Jusqu’à quand?

Comments (5) Elections Israël, Knesset, Likoud

Jacques KUPFER

Le sang juif sèche trop vite en Israël.

Une jeune fillette lardée de coups de couteaux à Kyriat Arba, des Juifs poignardés dans le souk à Nataniya, dix enfants orphelins de leur père dans une attaque sur la route d’Othniel, des tirs contre des soldats, des blessés…

Des photos bouleversantes des enterrements, des larmes, quelques discours d’adieux, des engagements en parole du gouvernement et on passe à l’actualité

Comme le voyage, certes important et historique, du premier ministre pour le quarantième anniversaire de l’opération Yonathan à Entebbé. Si cela arrivait aujourd’hui, prendrait il la décision qui reste source de fierté et de gloire ?

Surtout ne pas prononcer le mot de vengeance qui risquerait de susciter des réactions juives. Surtout ne pas donner la parole à ceux qui exigent des mesures efficaces à l’égard de l’ennemi arabe.

La génitrice qui a mis bas l’assassin a encensé son acte de « martyre et de héros ». Son avenir est assuré par les fonds que lui versera Mahmoud Abbas grâce à la générosité de l’UE et de la France. Son ministre appelle les « palestiniens » à égorger les Juifs et les membres éminents « palestiniens » considèrent que tuer un Juif en prière est un ordre de l’islam. La députée arabe Zoabi insulte à la Knesset nos soldats et le Président de séance rappelle à l’ordre les députés juifs qui clament leur indignation.

Les Arabes de la région de Hébron et de Jérusalem ont salué par des feux d’artifice et des klaxons de joie l’enterrement de notre enfant de Kyriat Arba et les futurs assassins arabes en herbe ont eu droit à des distributions de friandises.
Jusqu’à quand ?

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Ce n’est pas pour cela que ce gouvernement a été élu.

La réaction ne peut pas être l’autorisation déjà vieille de cinq ans de construire 42 unités de logement à Kyriat Arba et quelques centaines de logements dans notre capitale avec quelques centaines pour les arabes (afin surtout de ne pas prêter le flanc à la critique de judaïser Jérusalem !).

Cette réponse est une insulte au sionisme, au bon sens et au combat contre le terrorisme.

Faut–il des morts pour chercher un alibi permettant de continuer le rêve sioniste. Faut-il attendre un juif assassiné pour édifier une nouvelle maison ? Une fillette ne vaut que 42 permis de construire ! Même pour ces pauvres stratèges qui estiment que le sang juif doit couler pour avoir le courage d’annoncer la construction de nouvelles maisons, pourquoi ne pas annoncer 4.200 logements ? La condamnation immédiate de la France et d’Hussein Obama eut-elle été différente ?

Quelle déchéance que cette stupide considération : « ils tuent et nous construisons ». Il n’y a aucun rapport logique dans cette phrase. Ils tuent alors nous devons les abattre et notre droit de bonifier notre terre, de l’habiter, de construire notre société est un droit inaliénable de propriété légitime de notre Terre. Ce droit est inscrit d’ordre divin pour le peuple juif et nous l’exerçons «non par le droit de la force mais par la force du droit.»

En construisant avec parcimonie, nous donnons l’impression au monde que ce n’est pas notre droit le plus absolu et affaiblissons notre légitimité sioniste.

Jabotinsky enseignait qu’un propriétaire doit savoir se comporter comme tel. Il semblerait que certains Juifs en Israël ait été amenés à considérer notre présence comme celle d’un locataire et oublier que le squatter arabe n’y a aucun droit.

Nous devons construire sur toute l’étendue de la terre libérée d’Érets Israël de la mer au Jourdain, du Hermon à la Mer Rouge.

La réponse aux meurtres perpétrés par ces bêtes féroces doit être autre.

Ils regardent notre Cour Suprême, notre respect des « droits démocratiques », notre législation des Droits de l’Homme, nos malades suicidaires de gauche et se gaussent de nous.

Il est temps de parler un langage qu’ils comprendront et si les mesures à prendre seront « collectives » mais sauveront la vie d’un seul enfant juif, il faut les prendre.

Le village d’où sortent ces assassins doit être rasé et disparaitre de la carte. Les habitants avec tous les parents de l’assassin doivent être mis hors de nos lignes de cessez-le-feu.

Il n’est que temps de déclarer les accords d’Oslo caduques. Il n’est que temps de liquider la Moukata de Ramallah et détruire toute trace de « l’autorité palestinienne ». La France a encore de la place à Nauple-le-Château et sa marine pourra accueillir quelques terroristes arabes survivants comme elle le fit pour sauver ces meurtriers au Liban.

Le cauchemar qui consiste à croire qu’il y a une place pour un autre pays arabe terroriste de ce côté du Jourdain doit cesser.

Chaque municipalité respectant les règles de l’État Juif aura son autonomie de gestion et les arabes seront des résidents et non des citoyens. Pas les mêmes devoirs et en conséquence pas les mêmes droits.

  • Nous serons condamnés par l’ONU ? C’est déjà le cas !
  • La France reconnaitra la « palestine » ? C’est déjà le cas !
  • Le parti travailliste britannique nous considérera comme l’État islamique ? C’est déjà le cas !
  • L’Unesco décidera qu’il n’y a aucun lien entre Jérusalem et le peuple juif ? C’est déjà le cas !
  • L’Organisation mondiale de la Santé décrétera que nous propageons des virus ? C’est déjà le cas !
  • Le terroriste de Ramallah recevra une « standing ovation » au Parlement européen quand il annoncera que les Juifs ont empoisonné les puits ? C’est déjà le cas !

Nous voulons un Premier Ministre qui déclare « urbi et orbi » que cette terre n’appartient qu’au seul Peuple Juif et qu’il la construira comme bon lui semblera. C’est la seule solution sioniste, la seule réponse possible pour l’avenir de nos enfants conformément à la Promesse divine faite à nos Pères. Les larmes, les prières, la sueur et le sang versés ont sanctifié toute l’étendue d’Érets Israël.

L’ennemi arabe doit savoir que le sang juif ne séchera jamais, ni celui des pogromes des années vingt à Hébron, ni celui de Shalevet Paz ni celui de Halel. Ni celui des soldats tombés pour la Patrie juive ni celui versé lors des attentats criminels de ces bêtes féroces et inhumaines.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :