pour parcourir les 70 kilomètres séparant Ashdod de Netanya.

Le trajet Ashdod Jérusalem 60 kilomètre demandait 1h15 à 1h30, mais depuis la mise à 2 fois trois voies de la route et la construction de viaduc et tunnel a permis de raccourcir le temps de déplacement de 1/2 heure. Ces travaux pharaoniques ont duré des années, et pourtant, on peut déjà constater un engorgement à certaines heures.

Le ferroviaire fait cruellement défaut, les lignes comme les rames sont anciennes et ne permettent pas un acheminement rapide, Tel-Aviv Jérusalem en 1 h 37.

Le gouvernement en a pris conscience, et son excellent Ministre des Transports Israël Katz, a géré de concert deux énormes programmes pour relier les 2 villes Le chantier ferroviaire avec ses viaducs et 6 tunnels est en voie de finition avec une mise en service prévue en Avril 2018. le 20 Août 2017 un test réussi d’un convoi avec des wagons remplis totalement a permis de contrôler le bonne tenue des structures de l’intégralité du trajet, qui a été parcouru en 28 minutes seulement.

Gageons que ce nouveau service participera au désengorgement du trafic routier, pour peu que des parkings suffisants soient mis à disposition des utilisateurs.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

D’autres chantiers sont à prévoir, surtout la relation des centres d’activités essentiellement Tel-Aviv Herzliya, avec des zones de construction prioritaires en Judée et Samarie, afin de permettre l’accession à la propriété au plus grand nombre en rapprochant le travail du centre de résidence.

Le raccourcissement du temps de trajet, permettra une meilleure productivité un des points noirs pointé par l’Ocde, ainsi qu’une amélioration de la vie familiale. Les futurs acquéreurs étant ainsi incités à choisir un lieu de résidence éloigné de la côte, la pression à l’achat ayant baissé, le prix de l’immobilier stagnera voire baissera légèrement.

Les villes ne sont pas en reste, elles se sont impliquées dans des transports public importants pour ne citer que les programmes majeurs:

Jérusalem a mis en place une première ligne de tramway qui va du Nord au Sud, la seconde ligne est déjà prévue.

Tel-Aviv est un énorme chantier avec la mise en place d’une ligne de Tramway dont une grande partie en souterrain qui va faciliter la circulation Nord Sud avec 34 stations.

Ashdod a obtenu d’être la ville pilote pour le programme Reway un programme intelligent qui permettra sous peu aux autobus de circuler en site propre du nord au sud sur Herzl et de l’ouest à l’est sur  Menahem Begin reliant le centre à la gare ferroviaire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :