Franco-israéliens votre argent et vos banquiers

Comments (1) Elections France, Législatives

Eli LAIK

Les retraités Franco-israéliens sont confrontés à de multiples défis économiques.

En tant que retraités français, ils perçoivent le même montant depuis au moins sept ans, avec toutefois une obligeante augmentation 1 à 2 % qui ne rattrape absolument pas l’augmentation du coût de la vie. Un plein caddy pour shabbat c’était 100 shekels en 2004 aujourd’hui c’est plutôt 800 shekels.

Billet de 50 €
Crédit photo: Eli LAIK

Percevant leur retraite en Euro, ils sont tributaires du taux de change, qui est passé de 5,60 à 3,90, ils ont perdu 30% de pouvoir d’achat.

Les banquiers de tous pays confondus qui trouvent que la terre est plate et que le soleil tourne autour, ne sont intéressés que par votre argent lorsqu’ils peuvent s’en servir. Pour eux, vous n’êtes que le montant qu’ils peuvent prélever sur vos deniers, c’est comme la voiture, vous payez des taxes à l’achat, vous payez des taxes parce que vous la possédez, vous payez des taxes si vous roulez, vous payez des parcmètres parce que vous ne roulez pas, vous payez des amendes parce qu’en roulant vous avez dépassé de 2 km/h la vitesse juste au moment où vous passez le panneau, et vous payez une amende parce que vous avez dépassé le temps de 2 minutes au stationnement.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Pour les banquiers, vous payez pour la tenue de compte, vous payez pour l’abonnement de votre carte, vous payez pour l’utilisation de votre carte, c’est votre fournisseur qui paie, mais il le répercute dans son prix de vente, (l’utilisation de la carte revient moins cher en gestion à la banque que votre chéquier) vous payez parce que vous avez un découvert. etc…

Les banquiers français ont trouvé que ce n’était pas assez, lorsque vous retirez des Euros à l’étranger, ça les gêne, ne vient on pas d’apprendre que l’agence spécifique des Français vivant à l’étranger de la B.N.P rue de Rivoli à Paris vient d’adresser des lettres recommandées à certains clients afin de clôturer leur compte, au prétexte qu’ils sortaient trop d’Euros de leur compte. Il faut croire que vous avez la possibilité d’alimenter un compte mais pas de dépenser l’argent gagné sur lequel vous avez payé des taxes et impôts!!!

Un conseil à ces clients: répondre directement au Directeur de la banque en précisant les points suivant:

  1. Cette démarche de leur part est contraire à la liberté de circulation des personnes et des biens, ils s’exposent à une procédure au Tribunal de la Haye.
  2. D’autre part s’agissant de clients vivant en Israël, une seconde plainte pour racisme pourrait suivre la première.
  3. En outre une copie de la plainte serait transmise à la Banque de France pour manquement à leurs obligations.

Les clients devraient voir rapidement leur banquier changer d’attitude.

Meyer Habib Député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger.
https://www.meyerhabib2017.com/

Concernant le retrait d’Euros en Israël, malgré les assurances reçues par Meyer Habib de la part de la Banque Leumi, il est toujours impossible de retirer des Euros dans tout Israël en dehors de Tel-Aviv où le service a repris.

Quelle bonne raison peuvent invoquer les dirigeants de Leumi de ce blocage?

  • Il ne s’agit pas d’une rupture de stock, nous sommes à 4 heures d’avion de Paris, et voilà plus d’une semaine que le service est suspendu.
  • S’agit-il du reparamétrage des distributeurs de billets? Les informaticiens de Leumi seraient-ils devenus subitement incompétents?
  • S’agit-il plutôt comme évoqué précédemment d’une question d’accords interbancaires? Cette dernière raison paraît la plus plausible en raison de la réponse que m’a apportée une responsable d’agence, mais alors pourquoi avoir prétendu qu’il s’agissait d’un mouvement spéculatif à l’approche des élections qui avait vidé les distributeurs?

Quoi qu’il en soit, les retraités largement pénalisés par le différentiel de change ne peuvent supporter le dictat léonin qui leur est imposé, leur réponse pourrait s’inspirer de la révolte du cottage où l’on avait vu toute la population israélienne cesser totalement l’achat de cottage pendant un temps pour protester contre l’augmentation sauvage de son prix. Très rapidement le distributeur avait plié, le prix du cottage avait retrouvé un cours normal, et les ventes ont repris.

Les retraités pourraient par exemple suspendre tous leurs prélèvements, ne plus alimenter leur compte, et régler leurs factures par paiement à la poste. Mais il faudrait auparavant trouver la solution pour obtenir des Euros.

Si le déblocage s’effectue, je remercie les personnes le constatant d’en faire part en commentant cet article afin de cesser cette action auprès des décideurs.

Dernière minute: apparemment, le service serait supprimé

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :