Pediga

Comments (3) Élections Europe, Problèmes de société

Eli LAIK

Un nouveau groupe vient de naître au mois d’octobre en Allemagne, il s’agit d’une initiative populaire s’intitulant Pediga  (Patriotische Europäer Gegen die Islamisierung des Abendlandes, Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident).

Manifestation Pediga à Dresde 15 décembre 2014

Manifestation Pediga à Dresde 15 décembre 2014

Ils appellent à manifester tous les lundi, le 8 décembre ils étaient 10.000, le 15 décembre 15.000. Il s’agit à la base d’un mouvement populaire dans lequel s’insèrent de nombreux néo nazis, comme toujours, il y a des opportunistes pour saisir le pouvoir et voler la révolution des autres.

Les discours entendus expriment le ras le bol de la population qui n’est pas entendue, elle rend responsables les dirigeants politiques coupables à leurs yeux de faciliter l’arrivée massive d’immigrés incapables de s’assimiler, captant les subsides sociaux, et voulant imposer la Charia.

On entend fréquemment: « l’Allemagne aux Allemands qui l’ont construite, les immigrés doivent être invités à venir, ils ne doivent pas imposer leur présence, si les règles que nous avons édictées ne leur conviennent pas qu’ils partent ailleurs. »

Ce discours qui n’est absolument pas un discours raciste, mais nationaliste n’a rien de xénophobe, il a été tenu déjà par le Premier Ministre Australien, c’est celui qu’on entend en sourdine dans toute l’Europe, mais les dirigeants sont sourds.

Les manifestants demandent aux médias de partir, de ne pas couvrir la manifestation, ils les accusent de mentir à longueur d’année soit pour taire des évènements soit pour les déformer. C’est un discours qui est tenu ici à longueur de colonnes repris dans tous les articles.

La Hollande gronde également, elle pourrait suivre l’exemple de l’Allemagne, d’autres pays tels que  la Belgique voire la France pourraient se mettre de la partie.

Les manifestants appellent à rejeter les guerres de religions de l’Allemagne, ils mettent dans le même sac les nazis et Daesh. Effectivement Ils s’inquiètent de voir les méfaits de Daesh en Syrie, et en Irak, qui jouent comme un aspirateur auprès de la jeunesse européenne, qui se rend en grand nombre rejoindre leurs rangs, avec le risque de la voir revenir mettre en application en Europe l’enseignement reçu là bas.

« l’Allemagne aux Allemands qui l’ont construite, les immigrés doivent être invités à venir, ils ne doivent pas imposer leur présence, si les règles que nous avons édictées ne leur conviennent pas qu’ils partent ailleurs. »

Je l’écris depuis des années, cette situation intenable causée par les dirigeants européens qui ont favorisé l’accueil d’Africains non formés au travail qui ne vivent que de subsides et d’expédients, refusant toutes les règles du pays d’accueil, voulant en outre imposer leur propre loi, et forcer les gens à se convertir à l’Islam, n’a que trois issues:

  1. La Dhimmitude, c’est à dire la soumission à l’Islam sans s’y convertir.
  2. La mise au pas des masses d’immigrants par l’État.
  3. La révolution des populations autochtones visant à mettre un terme à l’immigration sauvage, voire à renvoyer les fauteurs de trouble dans leur pays d’origine.

La seconde solution paraissait improbable, c’est la troisième, la plus plausible qu’ont choisi les Allemands, à noter qu’à Dresde il n’y a que 2% de musulmans, mais les évènements de Syrie et d’Irak ainsi que d’autres pays africains, ont eu un impact important sur les manifestants.

En 1933, les Allemands ont choisi un nouveau Chancelier qu’ils jugeaient seul capable de résoudre la crise à laquelle ils se confrontaient. L’histoire nous a appris la suite!!!

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAÏK pour

http://les-francophones-d-israël.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :