De la dénatalité au terrorisme

Comments (6) Élections Europe, Elections France, Elections Israël, Législatives, Municipales, Présidentielles France, Problèmes de société, Régionales, Sénatoriales

Eli LAIK

De Eli LAIK

  1. La dénatalité.

Au lendemain de la libération, le système de retraites par répartition a été mis en place, les salariés cotisaient pendant 37 ans 1/2 et percevaient une retraite financée par les actifs. Dans chaque famille on comptait en moyenne 4 enfants, des fratries de 10 étaient communes.

Les jeunes entraient dès 16 ans sur le marché du travail. Lors de la mise en place du système de retraite, la pénibilité du travail faisait que les ayant-droits arrivé à l’âge de la retraite, avaient la politesse de tirer leur révérence dans les six mois. Aujourd’hui, la longévité des hommes comme des femmes s’est fortement accrue la retraite est servie plus longtemps.

L’économie basée sur la consommation ne supporte pas une baisse de la natalité, certains pays produisent et exportent beaucoup, d’autres pays dont la France ont cassé leur tissus industriel par le biais d’augmentation insoutenable des charges salariales, sous les septennats de François Mitterrand, la retraite à 60 ans a été mise en place déséquilibrant le régime des retraites, alors que les études supérieures retardaient d’autant l’entrée sur le marché du travail de la jeunesse, cette entrée est passée depuis la mise en place du système de la sécurité sociale en 1945 de 16 ans à 25 ans en 1981 voire à 30 ans à ce jour. Par ailleurs la mise en place des 35 heures est un boulet que les entreprises ne peuvent supporter.

Les cotisations pour la retraite étant basées sur les actifs, de nombreuses classes d’entrants décalés de 20 à 30 ans devront travailler jusqu’à 67 voire 72 ans afin d’obtenir leur temps de présence au travail donnant droit à la retraite. Avoir donné la retraite à 60 ans en 1982 a été pour les parents ayant bénéficié de cet avantage faire un cadeau empoisonné pour les générations futures (leurs enfants), puisque par la suite on a allongé la durée des cotisations passant de 40 à 42 ans et demi. Les nouvelles générations l’ont bien compris, et certains concernés ont mis en place des solutions d’assurance par capitalisation qui viennent faire toucher du doigt les limites du système mis en place à la Libération.

Les femmes entrées en grand nombre dans la vie active ont vu leur natalité chuter fortement, à moins de 2,3 enfants par femme il n’y a pas de renouvellement de la population, au dessous, la population vieillit et décroît. C’est le cas partout en Europe, la France pousse des cocoricos, avec son taux le plus élevé d’Europe, obtenu grâce aux populations maghrébines et subsahariennes accueillies à guichets ouverts, ces populations mal ou pas formées aux technologies modernes ne peuvent trouver un emploi, elles vivent des allocations généreusement attribuées à des personnes ne cotisant pas au détriment des cotisants de moins en moins nombreux.

2. L’immigration de masse.

Nous entendons beaucoup parler depuis 2015 des migrants en route vers l’Europe, confrontés à une crise de la natalité dénoncée depuis des décades, les Gouvernants européens ont réagi selon leurs critères:

Migrants arrivant en Italie

Migrants arrivant en Italie

  • Il convenait au dire d’Angela Merkel d’en accueillir le plus grand nombre 800.000 au moins pour l’année 2015 en vue de remplacer les enfants que n’ont pas mis au monde les Allemandes qui se distinguent avec un taux de natalité de 1,3, le taux le plus faible d’Europe ce qui amènera l’Allemagne dans un précipice aux horizons 2035 à 2050.

3. Le laxisme du Gouvernement devant les exactions.

Manifestation anti juive à Sarcelles

Manifestation anti juive à Sarcelles

  • Pour d’autres selon leurs besoins et leurs capacités d’absorption il convenait d’en accueillir un nombre plus réduit. La France a déclaré qu’elle en accueillerait 24.000 pour 2015, elle en est au double.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Très tôt des voix se sont élevées pour dénoncer le fait, comment des gens démunis de tout pouvaient-ils grassement payer des passeurs, à qui les Consulats français fournissaient des canaux pneumatiques. Ce ne pouvait être que l’État islamique qui finançait les passages profitant de la foule énorme pour y insérer des terroristes, la plupart des migrants sont des hommes jeunes, pourquoi ne prennent-ils pas la défense de leur pays?

4. Le terrorisme.

Voiture bélier à Valence Crédit photo @PPP

Voiture bélier à Valence Crédit photo @PPP

  • Les migrants accueillis en grand nombre en Allemagne se sont retrouvé libres de circuler dans l’Espace Schengen, ils sont venus perpétrer des attentats à Paris en novembre où 130 personnes ont perdu la vie, et plusieurs centaines ont été blessées.
  • Aujourd’hui Angela Merkel figure de proue de l’accueil des migrants, effectue un virage à 180° et parle d’expulser les auteurs de viols plusieurs centaines par mois, ainsi que ceux coupable d’indélicatesse. La France a « stoppé » les différents protagonistes des attentats de novembre, personne en Europe n’a trouvé à redire à ces réactions que tout un chacun estimait justifiées.
  • Pourtant c’est le moment que choisit le Ministre des Affaires étrangères de l’Europe pour déclarer que les mêmes méthodes pratiquées en Israël avec l’élimination sans autres forme de procès des terroristes qui attentent à la vie des Juifs est inadmissible, et ce le jour des obsèques d’une mère de famille de 6 enfants exécutée par un garçon de 15 ans arrêté nuitamment à son domicile par une centaine de commandos spéciaux. C’est également le jour où la trentième victime a été atteinte en 3 mois sans compter les nombreux blessés, ceci est comparable à 300 victimes en France en regard des populations respectives.
  • Pourtant c’est le moment que choisit l’Europe avec comme tête de file la France pour sa nouvelle politique distinguant Israël de la Judée Samarie, promptement suivi par l’Ambassadeur américain en Israël Dan Shapiro qui dénonce une double politique intérieure d’Israël. Tout ceci est de l’anti judaïsme.

On a laissé faire sans rien dire pour ne pas déplaire aux banlieues où il se brûle des centaines de voitures pour célébrer le nouvel an, et surtout ne pas déplaire au grand argentier le Qatar, on baisse la garde par peur des émeutes et en raison de la pêche aux voix, et après avoir nourri le crocodile pour ne pas qu’il vous mange, lorsqu’il ne reste rien à offrir, et que le crocodile a bien grossi, il vous dévore.

En Europe, on réclame à Israël des discussions avec Abou Mazen, mais celui-ci ayant surtout peur de perdre son poste s’arcboute sur des demandes irrédentistes, alors qu’il parle de paix en anglais à l’attention des Occidentaux, il tient un discours de haine en arabe à l’attention des Arabes.

Aujourd’hui même le Chef de l’opposition Bouji Herzog déclare qu’à l’heure actuelle on ne peut envisager la création d’un deuxième État.

Pendant ce temps, en Israël, lassés par ces attentats à répétition, de nombreuses voix se font entendre:

  • Les uns demandant l’expulsion de la famille élargie à tout le cousinage du terroriste.
  • D’autre demandant l’annexion de tous les territoires incluant les implantations.
  • D’autres enfin de plus en plus nombreux réclamant l’expulsion du plus grand nombre d’Arabes, les 85% qui clament leur haine d’Israël et soutiennent les actes des terroristes.
  • Le durcissement de la politique étrangère à l’égard de l’Europe, avec des contre-mesures pour lui faire comprendre qu’elle ne doit pas s’immiscer dans les Affaires intérieures d’un pays souverain.

Il ressort de tout ceci, qu’on ne discute pas sous la pression des armes, ou de la terreur, qu’on ne discute pas avec quelqu’un qui ne cherche qu’à vous éradiquer pour prendre votre place.

La France devrait en prendre de la graine, car c’est le but annoncé par les islamistes, prendre le contrôle de l’Europe à commencer par ses deux ventres mous que sont la Belgique et la France, et installer la Charia.

L’Islam a tout son temps, ce qu’il ne peut obtenir par la force, il l’obtiendra par le remplacement des populations en train de s’opérer à grands pas, cette politique voulue par les dirigeants européens d’accueil du plus grand nombre est en train de se retourner contre eux, ils s’accrochent à leurs mandats, demain ils les perdront par des élections démocratiques au profit d’élus qui mettront en place la Charia.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :