Trump le Grand

Comments (0) Députés Européens, Élections Europe, Elections France, Elections USA, Législatives

Jacques KUPFER

Jérusalem est notre Capitale depuis trois millénaires. Elle le fut alors que Paris, Washington et Londres n’étaient que des marécages voués au sanglier et aux bêtes sauvages.

Ces représentants d’une vieille Europe décatie osent trouver l’impudence de nous contester notre Capitale éternelle. Leur peur et le caractère pleutre qui est leur apanage en font déjà des soumis, des dhimmis volontaires.

Le président Trump n’était jusqu’à ce jour que le successeur de présidents dont nul ne se souviendra de la chronologie. En liant son nom à celui de Jérusalem, Trump est entré dans l’Histoire de notre peuple dont la Mémoire se souvient.

Ses conseillers lui avaient pourtant prédit une levée de boucliers dans le monde arabe lui décrivant l’apocalypse musulmane. Je suppose qu’ils ont été influencés par les journalistes israéliens qui depuis l’annonce américaine n’ont cessé de nous prédire la troisième ou quatrième intifada, le djihad à travers le monde. Comme si véritablement les terroristes arabes ou musulmans avaient besoin d’un prétexte pour détruire les tours jumelles de Manhattan, utiliser les voitures bélier à Jérusalem ou envoyer des roquettes sur notre population civile. Comme si ces terroristes avaient besoin du moindre prétexte pour laisser place à leurs instincts barbares et criminels.

Le pessimisme morbide de nos journalistes ne supporte pas un jour de joie après avoir constaté l’absence de la guerre mondiale contre Israël. Ces mêmes journalistes viennent nous inquiéter en parlant du prix à payer pour une telle déclaration. Heureusement, Trump n’écoute que sa logique politique et fait fi des recommandations des médias. De tous les présidents américains il est le seul à avoir tenu sa promesse électorale. Il a condamné l’Unesco, changé la donne à l’ONU, venu embrasser le Mur occidental et reconnu l’évidence de Jérusalem comme Capitale d’Israël.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

D’autres pays le suivront. Le mythe de Jérusalem, Lieu saint de l’islam s’effondrera. Notre ville sainte n’est jamais citée dans le Coran et n’existe pas dans le rituel de l’islam. Leur mosquée dorée érigée sur le Mont du Temple à la place qui est dévolue à notre futur Temple ne leur est pas plus sacrée que la Grande mosquée de Paris.

Il est temps de le dire d’une manière claire et de le répéter à ceux qui ont trop peur de le reconnaître.

Ce lamentable Macron, entre deux voyages dans les émirats Arabes ou en Algérie, trouve le temps de convoquer le conseil de sécurité de l’ONU pour condamner l’initiative américaine. Pauvre président de la république encore française qui avait voté la négation de tout lien entre le peuple juif et Jérusalem et Hébron !

Il appartient maintenant au Premier Ministre de l’État d’Israël et à la majorité nationale à la Knesset d’appliquer la loi sur les dizaines de milliers de constructions illégales construites par les Arabes. Ces bâtiments doivent être détruits, les lanceurs de pierres expulsés du pays et la loi israélienne rétablie dans toute sa plénitude. Le courage de la décision américaine prise malgré le tumulte stérile des Chancelleries offusquées doit servir de tremplin aux décisions qui s’imposent à notre égard.

Jérusalem une et indivisible signifie que le drapeau d’Israël doit flotter sur le Mont du Temple, que le libre accès des juifs dans toutes les parties orientales de notre capitale doit être assuré en toute sécurité.

Unissons nos efforts pour que l’an prochain sur le Mont du Temple, des torches immenses soient allumées pour illuminer le Ciel d’Israël. Gageons qu’elles dureront 8 jours !

Souhaitons au président Trump, au Congrès américain qui a voté cette Loi et à nos amis dans le Monde un Happy Hanoukka. A toutes les familles juives qui illumineront ces jours des Lumières de notre fête et repousseront les Ténèbres, à tous ceux qui dans le Monde allumeront nos bougies, tous nos vœux de joyeux Hanoukka.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :