« Les chances pour la France » sont au travail.

Comments (1) Elections France, Législatives, Présidentielles France

Eli LAIK
L'Assemblée Nationale

L’Assemblée Nationale

Les gens sont mauvaises langues, ils traitent systématiquement « les chances pour la France d’inactifs, c’est tout à fait faux, les médias si rapide pour nous faire passer en boucle des « informations à charge contre Israël » se gardent bien de nous informer de l’état de guerre civile qui règne en plein Paris.

« Les chances pour la France » au travail.

Les Français seront heureux de recevoir une rallonge sur leurs impôts afin de régler la casse, les commerçants seront appelés les premiers, et seront fortement taxés, eux qui doivent constamment tirer leur rideau pour éviter le sac de leur magasin.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Ni les médias, ni l’État ne parlent de ces exactions, par contre vendredi la France s’est impliquée dans les affaires intérieures d’un État souverain et doit voter le 28 novembre sur la reconnaissance « d’un État Palestinien. » Ce vote qui n’apportera rien sur le plan de la paix, sera un boute feu supplémentaire en Israël qui n’en avait pas besoin.

« Les Chances pour la France qui s’identifient clairement à cette population, Keffieh, drapeaux, etc… ne sont même pas reconnaissants à la France de son soutien à la création du-dit État.

Le Gouvernement français serait plus avisé de s’occuper de la guerre civile qui règne dans ses murs, et de remettre de l’ordre dans ses finances, au lieu de s’occuper des affaires des autres, mais tout le monde sait très bien que lorsqu’un homme politique ne réussit pas à l’intérieur, il s’occupe des Affaires Étrangères, les gogo seront heureux de voir leur Président parader dans des repas outre frontières.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAÏK pour

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :