Leçon d’histoire à un frère vivant en galout

Comments (2) Elections Israël, Présidentielle, Problèmes de société

Eli LAIK

A l’occasion d’une Bat Mitzvah, la famille s’est réunie, de nombreux parents sont venus de France.

L'Altalena devant la plage de Tel-Aviv

L’Altalena devant la plage de Tel-Aviv

Au cours de 2 jours de fête, la discussion porta sur « les pourparlers », on me demanda ce que je pensais des lignes de 1948, donnant ma vision largement précisée dans ces colonnes, j’eus la surprise d’être traité d’extrémiste de droite. La réunion familiale n’étant pas un lieu de joute politique, la discussion cessa net.

J’ai alors décidé  d’écrire cet article afin de fournir une information réelle à la branche française de la famille totalement formatée par les discours quotidiens des médias désinformateurs français.

Nous allons connaître le 10 Juin l’élection d’un nouveau Président en Israël, il succèdera à Shimon Peres.

Qui est Shimon Peres?

En 1947, il s’engagea dans la Haganah, En 1948, Ben Gourion voulut fusionner la Haganah, l’Irgoun, et le groupe Stern.

En 1948, l’Irgoun avait affrété un bateau d’armes à bord duquel prirent place 800 immigrants, Menahem Begin refusa de livrer à la nouvelle armée Tsahal le chargement d’armes. Ben Gourion donna l’ordre d’attaquer l’Altalena (rebaptisé du nom de plume de Zeev Vladimir Jabotinski.) Bilan: 18 morts 16 membres de l’Irgoun, 2 de Tsahal, le bateau fut incendié et coula avec sa cargaison. Yitzhak Rabin exécuta l’ordre, si l’Irgoun avait conservé ces armes, la ligne de cesser le feu de 1949 se serait située au Jourdain ou à l’est du fleuve.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Il y a 20 ans, Rabin et Peres furent les artisans des accords d’Oslo. Ils devinrent la coqueluche de la gauche française. Immédiatement se déclencha l’intifada, jusqu’à aujourd’hui une longue série d’attentats a fait de nombreuses victimes.

Les accords d’Oslo ont été jetés aux orties par Abou Mazen qui vient de s’allier au Hamas, leur vision d’éradication de l’État d’Israël est devenue publique mais les médias français n’en parlent pas. Ils préfèrent nous traiter d’extrémistes de droite, lorsque la gauche française est à cours d’arguments, elle traite ses opposants d’extrémistes de droite.

Après le refus d’Abou Mazen de continuer des discussions qui en 9 mois ont abouti à la libération de 78 terroristes aux mains tâchées de sang, et à rien d’autre, Shimon Peres n’a rien trouvé de mieux que de sortir de son rôle d’inauguration des chrysanthèmes pour entretenir des discussions secrètes avec Abou Mazen, lui offrant une aura que ce chef terroriste quémande partout. Benyamin Netanyahou l’a vertement rappelé à l’ordre.

Voici deux actes majeurs de deux Israéliens encensés par l’Europe qui nous veut du bien en venant de décider de boycotter nos œufs et nos poulets.

Il me revient en mémoire une discussion entre collègues dans les années 70, l’un d’eux me demanda (déjà à l’époque on pensait que le juif français faisait partie d’une cinquième colonne,) que penses-tu de la position d’Israël. Ma réponse fusa.

Nous n’avons aucun droit de prendre parti pour ou contre les décisions du gouvernement israélien, parce que nous sommes Français, et vivons ici dans un pays de cocagne en priant chaque shabbat pour la bonne santé de nos gouvernants.

Les décisions qui sont prises à Jérusalem ne peuvent être commentées que par les Israéliens, car eux ont le canon d’un fusil braqué sur leur ventre et ont le dos à la mer.

Depuis, cet abonné au Monde et au Canard enchaîné qui trouvait que la milah était un acte barbare, me regarda d’un œil nouveau, et oublia un peu l’antisémitisme instillé à dose quotidienne ou hebdomadaire dans des Médias aujourd’hui passés aux poubelles de l’histoire.

Aujourd’hui, depuis mon Alyah, je suis en guerre contre tous ces médias désinformateurs, j’écris donc en permanence pour les combattre, voici comment je fais ma guerre, pas avec un fusil, j’ai passé l’âge d’intégrer Tsahal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :