Olim de France les nouveaux pauvres

Comments (7) Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

C’est le travail d’un Député à la Knesset issu de l’Alyah française d’impulser ces ouvertures. Il œuvrera pour le bien être de tous, car ces magasins sont pourvoyeurs d’emploi. C’est le travail d’un Député à la Knesset issu de l’Alyah française de trouver des solutions à ce drame, qu’on ne s’étonne pas si on constate des Yérida nombreuses. Et ceux qui prétendent que la pauvreté ça n’existe pas, qu’elle ne touche que ceux qui ne veulent pas se prendre en main, ont-ils analysé ces chiffres avant de parler?

Les Olim de France montés il y a 10 ans avec une retraite pour leur couple de 3.000 €, ont vu leur retraite à peine augmenter deux fois de quelques euros.

Ils vivaient relativement à l’aise avec un taux de change de 5,5 shekels par euro, il avaient donc 16.500 de budget qui leur permettait de vivre confortablement, de voyager, de s’habiller, de sortir 3 ou 4 fois par semaines d’aller au spectacle, au restaurant, ne se refusant pas ces petits plaisirs, qui adoucissaient leur retraite, ils allaient régulièrement en France retrouver leurs enfants et petits enfants.

Leur budget de dépenses en 2007:

Loyer ou remboursement crédit immobilier 4.000

Les frais fixes Arnona, gaz, électricité téléphone internet, assurance, 1.600 Shekels.

Les frais de voiture 2.000.

Avec 2.000 d’Alimentation pour le couple, il n’était pas rare que les invités soient nombreux.

Dépenses totales 9.600 de frais fixes.

Le caddy moyen pour shabbat c’était 100 shekels.

Aujourd’hui, les choses ont changées, les revenus sont inchangés à part quelques euros supplémentaires.

Le retrait des Euros au Caspomat autrefois gratuit, a été supprimé, de nombreux articles dans ces colonnes s’en sont fait l’écho.

Le change Le transfert bancaire coûte 35 € par mois, le change à 4,10 donne 12.300 Shekels -25% qui sont engloutis par le loyer ou crédit immobilier 5.000, les frais fixes 3.000, l’alimentation 5.000 frais de voiture 2.500. Total 15.500 soit une augmentation de 61,5%, où sont donc les 1% d’augmentation des prix annuels?

Le caddy moyen de shabbat c’est 800 shekels!!!

Il faut donc vivre sur les économies, et à terme envisager de se séparer de la voiture, après il faudra rogner sur l’alimentation, après???

Pour travailler sur ce point, il faut favoriser la concurrence en facilitant l’ouverture du marché alimentaire à des enseignes de discount, c’est le vœux de tous les Olim de France habitués à ces enseignes.

Les Olim de France ne sont pas les seuls, ceux d’Éthiopie, d’Ukraine, et de Russie n’ont pas cotisé dans leurs pays avant leur montée, et leurs années passées en Israël ne leur permettent pas de percevoir une retraite pleine, qui de toutes façons n’est que de  1.531 shekels mensuels à taux plein, alors pour survivre, ces gens doivent-ils travailler jusqu’à 120 ans comme on souhaite de vivre à tout un chacun lors de son anniversaire?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :