Arno Klarsfeld chez le Juge

Comments (2) Elections France, Justice, Les 150.000 Français en Israël, Présidentielles France

Eli LAIK

Arno Klarsfeld a prononcé un discours très mesuré lors de son allocution à Roglit, ici, devant le mur où sont inscrits 76.000 noms nous avons trouvé son discours en dessous de ce qu’avait dit l’Ambassadeur, qu’il était trop mesuré.

De gauche à droite : Arno Klarsfeld, Patrick Maisonnave (Amb de Fr. en Israël), M. Magros (Consul de Fr. à Jérusalem), M. Maton (Consul de Fr. à Tel-Aviv), M. Corrègelongue (Consul de Fr. à Haïfa), au mémorial de la déportation des juifs de France à Roglit,

De gauche à droite : Arno Klarsfeld, Patrick Maisonnave (Ambassadeur de France. en Israël), M. Magros (Consul de France à Jérusalem), M. Maton (Consul de France à Tel-Aviv), M. Corrègelongue (Consul de France à Haïfa), au mémorial de la déportation des juifs de France à Roglit. Photo Éli LAIK

Et pourtant voici qu’un juge le convoque, lui qui siège au Conseil d’État pour lui reprocher un délit d’opinion.

Dois-je demander à l’Émir du Qatar la permission de publier le présent article?

Voilà ce qu’il en coûte de fricoter avec un pays raciste, xénophobe et néanmoins bourré de ressources financières, après avoir vendu les plus beaux fleurons de la France à ces barbares qui entretiennent une cinquième colonne en France chauffée à blanc par des imams incultes mis en place par le Qatar.

Ces imams demeurés qui incitent dans les mosquées leurs ouailles à faire le Djihad, alors ceux-ci partent en Syrie se faire la main avant de revenir en Europe pour punir les infidèles, les mêmes qui au nom d’Al-Qaïda tuent nos soldats en Centrafrique ou ailleurs en Afrique, les mêmes qui menacent de mort le Président de la République François Hollande.

Aujourd’hui on convoque un Conseiller d’État, demain le Président de la République sortant sera t-il invité par un juge à venir s’expliquer sur sa politique qui n’aurait pas eu l’heur de plaire au grand financier qatari?

« Mont-joie, Saint Denis boutez moi donc tous ces moricauds dehors. » Qu’ils aillent faire leurs simagrées ailleurs.

Au fronton de tous les édifices publics il va falloir supprimer le mot liberté car ce vocable commence par la liberté d’opinion.

Arno Klarsfeld fait partie de cette partie de la population française qui a bâti la France. Le travail de son père qu’il poursuit aujourd’hui lui donne le droit de dire qui est antisémite, même si cela ne plaît pas à certains, surtout ceux qui sont montrés du doigt et qui ne pensent qu’à la détruire.

Le Conseiller d’État a parlé des antisémites de l’extrême droite, de l’extrême gauche et aussi de celui des banlieues. Il n’a pas précisé que le coup de poing des années 60 a disparu tant à l’extrême gauche qu’à l’extrême droite, on fait de l’antisémitisme par discours. Quand à l’antisémitisme des banlieues, il se pratique à coup de pieds, de couteau, ou de kalachnikov, là la violence se déchaîne pleinement.

Les deux façons d’être sont également répréhensibles, les unes pour incitation à la violence, les autres pour actes de violence en bandes organisées, vouloir interpeller ceux qui dénoncent cette violence me paraît inapproprié, et les résultats de ce genre d’action sont « disproportionnés » pour employer un terme que nos diplomates affectionnent et ne servent qu’à jeter de l’huile sur le feu et à encourager les violences.

« Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde » disait Camus c’est toujours d’actualité.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Bien évidement il n’y a pas d’antisémitisme en France, ni même en Europe, la preuve:

Juif agressé au taser au sortir d’une synagogue du Marais à Paris Jssnews

Le racisme explosera car nous discriminons nos citoyens et favorisons les immigrés

Elie Lévy l’année dernière avait partagé les Français en deux dans son article sur les deux France

Les deux France de l’occupation étaient là l’année dernière et aujourd’hui encore on peut déplorer leur présence, Je me situe comme Arno Klarsfeld dans la France qui construit, ceux qui se trouvent dans l’autre camp sont dénoncés dans ces colonnes à longueur d’articles, malheureusement nos dirigeants depuis toujours qui se veulent rassembleurs n’ont jamais mis au ban ceux de l’autre France, à trop vouloir rassembler les extrêmes on divise tout le monde.

Nous recevons des dizaines d’informations de ce genre par semaine, mais bien sur jamais par le biais des médias nationaux, les blogs voire les médias autres que français nous informent de la réalité.

Le racisme en France comme en Europe est d’abord causé par le silence des médias sur tous ces actes qualifiés de faits divers causés par des déséquilibrés.

Ces mêmes médias qui mettent Eric Zemour à l’index pour avoir évoqué un rapport de l’administration pénitentiaire qui précise que 85% des détenus sont de confession musulmane, ce n’est pas de l’islamophobie de le déclarer, c’est la réalité du rapport, l’administration est bien obligée d’en tenir compte pour l’élaboration des repas, elle ne propose pas à ces détenus de la viande autre que Hallal, et bannit le porc des menus.

D’autres part lorsque Alexandre Arcady vient présenter son film 24 jours évoquant le calvaire d’Ilan Halimi, et que Caron payé par nos impôts vient expliquer que la mort d’Ilan Halimi est due à la situation au Moyen-Orient, qu’il se permet de parler des enfants « palestiniens » tués par les soldats israéliens  car pour Caron, ceci explique cela. Et bien pour moi, ça c’est de l’antisémitisme.

Au fronton de tous les édifices publics il va falloir supprimer le mot liberté car ce vocable commence par la liberté d’opinion.

La France à trop vouloir différencier les musulmans des islamistes est tombée dans son propre piège. La réalité c’est que l’Islam s’appuie sur des écrits, ces écrits préconisent la guerre sainte le djihad à ses croyants, afin que le monde entier devienne musulman.

Lorsqu’on est un dirigeant digne de ce nom, on doit en tenir compte, et accueillir chaque année, sans aucun contrôle des centaines de milliers d’Africains qui professent cette foi et ne s’intègreront jamais, qui ne vivent que d’allocations refusées aux Français, dont le seul but est l’avènement de la Charia dans le monde entier, c’est un acte criminel commis pour des raisons bassement électorales.

Les Français en ont assez de cette politique de l’autruche et ils le font savoir par leur vote, ou par leur abstention, le peuple est souverain, les juges vont-ils au nom de la même justice convoquer également tous ceux inscrits sur les listes électorales afin de leur faire préciser leur vote?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :