Voiture bélier à Valence

Comments (1) Elections France, Justice, Présidentielles France

Eli LAIK
Crédit photo @PPP
D’après le Procureur de la République de Valence Alex Perrin:

« Le conducteur du véhicule a été atteint par trois projectiles, deux balles au niveau des jambes, une au niveau d’un bras. Il a été hospitalisé et placé en garde à vue« . Cet homme de 29 ans « n’est pas connu des services judiciaires. Il est de nationalité française, d’origine tunisienne. C’est un musulman pratiquant qui fréquentait la mosquée de Bron ».

La « piste terroriste est actuellement écartée » dans l’agression de militaires à Valence a indiqué le procureur de la République de Valence.
« Le parquet de Paris a estimé qu’il n’y avait pas matière à retenir sa compétence en l’état des vérifications et des perquisitions » a déclaré Alex Perrin. « Il a été considéré que les éléments n’étaient pas suffisants pour rattacher à un éventuel réseau terroriste. C’est manifestement quelqu’un qui agit en solitaire, sans lien avec une mouvance de cet ordre-là ». Aucune arme n’a été découverte dans son véhicule et la perquisition à son domicile de Bron s’est révélée « négative. »  Pas d’information encore sur ses motivations. Mais le procureur de la République a aussi parlé de liens avec une « certaine religiosité » et cité notamment des secouristes selon lesquels l’homme aurait fait part « de sa volonté de se faire tuer par des militaires et de tuer des militaires« , parce que ceux-ci « tuaient les gens. »
Si l’on en croit les premières déclarations du Procureur Alex Perrin, il s’agirait d’un loup solitaire, donc à ne pas rattacher à un attentat terroriste, mais n’était ce pas la même dénomination qui nous a été servie à l’occasion du triple attentat de Toulouse, Montauban et encore Toulouse à Otzar Hatorah?
Décidément, le procureur n’a pas du entendre le discours du Premier Magistrat de France qui nous disait que la France était en guerre contre le terrorisme.
Voilà un musulman, qui agresse des soldats, parce que les soldats tuent (des musulmans de l’État islamique en Syrie et en Irak.)
Ce terroriste a déclaré qu’il voulait mourir tué par des militaires. Pour moi, il s’agit ni plus ni moins d’un attentat suicide, la France va devoir s’y habituer, c’est un acte de terrorisme, et que la section anti terroriste du Parquet de Paris ait décidé de ne pas se saisir du dossier relève de la plus grand légèreté.
La section antiterroriste du Parquet de Paris, ne doit pas être informée que les attentats à la voiture bélier sont l’œuvre de terroristes en Israël, évidement, ils ne regardent que la 2, qui ne parle jamais de ces attentats ou qui n’en parle qu’en disant qu’il s’agit de l’action de résistants. Il ne faut surtout pas faire d’amalgame!!!

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Le procureur a déclaré que l’assassin s’y était repris à deux fois, une première fois il avait blessé 3 militaires, et la seconde fois il voulait finir son travail.
Qu’alors deux militaires après les sommations d’usages ont tiré avec leur Famas l’un 20 balles le second 10 balles, un troisième militaire ayant fait usage de son arme de poing. Tout ça pour stopper l’agresseur qui n’a reçu que trois balles deux aux jambes et une à l’épaule, alors qu’un fidèle de la Mosquée a également été atteint!!!
Ici, à Jérusalem, Capitale une et indivisible d’Israël, le terroriste n’aurait pas pu s’y reprendre une seconde fois, il aurait immédiatement reçu 2 balles (ici on ne tire jamais en rafale, on tire toujours deux fois) et aurait été stoppé, il n’y avait pas lieu de faire les sommations d’usage en état de légitime défense. Et le terroriste n’aurait pas eu besoin d’être soigné, ni jugé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest