La cohabitation en question

Comments (0) Elections France, Législatives

Eli LAIK

47 millions d’électeurs vont envoyer 577 Députés à l’Assemblée Nationale.

Quel est le rôle du Député? Dès que le scrutin est connu, une majorité parlementaire est reconnue, et le Premier Ministre qui en est issu ira à Matignon afin de mettre en place la politique voulue par la majorité des Français qui se seront prononcés.

La Premier Ministre provisoirement nommé par le nouveau Président ne pourra être confirmé qu’avec l’appui d’une majorité parlementaire ad hoc.

Un Député peut être de la majorité présidentielle (cas général ou le Premier Ministre appartient à la même mouvance que le Président,) ou de son opposition.

Dans le cas ou l’Assemblée Nationale issue des Législatives n’est pas de la même tendance que le Président, un Premier Ministre issu des rangs de la nouvelle majorité parlementaire est nommé par le Président, c’est le cas de la cohabitation, il y en a déjà eu 3 au cours de la Vème République:

  • La première a eu lieu de Mars 1986 à Mai 1988 François Mitterrand Président, Jacques Chirac Premier Ministre, elle a été surnommée cohabitation musclée en raison de la fougue de Jacques Chirac.
  • La seconde a eu lieu de Mars 1993 à Mai 1995 François Mitterrand Président, Édouard Balladur Premier Ministre, ce fut la cohabitation de velours en raison de la placidité coutumière d’Édouard Balladur.
  • La troisième a eu lieu de Juin 1997 à Mai 2002 Jacques Chirac Président, Lionel Jospin Premier Ministre. Alors que le 14 juillet 1999, Jacques Chirac avait qualifié la cohabitation de constructive, 2 ans plus tard, le 14 juillet 2001 il dénonça « le manque de volonté d’agir du gouvernement en matière de sécurité et son immobilisme concernant les réformes à entreprendre. »

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Il y a donc eu 9 ans de cohabitation en 16 ans, et la France a néanmoins été gouvernée, il n’y a pas eu de crise institutionnelle.

Au Premier tour des Présidentielles 2017, de nombreux électeurs se sont prononcés pour alerter les élus sur les problèmes de sécurité qui se sont aggravés tout au long du récent quinquennat, en raison de la politique épouvantable menée par Christiane Taubira.

D’autre part la question de la gouvernance économique avec l’état de quasi faillite où se trouve la France, et l’Europe, ne peut être impulsée par un Président issu du gouvernement précédent, qui n’a été élu que par défaut, les 25,44% d’abstentionnistes, les 6,35% d’électeurs ayant voté blanc, et les 2,21% ayant déposé un bulletin nul ne vont certainement pas envoyer à l’Assemblée un Député d’En Marche (P.S).

Ces 34% d’électeurs ne voteront certainement pas pour renouveler le même genre de politique. Je l’écrivais précédemment, avec quelle majorité Emmanuel Macron pourra t-il mettre en place sa politique?

En cas de ressaisissement de la Droite, il est fort probable que la majorité parlementaire soit de coloration bleue, un nouveau Premier Ministre sera donc nommé issu de ses rangs.

Le rôle du Président sera alors amoindri, et il sera obligé d’accepter une politique voulue par la majorité parlementaire et menée par son chef.

Les quelques opportunistes de Droite et du Centre qui ont rejoint le train « En Marche » se sont vu exclure du Parti Les Républicains, il s’agit du nouveau Premier Ministre Édouard Philippe de Bruno Lemaire et de Gérald Darmanin  

Les opportunistes qui visent leur carrière plutôt que la fidélité à des idéaux économiques pour la France n’auront pas nos suffrages, la réaction de Bernard Accoyer le secrétaire général des Républicains, est la réponse que nous attendions, elle a été immédiate, et sans appel, c’est tant mieux, il y a tant de personnes motivées par le redressement de la France qui ne pouvaient se présenter en raison de la situation acquise de ces tourneurs de veste, la place étant libre ils se présenteront avec le soutien des Républicains.

Quand à Nathalie Kosciusko-Morizet, qui n’arrive jamais à émerger à une place à sa convenance, peut être est–ce sa position ambigüe qui est en cause, et son post parlant de 120 membres des Républicains prêts à rejoindre « En Marche », c’est un appel à la sédition, Bernard Accoyer devrait également s’occuper de son cas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :