Les Francophones au Likoud Rishon Letsion 2ème partie

Comments (1) Elections Israël, Knesset, Likoud

Eli LAIK

Après l’allocution de David Bitton, ce fut au tour de Yehuda Glick de s’exprimer.

de droite à gauche: Amir Weitmann Candidat à la Knesset, Sharren Haskel Député, Yehuda Glick Député, David Bitton Président de la Coalition à la Knesset, Hélène Mazouz Candidate à la Knesset. Crédit photo Eli LAIK

de droite à gauche:
Amir Weitmann Candidat à la Knesset, Sharren Haskel Député, Yehuda Glick Député, David Bitton Président de la Coalition à la Knesset, Hélène Mazouz Candidate à la Knesset.
Crédit photo Eli LAIK

En raison de la voix de Stentor de Yehuda, je vous conseille fortement de baisser le son.

Crédit vidéo Eli Laïk.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Yehuda nous parle des Juifs expulsés depuis 2.000 ans, et de la prophétie réalisée du retour dans leur patrie.

Nous avons le privilège de vivre ici dans des conditions que nous n’avons connues qu’à l’époque du Roi Salomon.

Nous pouvons dire « Ki léolam ‘Hasdo« .

Tous les Juifs qui se marient brisent le verre en souvenir de Jérusalem.

Yehuda Glick a parlé avec son agresseur avant qu’il ne passe à l’acte, le terroriste arabe lui a reproché d’être le symbole du lien des Juifs avec Jérusalem (c’est ce qu’ils essaient de faire à l’Unesco.)

Yehuda dit qu’il doit travailler pour renforcer le lien entre le peuple juif et Jérusalem.

Il veut effectuer son travail dans un cadre qui inclue tout le Peuple juif, c’est pour cette raison qu’il a choisi le Likoud car le Likoud accueille les religieux, les traditionalistes, les gens de tous les horizons religieux ou non.

Le Likoud a trois pieds:

  • Le lien avec la tradition.
  • Le lien avec la Nation soudée qu’est Erets Israël.
  • Le droit de chacun de vivre sa vie en fonction de ses propres croyances (au Likoud il n’y a pas que des Juifs, les Druzes y sont représentés en nombre par exemple.)

Yehuda explique alors qu’au Likoud, à côté de la liste nationale, il existe des postes réservés aux élus par région, ainsi qu’un siège pour les Olim ‘Hadashim. Avec sa représentation sur tout le territoire national le Likoud n’est pas le parti d’une région, ce n’est pas le parti de Rishon Letsion, de Tel Aviv, ou d’Eilat, c’est le parti de tout Israël de tout le peuple juif.

Il y avait ce soir trois personnalités différentes à la Knesset présentes à cette réunion, Sharren, David, et moi même, et c’est ça le Likoud, nous ne sommes pas tous du même moule.

Yehuda fait ensuite l’éloge de Sharren Haskel, qui est française, australienne, israélienne, une femme spécialiste de l’environnement, qui s’est impliquée dans la reconnaissance des diplômes des Francophones.

Cliquez sur les liens suivant pour le formulaire d’adhésion au Likoud et pour un modèle en français.

La suite de cette soirée dans un autre article.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :