Rien n’est plus beau que l’amour

Comments (11) Elections Israël, Knesset, Problèmes de société

Eli LAIK

Eli LAIK le 01/02/2016 http://les-francophones-d-israel.com

Lorsqu’un garçon aime une fille et qu’il en est aimé, l’histoire est superbe, lorsque leur amour est contrarié par leurs familles respectives c’est un drame tel « Roméo et Juliette ».

Qu’en est-il lorsque dans un couple chacun est d’une religion différente? Et pourquoi sont-ils de religion différente?

Quelle est la définition qui rattache une personne à sa religion? Nous analyserons ici les 3 religions dites monothéistes.

Qu’est-ce qu’un Juif? C’est un bébé n’ayant rien demandé à personne et qui est né d’une mère juive.

Qu’est-ce qu’un Catholique? C’est un bébé n’ayant rien demandé à personne et qui est né dans une famille catholique.

Qu’est-ce qu’un Musulman? C’est un bébé n’ayant rien demandé à personne et qui est né d’un père musulman.

Qu’en est-il lorsqu’un couple se forme entre deux membres issus de deux religions différentes?

Un Juif avec une Catholique: les enfants ne sont pas juifs, ils peuvent être catholiques ou sans religion.

Une Juive avec un Catholique: les enfants par définition sont nés Juifs, mais les parents peuvent en décider autrement.

Un Catholique avec une Musulmane: dans la majorité des cas, l’homme se convertit à l’Islam, et les enfants sont musulmans.

Une Catholique avec un Musulman: dans la majorité des cas la femme se convertit à l’Islam, elle porte le voile et les enfants sont musulmans.

Un Juif avec une Musulmane: les enfants ne sont pas Juifs, ils ne sont pas Musulmans, mais dans la majorité des cas la famille de la femme impose l’Islam, que le couple perdure ou qu’il se disloque.

Une Juive avec un Musulman: là la règle est difficile à définir, puisque né d’une mère juive les enfants doivent être Juifs, mais nés d’un père musulman, ils sont reconnus par l’Islam comme Musulmans, et en général quelques claques plus loin, il en est ainsi.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Lorsqu’on vit dans n’importe quel pays au monde, un mariage mixte pour des Juifs est vécu comme un drame, pour deux raisons.

  • La première est que la Torah nous dit que nous sommes un peuple de prêtres, ou de princes: nous sommes là pour expliquer au Monde les règles de bonne conduite, et c’est pour cette raison que les non Juifs nous rejettent. Soit par jalousie parce qu’ils n’acceptent pas cette relation d’élève à enseignant, soit parce qu’ils reprochent aux Juifs (qui sont perfectibles comme toute personne) de ne pas respecter les règles qu’ils sont susceptibles de suivre eux même. Les enfants issus de mariages mixtes sont donc perdus pour le judaïsme, ils ne pourront assumer le rôle qui est imparti aux Juifs.
  • La seconde raison, c’est que les Juifs sont peu nombreux 15 Millions pour 6 milliards d’humains. et que les mariages mixtes entrainant la perte d’identité religieuse affaiblissant d’autant le Judaïsme.

Et c’est pour ces deux raisons que les Juifs préfèrent un mariage entre Juifs.

Une polémique vient de surgir en Israël entre  des Députés de l’opposition, et la décision du Ministère de l’Éducation qui a interdit l’étude d’un roman relatant une histoire d’amour entre une Juive et un « Palestinien, » les intellectuels sont montés au créneau.

Venant de la part de la Gauche, n’étant pas aux Affaires, ils font feu de tout bois pour essayer de se faire entendre. Le rôle de la Gauche n’est-il pas d’avoir une politique de répartition des richesses différente des mesures préconisées par la droite?

Mais non, elle s’immisce dans des affaires qui relèvent de la sécurité du pays, en effet si les enfants nés en Israël ne sont plus Juifs mais Musulmans, ceci influe sur la répartition de la population du seul pays juif au monde, afin de lui faire perdre son identité.

Certains trouvent anormal qu’Israël soit un pays juif, alors qu’ils sont heureux de reconnaitre qu’il existe 53 pays musulman!!!

Si Israël par un basculement de majorité de religion qui se répercuterait sur sa représentation à la Knesset, perdait son statut de pays juif, l’avenir de ceux-ci qui souffrent de discrimination honteuse en France en particulier, cet avenir serait compromis, L’histoire récente a démontré que si Israël avait été refondé dans les années 1920, la Shoah n’aurait pas pu se dérouler, et si le pays n’a pas été refondé plus tôt, c’est bien de la faute des Occidentaux Britanniques et Français en tête trop préoccupés à découper l’ancien empire ottoman selon leurs souhaits et non en respectant l’esprit et la lettre de la déclaration Balfour ainsi que de la Convention de San Remo.

Autre discours fallacieux de la Gauche, il faut arriver rapidement à une solution à 2 États pour éviter d’être noyés par la natalité arabe, ah bon, veulent ils donc que le pays reste juif? Il faudrait qu’ils accordent leurs violons, mais ils n’en sont pas à une contradiction près.

Afin de répondre à cet argument, il n’y a qu’à analyser les chiffres, il y a en Israël des Juifs orthodoxe et ultra orthodoxes dans les familles desquels on constate un développement exponentiel grâce à une natalité importante, la famille de 10 à 12 enfants est quasiment la norme. Ce groupe de population est estimé à 1 million de personnes, avec un triplement tous les 10 ans, les femmes arabes d’Israël sont loin de ce taux de natalité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :