75 ans de la rafle du Vel d’Hiv

Comments (0) Elections France, Elections Israël, Knesset, Likoud, Présidentielles France

Eli LAIK

La commémoration parisienne était à l’image de Yom Ha Shoah à Roglit, elle dura 2 heures et demi, en voici un bref condensé.

Après le dépôt de gerbes au Mur du Vel d’Hiv, ce fut la découverte d’un nouveau mur au Square du Vel d’Hiv où figurent, les prénoms, noms adresses et âges des 4.000 enfants Juifs déportés à cette occasion.

Le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahou a rejoint alors la cérémonie, accompagné de son épouse Sarah. C’est la Première fois qu’un Premier Ministre d’Israël est convié à cette cérémonie.

Après les témoignages des Présidents d’associations, des rescapés et des Justes parmi les Nations, ce fut le tour des Ténors:

Francis Khalifa:

Le Président du C.R.I.F rappela que l’antisémitisme n’est pas né avec Vichy, il existait déjà lors de l’Affaire Dreyfus, et la IIIème République est émaillée de signes, de paroles, puis d’actes qui ont dégénérés jusque dans les années 30 pour s’exprimer au nom de l’État français sous Vichy.

Il n’est pas mort à la Libération, on le retrouve aujourd’hui teinté d’anti sionisme, non seulement à l’extrême droite, mais également à l’extrême gauche, et l’Islamisme radical.

Il a énuméré les victimes: Ilan Halimi, Jonathan Sandler et ses deux fils Arieh 5 ans, et Gabriel 4 ans, Myriam Monsonégo 7 ans de Hotzar Ha-torah (là aussi des enfants), Yohan Cohen, Philippe Braham, François-Michel Saada et Yoav Hattab, de l’Hyper Casher de Vincennes et surtout il a dénoncé le silence des médias et de la justice dans l »assassinat de Sarah Halimi.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Benyamin Netanyahou:

C’est une première qu’un Premier Ministre israélien  soit invité à cette commémoration.

Après avoir appelé le Président de la République « Mon ami » a précisé que la guerre que livrent les islamistes à l’Europe ce n’est pas en raison d’Israël, ils luttent contre Israël, car ce pays a les mêmes valeurs que l’Europe. (François Hollande prétendait que les attentats qui frappaient l’Europe étaient d’une autre origine que ceux qui frappaient Israël, où l’idéologie va t-elle se cacher)?

Il a rappelé comme Francis Khalifa les racines européennes de l’antisémitisme, ainsi que les différentes victimes des attentats insistant lourdement sur Sarah Halimi, demandant que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Emmanuel Macron:

Depuis Jacques Chirac en 1995, Nicolas Sarkosy en 2007, François Hollande en 2012, et aujourd’hui Emmanuel Macron, ce sont les 4 Présidents à avoir déclaré que la responsabilité de la rafle du Vel d’Hiv incombait à l’État Français.

A son tour il a largement évoqué le racisme et l’anti sémitisme, il a durement insisté sur la responsabilité de l’antisémitisme d’État  sous Vichy. Il a nommément nommé:

  • Pierre Laval Premier Ministre.
  • Louis Darquier Pellepoix Directeur du Commissariat général aux questions juives.
  • Maurice Papon Secrétaire général de la Préfecture de Gironde.
  • René Bousquet Secrétaire Général de la Police de Vichy superviseur de la rafle.

Il a dénoncé lui aussi les différentes sources du racisme et de l’antisémitisme notamment dans les cités.

Il a repris l’assertion de Martin Luther King: L’anti sionisme c’est de l’anti sémitisme.

Il énuméra a son tour les différentes victimes des attentats antisémite, reprochant aux Média leur silence sur celui de Sarah Halimi, il a demandé à la justice de faire toute la lumière sur cette affaire.

Toutes ces déclarations vont dans le sens de la vérité, et c’est très bien, nous attendons maintenant que des actes forts confortent ces paroles.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :