Frédéric Encel à Ashdod l’effondrement du Monde arabe décryptage

Comments (4) Elections France, Législatives, Présidentielles France, Sénatoriales

Eli LAIK

L’Espace Francophone d’Ashdod a reçu dimanche 22 Mai Frédéric Encel, la conférence prévue la semaine dernière a été décalée en raison d’un emploi du temps chargé de l’intervenant, la salle prévue n’étant plus disponible, les nombreux auditeurs se sont entassés au siège de l’Espace Francophone.

Frédéric Encel

Frédéric Encel

En long préambule à son exposé, Frédéric Encel, nous a tracé un tableau idyllique de Manuel Valls qu’il accompagne depuis 3 jours dans son voyage. Il nous a dit que c’était le meilleur ami qu’Israël ait connu. Qu’il venait ici avec un plan de paix qu’il viendrait nous soumettre.

Je me souviens encore de Nicolas Sarkozy Candidat aux Présidentielles, meilleur ami d’Israël, qui a voté la reconnaissance à l’Unesco d’un peuple n’ayant jamais existé.

Puis Frédéric Encel en vint au sujet du jour.

Constatant l’effondrement du Monde arabe, Frédéric Encel nous a brossé un tableau exhaustif de la situation de la région, élargie à tous les intervenants extérieurs. Il a tour à tour évoqué Le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Égypte, le Liban, la Syrie, l’Irak, la Jordanie, l’Iran, le Pakistan, le Yémen, l’Arabie, et bien sur Israël sur lequel nous reviendrons plus loin. Il a bien sur parlé de la Russie, des États-Unis, et de la France.

Au cours des années 70, le monde arabe avait connu une envolée des rentrées financières grâce au quadruplement du prix du pétrole. Puis son doublement au cours les années 80. Lors des années 2000 des sommets avaient été atteints passant 96 dollars le 2 janvier 2008 à 144 dollars le 3 juillet 2008.

Aujourd’hui, le baril tourne à un prix moyen de 30$. Car de nombreuses ressources ont été découvertes, en particulier de gaz et de pétrole de schistes qu’on trouve quasiment partout dans le monde, seule la France refuse d’exploiter ses reserves en raison de l’opposition des verts.

Les pays producteurs dans leur ensemble sont acculés à la faillite car ils ont quasiment tout basé sur le pétrole.

En face l’Iran, est en tain d’émerger, son économie mise à mal par les sanctions, va se trouver boostée par la levée des sanctions financières. L’Iran est menacé à l’orient par un Pakistan de 200 millions d’habitants armé de centaines de têtes nucléaires.

La Russie pour sa part, depuis un demi siècle est l’alliée inconditionnelle de la Syrie, en raison de sa base navale de Tartous son seul port en Méditerranée. De ce fait, seuls les opposants au régime étaient visés.

Les États-Unis, font tout pour satisfaire leur allié turc, même si Erdogan leur a refusé de se servir de la base turque de l’OTAN.

Erdogan s’alimentait en pétrole à bas coût auprès de l’E.I. il ne combattait donc pas l’E.I. et réservait ses frappes envers les Kurdes.

Au lendemain des attentats de Paris, François Hollande, alla tout de suite voir Vladimir Putin, auprès de qui il était en froid en tant que chef de file des sanctions contre la Russie en raison de l’affaire ukrainienne, il demanda au Président russe de bombarder les norias de camions de pétrole, ce qui asphyxierait financièrement l’E.I. en échange Putin a obtenu la levée progressive des sanctions. Les agriculteurs français apprécieront, eux qui ont perdu un marché juteux, et les contribuables également car l’embargo sur les navires MISTRAL, vendus à prix cassé à l’Égypte qui n’en a nul besoin pour faire la police dans le Sinaï a couté à la France une petite fortune.

Par la suite, il rencontra Barak Hussein Obama à qui il demanda d’intervenir plus efficacement, l’Amérique qui souhaite contrecarrer la Russie dans la région y trouve son compte, là aussi il y eut un prix à payer, la France prend donc le relai des États-Unis pour effectuer des pressions auprès d’Israël afin  d’adhérer au plan que présentera la France au mois de Juin.

On comprend mieux le forcing de Jean-Marc Ayrault, et dimanche de Manuel Valls qui se sont fait l’un et l’autre éconduire par Benyamin Netanyahou qui vient de renforcer sa coalition en y adjoignant 6 Députés d’Israël Beteinou.

La Chine et l’Inde même si elles votent systématiquement contre Israël, voient leur commerce avec ce pays augmenter d’année en année, pour l’Inde l’augmentation des importations cette année est de 25%.

Les Pays d’Afrique pour leur part se rapprochent d’Israël non seulement pour acquérir de l’irrigation, mais aussi du High-tech. Le Rwanda pour sa part victime d’un génocide, s’est rapproché d’Israël et vote systématiquement pour le défendre.

Quand à Israël, en 68 ans il s’est hissé aux premiers rangs des économies mondiales, ce petit pays de 21.000 km2, et de 8,2 millions d’habitants, la population juive s’élève à 6,135 millions de personnes, (soit 75 pour cent de la population.) La population arabe compte 1.694.000 (20,7 pour cent.) Tandis que les chrétiens non-arabes et d’autres minorités voient leurs population augmenter de 4,3 pour cent de la population à 351 000 citoyens. Israël innove en permanence et ses exportations sont à 60% dans le High-tech.

Après une heure et demie d’exposé, les questions ont fusé nombreuses afin de préciser certains points déjà évoqués. Voici mon intervention:

Eli LAIK: Votre exposé était très exhaustif, et je vous en félicite, toutefois, en ce qui concerne votre préambule, permettez-moi de vous exprimer ici mon désaccord, Le Gouvernement de la France s’est déshonoré en signant cette déclaration négationniste à l’Unesco, j’ai écrit aux deux membres du Gouvernement qui se sont prononcé contre cette signature, Bernard Cazeneuve, et Manuel Valls en les engageant à démissionner du Gouvernement afin de ne pas être entachés de collusion avec un Gouvernement nazislamiste!!!

Frédéric ENCEL: Dont une des étiquettes est d’être conseiller de Manuel Valls m’a répondu qu’on ne pouvait pas accoler cette étiquette à François Hollande qui a toujours tout fait pour protéger ses Juifs.

ELI LAIK:  Le ticket d’entrée à l’Élysée, ne sera pas au prix de Jérusalem.

Frédéric ENCEL: Il n’en est pas question!!!

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

je ferais remarquer à Frédéric Encel grand spécialiste du Moyen Orient que pour ma part je maîtrise une histoire de 3700 ans, avec une spécialisation sur la période 1920 à 1945. La montée du nazisme ne s’est pas faite du jour au lendemain, il y eut d’abord des pensées, puis des paroles, ensuite des écrits (Mein Kampf,) après vinrent des actes de plus en plus violents, jusqu’à la barbarie de la Shoah.

En France, il y eut des pensées, puis des paroles, qui s’appuient sur des écrits (Coran, Hadith) que le Gouvernement empêche de critiquer sous peine de procès) après vinrent des actes de plus en plus violents, nous n’en sommes pas à la Shoah, mais nous en parlons sans cesse dans le silence assourdissant des médias. Guy Millière qui a écrit « Comme si se préparait une seconde Shoah, » est carrément privé d’antenne. Résultat: les Français de confession juive, font leurs valises par milliers. Alors un Gouvernement qui ne réagit pas lors des manifestations où se crient « Mort aux Juifs, » qui relâche aussitôt les rares nazislamistes qu’il interpelle, un Gouvernement qui abonde dans le sens de thèses négationnistes au point de signer le brûlot de l’Unesco, un tel Gouvernement est répréhensible, il cautionne des actes barbares par son inaction, il est donc nazislamiste.

À noter, que Manuel Valls est arrivé en Israël avec un message musclé (selon ses propres termes) en langage diplomatique une discussion franche signifie qu’on ne se jette pas de fleurs, je vous laisse imaginer un message musclé, quel bel ami nous avons là.

Lorsque j’avais appelé à lui tourner le dos,

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :