Décryptage du reportage d’Arte sur l’antisémitisme

Comments (2) Députés Européens, Élections Europe, Elections France, Législatives

Eli LAIK

Ce reportage d’après les chaines allemande et française, ne respectait pas certains canons de l’éthique journalistique et 7 passages ont du être revus et corrigés, il est question également de plusieurs dizaines d’autres points qui seraient des contrevérités, qui pourraient amener des troubles dans notre pays.

Effectivement, si on parle de l’holocauste, les négationnistes vont devenir remuants!!! que ne les met-on pas en prison pour négationnisme?

Devant le tollé général soulevé par la non diffusion du reportage pendant 6 mois, acculés puisque BILD l’a mis en ligne dans sa version allemande pour 24 heures, que j’ai visionnée, W.D.R a décidé de diffuser en ajoutant des incrustations intempestives attirant l’attention du téléspectateur sur le doute relatif à certains passages du reportage, et pour Arte sous-titré en français.

En 2000, nous aurions été bien aise de voir de tels avertissements sur le reportage « ou le bidonnage » Al Dura, il n’en a rien été.

Il convient de féliciter Joachim Schroeder et Sophie Hafner, les deux documentaristes ayant réalisé un excellent travail, leur reportage a beaucoup de mérite, il traite d’un sujet que tout le monde tait ou nie, « la haine des Juifs » par l’extrême gauche comme l’extrême droite allemande, ainsi que l’extrême gauche française, dans les deux cas, ils sont rejoints par l’Islam, qui avait dans les années 30 et 40 été sur le devant de la scène avec Mohammed Amin al-Husseini, grand admirateur d’Hitler, créateur de deux brigades bosniaques de SS.

W.D.R comme Arte en bloquant la programmation ont obtenu l’effet inverse de leur souhait, alors que ce documentaire n’aurait été vu que par un public confidentiel, la publicité de cette non programmation a été telle que tout le monde en a entendu parler, et sa programmation en seconde partie de soirée n’empêcha pas les téléspectateurs d’être au rendez-vous.

L’interview d’un Arabe travaillant dans une usine à Ariel est éloquente, il s’entend très bien avec tous ses collègues, Juifs comme Musulmans, il gagne 9.000 Shekels mensuellement alors que dans une entreprise arabe il toucherait à peine 2.000 shekels. Le PDG de l’entreprise a précisé que des cadres indistinctement Juifs et Arabes dirigent les différents services. C’est contre ce genre de succès que lutte B.D.S car le but est que les Arabes ne s’intègrent nulle part, ni en Israël, ni dans les pays arabes afin que les indigents soient montrés pour obtenir des subventions dont ils ne voient jamais la couleur, captées par le Hamas ou le Fatah.

Un point a retenu mon attention je ne sais s’il s’agit d’une erreur de traduction, si la traduction a été délibérément faussée, s’il s’agit d’une erreur des documentaristes, ou d’une des 7 modifications, lorsqu’on évoque la « Déclaration Balfour », prétendre que Lord Balfour a préconisé le partage de la Palestine mandataire en deux entités, est une entorse à la rigueur journalistique. Cette entorse est la preuve que les Médias sont aux ordres, et que les Gouvernements européens sont antisémites. La réalité est toute autre, le texte in-extenso est très clair:

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

The Balfour Declaration

Foreign Office

November 2nd, 1917

Dear Lord Rothschild,

I have much pleasure in conveying to you, on behalf of His Majesty’s Government, the following declaration of sympathy with Jewish Zionist aspirations which has been submitted to, and approved by, the Cabinet.

« His Majesty’s Government view with favour the establishment in Palestine of a national home for the Jewish people, and will use their best endeavours to facilitate the achievement of this object, it being clearly understood that nothing shall be done which may prejudice the civil and religious rights of existing non-Jewish communities in Palestine, or the rights and political status enjoyed by Jews in any other country. »

I should be grateful if you would bring this declaration to the knowledge of the Zionist Federation.

Yours sincerely,

Arthur James Balfour

La Déclaration Balfour

Ministère des Affaires Étrangères

2 Novembre 1917

Cher Lord Rothschild,

J’ai le plaisir de vous transmettre, au nom du Gouvernement de Sa Majesté, la déclaration de sympathie suivante, avec les aspirations sionistes juives qui a été soumise et approuvée par le Cabinet.

« Le gouvernement de Sa Majesté considère avec faveur l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif et fera tout son possible pour faciliter l’atteinte de cet objet, étant entendu qu’il ne faut rien faire qui puisse porter atteinte aux droits civils et religieux, les droits des communautés non juives existantes en Palestine, ou les droits et le statut politique dont jouissent les Juifs dans tout autre pays « .

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Cordialement,

Arthur James Balfour

Traduction de l’anglais par Eli LAIK.

La Déclaration Balfour, qui a le visa du Ministère des Affaires étrangères britannique ne précise donc pas qu’il convient de partitionner la Palestine entre un État arabe et un autre juif, elle dit que les Juifs qui vivront dans la Palestine ne devront pas porter atteinte aux droits civils et religieux des populations non juives existantes en Palestine.

La traduction précisant que Lord Balfour a déclaré que les territoires à l’Est du Jourdain seraient réservés pour un État arabe, et ceux situés à l’ouest réservés pour les Juifs est un faux qu’il convient de dénoncer avec la plus grande vigueur.

La S.D.N a donné Mandat à la Grande Bretagne pour l’Administration de la Palestine en vue de la finalisation d’un État Juif, l’article 2 de ce Mandat est sans équivoque:

Article 2

Le mandataire assumera la responsabilité d’instituer dans le pays un état de choses politique, administratif et économique de nature à assurer l’établissement du foyer national pour le peuple juif, comme il est prévu au préambule, et à assurer également le développement d’institutions de libre gouvernement, ainsi que la sauvegarde des droits civils et religieux de tous les habitants de la Palestine, à quelque race ou religion qu’ils appartiennent.

Carte de la Palestine Mandataire lors de la Conférence de San Remo 24 Avril 1920

Les Britanniques ont proposé à la S.D.N la partition en 1922, ils amputent de 77% la Palestine mandataire des terres à l’est du Jourdain pour créer la Transjordanie, qui deviendra la Jordanie par la suite, on voit que les hauteurs du Golan font toujours partie de la partie réservée aux Juifs.

Les Britanniques partagent la Palestine en 2 parties, à l’Est du Jourdain les Arabes obtiennent l’Émirat de Transjordanie (sous titré Arab Palestine) qui deviendra la Jordanie, Les Juifs seront exclus de cette zone, ils ne pourront vivre que dans la zone à l’Ouest du Jourdain (Jewish Palestine). Les Arabes auraient du rejoindre la partie arabe comme les Bengali, et les Pakistanais ont procédé à l’échange de leurs populations avec les Indiens. A noter que 850.000 Juifs ont été chassés de tous les pays Arabes lors de la création d’Israël.

En 1923, Les Britanniques cèdent les hauteurs du Golan à la France au titre de son Mandat pour la Syrie et le Liban, pour la seconde fois ils amputent la zone destinée aux Juifs, comme si c’était leur propre terre, la partie de Monopoly n’est jamais terminée. On voit ici que la bande de Gaza fait partie de la zone dévolue aux Juifs.

Les Britanniques cèdent les hauteurs du Golan à la France (Mandat Français) en 1923

Et voici la carte produite par Arte couleur mauve, prétendant qu’il s’agit de la déclaration Balfour, ce qui prouve une fois de plus l’information biaisée diffusée par la chaîne.

Partage du Mandat par les Britanniques en 1922

Lorsqu’on soutien de telles contre vérités, on favorise l’antisémitisme, donc les attentats qui en découlent, partout dans le Monde.

 Au cours du documentaire, lors de l’interview de Ziaa al Zaza, membre éminent de la Direction du Hamas, ce dernier a déclaré que Jérusalem devait être la Capitale du futur État palestinien, (tout Jérusalem a t-il précisé). Les choses sont claires, nous comprenons mieux le vote à l’Unesco de la France disant que le Judaïsme n’a rien à voir avec le Mont du Temple ni avec le Kotel. Puis par la suite le vote à l’Unesco parlant que tout Jérusalem n’avait rien à voir avec le Judaïsme.

Puis eu lieu le débat, les invités soigneusement triés sur le volet par W.D.R se sont lancé dans le procès d’Israël, les Juifs de cour sont venus nous parler de Sabra et de Chatila, alors que le sujet du débat, c’était l’antisémitisme, et le documentaire!!!

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :