Assemblée Nationale:1ère séance en vue de la reconnaissance de l’État Palestinien

Comments (4) Elections France, Législatives, Présidentielles France

Eli LAIK
Meyer Habib

Meyer Habib

Dans un Hémicycle quasiment vide, 12 Députés ont pris la parole pour se prononcer au nom de leur groupe respectif, comme une fracture est constatée à l’intérieur des partis, certains partis envoient deux orateurs à la tribune pour exprimer le soutien, ou l’opposition à ce texte de résolution non contraignant qui n’a un caractère qu’indicatif.

Dans un Hémicycle quasiment vide, 12 Députés ont pris la parole pour se prononcer au nom de leur groupe respectif, comme une fracture est constatée à l’intérieur des partis, certains partis envoient deux orateurs à la tribune pour exprimer le soutien, ou l’opposition à ce texte de résolution non contraignant qui n’a un caractère qu’indicatif.

Selon l’appartenance à un parti on retrouve plusieurs courants de pensée:

Selon l’appartenance à un parti on retrouve plusieurs courants de pensée:

Les communistes fidèles à leur dogme issu de l’URSS, prennent la défense du plus faible et s’opposent systématiquement aux plus forts. Ils veulent également reconnaitre la Corée du Nord, outre l’État Palestinien. Si Israël était le plus faible ils prendraient sa défense.

Les communistes fidèles à leur dogme issu de l’URSS, prennent la défense du plus faible et s’opposent systématiquement aux plus forts. Ils veulent également reconnaitre la Corée du Nord, outre l’État Palestinien. Si Israël était le plus faible ils prendraient sa défense.

Les Verts, s’alignent automatiquement à l’extrême gauche, et s’attachent à un vote musulman qui s’est manifesté massivement en 2012 en faveur de François Hollande et s’en est détaché, ils veulent comme tout la gauche récupérer cet électorat fuyant en votant une motion qui n’a aucun caractère contraignant mais qui fera le jeu de l’attentisme de la part d’Abou Mazen.

Les Verts, s’alignent automatiquement à l’extrême gauche, et s’attachent à un vote musulman qui s’est manifesté massivement en 2012 en faveur de François Hollande et s’en est détaché, ils veulent comme tout la gauche récupérer cet électorat fuyant en votant une motion qui n’a aucun caractère contraignant mais qui fera le jeu de l’attentisme de la part d’Abou Mazen.

François Hollande et le parti socialiste échaudés par le mariage pour tous qui leur a fait perdre le soutien du vote musulman veulent le récupérer à tout prix par ce biais.

François Hollande et le parti socialiste échaudés par le mariage pour tous qui leur a fait perdre le soutien du vote musulman velent le récupérer à tout prix par ce biais.

L’UDI votera contre, ainsi que l’UMP et les non inscrits, dans tous les cas, en fonction de la vision personnelle de chacun des socialistes pourraient voter contre ou s’abstenir, alors que des UMP voteraient pour. Ceci n’est pas un vote partagé entre la droite et la gauche.

Quand à Laurent Fabius qui défend ce projet à l’Assemblée, sa vision est qu’il faut bousculer les choses en apportant la reconnaissance aujourd’hui à l’Assemblée, et que si dans un délai de deux ans la paix n’est pas signée entre les deux parties avec la reconnaissance de la Palestine, alors il faudra forcer les choses.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Depuis des années, les Occidentaux demandent à Israël de faire des concessions, sans contrepartie de la part des Arabes, ce leitmotiv est devenu la règle pour Barack Hussein Obama, qui dès son arrivée au pouvoir s’est jeté dans les bras des Arabes, et a reçu Benyamin Netanyahou d’une façon humiliante par la petite porte.

La France s’est empressée de lui emboîter le pas, elle dont les médias publient à charge contre Israël depuis des dizaines d’années quitte à publier des bidonnages « Al Dura. »

Ce vote déconsidèrera la France qui n’aura aucune place crédible dans cette affaire se comportant d’une façon totalement partiale puisque ce texte ne demande aucun effort aux Arabes, pour Paris, tout est de la faute de Netanyahou si la paix n’est pas effective.

Signifier par un trait de plume que la reconnaissance apportera la paix alors que la question de cinq millions de « réfugiés » n’est pas résolue, que la moitié du gouvernement arabe du pays désiré par Paris appelle par sa charte à la destruction d’Israël qu’il aspire à remplacer, et que l’autre moitié n’a pas connu d’élections depuis des années, et souffle sur les braises en déclarant que « le Mont du Temple » injustement dénommé « l’Esplanade des Mosquées » ne doit pas être souillée par la présence juive, alors qu’on parle de lignes de 1967, quelle place laisse t-on aux négociations?

Le vote de mardi sera un signe donné aux Arabes surtout, n’avancez pas sur la route des concessions, laissez passer 2 ans et alors vous aurez un pays.

Cette déclaration de Laurent Fabius, est indigne d’un homme d’État, qui ne doit jamais dire ce qu’il fera, et surtout ce qu’il ne fera pas. Les Socialistes sont coutumiers du fait, à l’époque de Solidarnosc, Michel Rocard alors aux affaires avait déclaré bien sur nous ne ferons rien!!!

Les interventions remarquables:

  • de Pierre Lellouche UMP, 13:42  » favorable à la reconnaissance par les négociations et pas l’inverse, ce vote va radicaliser la position israélienne, il favorisera l’importation du conflit en France. »
  • de Philippe Viguier UDI, 24:00  » Le Parlement espagnol ne reconnaitra la Palestine qu’à la suite d’un accord de paix négocié par les deux parties. »
  • de Roger Gérard Schwartzenberg, 34:30 « il doit s’agir d’une invitation et non d’une recommandation qui est contraire à l’esprit de la Constitution. L’AP et le Hamas font partie du même gouvernement, le Hamas refuse l’existence d’Israël, il renvoie à des négociations. »
  • de Meyer Habib UDI, 1:04:00 « Gouvernement à moitié corrompu à moitié Djihadiste. Le Hamas est égal à Daesh, depuis 1967 œuvre à la destruction d’Israël. Pas une seule fois Israël n’est mentionné sur les manuels scolaires du Fatah et de l’AP. Cette proposition va à l’encontre de la paix. L’AP parle de Jérusalem composé de trois quartiers: l’Arabe, le Chrétien, et l’Arménien.
  • et de Gilbert Collard Non Inscrit, (en opposition avec la ligne du Front National alors qu’il préside au comité de soutien de Marine le Pen sans avoir jamais adhéré au FN se contentant de soutenir Marine Le Pen), 1:15:30 « Il est inadmissible que les arguments de Meyer Habib soient insupportables aux groupes de l’Assemblée. Cette résolution est irrecevable. Israël n’est pas un pays raciste, il n’y a pas d’apartheid, le comparer à l’Afrique du Sud est indigne. Si vous reconnaissez l’État aujourd’hui vous attiserez les tensions. Vous voulez empêcher les gens de parler. Vous faites honte au droit international.
  • et Claude Goasguen UMP, 1:21:30 « Le PS, le PC, et les Écologistes se livrent à une course de vitesse pour récupérer l’électorat musulman. La France est garante des accords d’Oslo qui précisent qu’il ne peut y avoir de reconnaissance sans négociations. Depuis 2006 il n’y a pas eu d’élections en Judée, Samarie, et Jérusalem Est. Mitterrand avait dit à propos de la résolution 242, qu’il était question d’échange de territoires. Ou bien nous reconnaissons, ou bien nous discutons, dans le premier cas, il s’agit d’un Casus Belli.

Je vous laisse découvrir l’intégralité du débat en visionnant cette vidéo.
vidéo de la 1ère séance du 28 novembre 2014. vidéo de la 1ère séance du 28 novembre 2014.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :