Lettre ouverte à la Gestapo Paris

Comments (1) Elections France, Justice, Législatives, Présidentielles France, Problèmes de société

Eli LAIK

Monsieur le Délégué aux affaires juives,

Je viens d’apprendre que vous venez d’ouvrir à Paris un bureau spécifique afin de traquer, les Juifs d’origine française ayant émigré en Israël afin de rechercher si ils ont acheté des biens en Israël.

J’ai vu qu’à cette occasion vous aviez engagé des Kapos Juifs français parlant l’hébreu afin de mieux cerner la question.

Je trouve que vous dépensez mal à propos l’argent du contribuable, les listes que vous recherchez, existent, il n’est nul besoin d’en créer de nouvelles, elles sont dans les archives des préfectures rechercher:

« Affaires juives années 1940 à 1945. »

J’espère que cette information vous évitera des frais inutiles et vous permettra une plus grande célérité dans vos démarches.

Rafle du Vel d’Hiv

Si au hasard de vos recherches vous tombiez sur le dossier de mon oncle je vous saurais gré de bien vouloir me préciser les raisons qu’on ont conduit à sa détention, puis à sa déportation, bien sur il n’en est pas revenu.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Par ailleurs, le Musée du Louvre ouvre une salle où seront exposés les tableaux qui ont été volés lors de la déportation de 76.000 Juifs de France arrêtés par la police française, il est tout à l’honneur de la France de vouloir permettre aux héritiers des Juifs spoliés de récupérer un bien familial. Mais pourquoi avoir attendu 72 ans pour organiser ceci? En attendant 200 ans, le Musée serait assuré qu’il aurait été impossible aux héritiers d’apporter les preuves nécessaires à leur récupération.

Peut être avez-vous envisagé de créer une taxe spéciale à hauteur de 100% de la valeur actuelle afin de renflouer les caisses de l’État, qui en ont bien besoin, car les malheureux jeunes gens fuyant leur pays et accueillis si chaleureusement en France sont désolés de ne pouvoir travailler, en raison de l’interdiction qui leur en est faite, et sont obligés de vivre misérablement d’allocations.

Le bon côté de cette chose c’est qu’ils organisent des soirées festives où au cours de tournantes ils engrossent les filles françaises ce qui apportera un peu de jeunesse à cette France vieillissante.

Je dois aussi vous faire part que de nombreux retraités ont également acheté des maisons en Espagne au Portugal, et au Maroc, mais je ne pense pas que votre « Bureau des Affaires juives » ait compétence sur le sujet.

Veuillez recevoir Monsieur l’Assurance de mes sentiments patriotiques.

Un inconnu qui vous veut du bien…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :