Le sommet sur l’islamophobie de Sarajevo

Comments (10) Députés Européens, Élections Europe

Eli LAIK

Tout le gratin gauchiste, et bobo européen s’est rendu à Sarajevo du 24 au 26 juin 2016, afin de parler de l’islamophobie, et des mesures à mettre en œuvre par les pays européens pour ne pas heurter la sensibilité des musulmans.

José Luis Rodriguez Zapatero PM espagnol 2004 2011

José Luis Rodriguez Zapatero PM espagnol 2004 2011

L’ancien Premier Ministre espagnol José Luis Zapatero socialiste, arrivé au pouvoir à la suite des attentats de Madrid causés par de sympathiques pratiquants de la religion d’amour et de paix, afin de bien faire comprendre aux Espagnols et aux Européens qui sont les maîtres en Europe où la Charia ne devrait pas tarder à se mettre en place. Zapatero donc fut P.M. de 2004 à 2011 il s’est exprimé sur le sujet dans un discours qui aurait pu être dicté par Joseph Goebbels, je vous laisse juges.

« Ce n’est pas la religion qui tue les gens, c’est le fanatisme. Et ceci est plus ancien que toutes les religions. Nous devons sans cesse exprimer que l’islam ne soutient pas le terrorisme. Si nous voulons empêcher l’islamophobie, nous devons lutter coude à coude avec les musulmans. »

Nous comprenons mieux à la lumière de ces explications, pourquoi l’UE adule tant Abou Mazen. Si une jeune fille en fleur a été sauvagement poignardée pendant son sommeil, c’est à cause de l’islamophobie. « L’islamophobie » dont la racine vient du grec « phobos = peur » a au fil des temps été transformé par les journalistes « goebbelisants » en « hostilité envers l’Islam, » ce qui en soi est répréhensible et puni par ma loi.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Suivez le cheminement:

  • Les Politiques de gauche veulent truster les voix de l’Islam, car les musulmans sont prolifiques, ils les font donc entrer en grand nombre, essentiellement des hommes puisque l’Islam se transmet par le père. Ils pensent ainsi conserver le pouvoir éternellement.
  • Les journalistes essentiellement de gauche (excusez le pléonasme) veulent que les Politiques de gauche soient au pouvoir, ils mettent donc en place un discours goebbelisant qu’ils répètent en mantra, ces phrases seront reprises par tous les nazislamistes et par toute l’extrême gauche. Par exemple: il ne faut pas faire d’amalgame, l’Islam est une religion d’amour et de paix, le détournement d’un mot qualifiant la crainte de l’Islam en hostilité envers l’Islam. Lorsque les journalistes n’inventent pas ces slogans, ils relaient ceux inventés par Abou Mazen qualifié d’immense homme d’État par Bruno Mazure, je parlerai plutôt d’homme des tas (d’ordures.)
  • Les juges dont la plupart sont de gauche légifèrent et pondent des Arrêts de Cour assimilant l’islamophobie à du racisme, et condamnent ceux qui craignent l’Islam, ils se sont également singularisé en interdisant toute critique de l’Islam au prétexte que c’est une insulte au Prophète. Pas de blagounettes sur l’Islam, par contre si vous ne critiquez pas le Judaïsme, vous êtes un extrémiste de droite, si en outre vous êtes Juif, vous êtes un dangereux colon raciste, même si vous n’êtes pas Israélien. On a bien sur le droit de faire l’amalgame Juif, Israélien, Israël!!! Si vous ne brocardez pas le Christianisme, vous êtes un réactionnaire.
  • Les Enseignants (Académies incluses) dont beaucoup sont de gauche, s’ingénient à concocter leurs dates d’examens le samedi, ou la rentrée de la Fac pour Rosh Hashana, ça gênera les Juifs. Cette année pour le rattrapage du bac, les mêmes, s’inquiètent de savoir qui a jeûné en raison du Ramadan afin de proposer une date adaptée qui tienne compte de la fatigue du jeûne.
  • Les musulmans, habitués à quémander, rajoutent en permanence de nouvelles demandes qui font plus partie du communautarisme que des obligations religieuses, et les Politiques abondent toujours plus dans leur sens, escomptant leur vote aux élections. Jusqu’à ce que se sentant assez forts, ils créent leur propre parti politique prônant la Charia. Pendant ce temps là chaque fois que nécessaire, ils envoient leurs jeunes s’amuser avec des feux de joie, certaines nuits on a compté deux cents voitures incendiées au Mirail à Toulouse.
  • Les Pompiers appelés pour éteindre les « feux de joie » voire sous des prétextes d’accident, sont caillassés à leur arrivée, et empêchés de faire leur travail, car ils tombent dans des guet-apens.
  • Les Médecins désertent les quartiers sensibles, et refusent de se rendre sur les lieux pour des visites.
  • La Police, muselée par les Politiques qui imposent de fournir à l’interpelé son matricule, caillassée avec ordre de ne pas répondre, ne peut absolument pas assumer l’ordre public.
  • Les juges de leur côté s’empressent de relaxer tous ces « jeunes, » cette dénomination est une insulte à la jeunesse, aussitôt que la police les a interpelés.

« Nous devons lutter par l’éducation et la connaissance qui sont les armes les plus fortes et vivre ensemble pour édifier la paix. La Bosnie-Herzégovine et l’Espagne peuvent lutter ensemble étant donné que ce sont deux pays multiculturels. Si l’Europe souhaite devenir la grande Europe, elle doit travailler pour lutter contre toute discrimination dont l’islamophobie. »

L’éducation:

Comment faire pour les éduquer, alors qu’ils veulent imposer leur programme, refusent celui de l’Académie, interdisent de parler de la Shoah. Par ailleurs, les manuels scolaires fournis par l’Europe aux écoles de Judée et de Samarie, sont des brûlots qui nient l’existence d’Israël, la totalité du territoire du Jourdain à la Mer étant dénommé « Palestine » alors que le « P » n’existe pas dans l’alphabet arabe.

Le mensonge:

Les Politiques de gauche en soutenant ces incivilités, et en accueillant Abou Mazen par des standing ovations, lorsque ce dernier vient expliquer que des Rabbins incitent à empoisonner l’eau en Judée et en Samarie. Rappelant des heures sombres de l’histoire catholique du Moyen-Âge. Le même Abou Mazen, qui loue les terroristes en les qualifiant de résistants, et de héros, il est vrai qu’il faut une dose importante de courage pour poignarder une petite fille pendant son sommeil. Et la famille et les amis du terroriste fêtent l’évènement en klaxonnant, en faisant sonner des sirènes et exploser des pétards de joie le jour l’enterrement de la victime. Puis organisant une fête énorme à l’occasion du 20ème anniversaire du terroriste, le tout payé par l’argent versé par Abou Mazen, aimablement distribué par l’UE et l’Amérique prélevé sur les impôts des contribuables. Ce sont ces Politiques, complices de ces fauteurs de troubles, qui veulent imposer à un pays souverain sa ligne de conduite, ils devraient être placés au ban de l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :