Communiqué de presse: Shlomo Portal Tête de liste Likoud des Municipales à Ashdod

Comments (1) Likoud

Eli LAIK

Communiqué de presse


Document publié par le gouvernement le 07/09/1996, prouvant que Shlomo PORTAL, alors Président de la section locale du Likoud à Ashdod, avait été le premier à interpeller le gouvernement sur le dossier de l’hôpital d’Ashdod.


Lundi 14 Octobre 2013, Shlomo PORTAL, tête de liste du Likoud Ashdod, et Chalom Elfassi, second sur la liste, ont donné une conférence de presse au cours de laquelle a été produit un document émanent du gouvernement, de première importance pour la ville d’Ashdod.

 Shlomo et Shalom

Ce document apporte la preuve que Shlomo Portal est le premier à avoir attiré  l’attention du gouvernement de l’époque et ainsi obtenu l’approbation pour la construction d’un hôpital à Ashdod.


Le document en question a été envoyé à Shlomo PORTAL en 1996 par le ministre de la Santé Hanegbi. Ce dernier affirme dans ce document que Shlomo Portal a été le précurseur dans ce dossier et que sa requête a abouti à la décision d’approuver la création d’un hôpital à Ashdod.

 

« Je suis heureux de vous informer que j’ai décidé d’approuver la création d’un hôpital à Ashdod », écrit Hanegbi. « Comme vous le savez, vous avez soulevé cette question lors de notre première réunion dans mon bureau dès mon arrivée aux affaires. » « En fait, vous étiez le premier à évoquer devant moi l’urgence, et le changement essentiel de la politique appliquée par les ministres de la santé qui m’ont précédé, qui s’opposaient à la création d’un hôpital à Ashdod pour différentes raisons. »

Le document en question a été envoyé à Shlomo PORTAL en 1996 par le ministre de la Santé Hanegbi.

Portal a déclaré aux journalistes qu’il n’a jamais fait étalage du fait qu’il avait personnellement obtenu l’approbation de la construction de l’hôpital, et que, sans cette approbation, et son travail incessant, il est probable que le dossier n’aurait pas avancé même des années après l’approbation en 1996.


Une copie du dossier a été distribuée aux journalistes présents, avec un document expliquant en détail pourquoi il a décidé de publier précisément à cette période : « La raison pour laquelle je vous ai finalement tous rassemblé aujourd’hui, c’est qu’il était important à mes yeux de clarifier certains faits à ce moment critique.

 

Dans une semaine se déterminera l’avenir de la ville d’Ashdod pour les cinq prochaines années.

Pendant des années, Shlomo Portal a parlé de la construction d’un hôpital à Ashdod, le plus grand projet de la ville d’Ashdod, le projet dont elle a le plus besoin.

 

Quand fut approuvé la construction de l’hôpital, quelques politiciens se sont appropriés la paternité de cette décision. Ils ont affirmé qu’ils se sont battus, ont travaillé et lutté pour obtenir l’approbation de la construction de l’hôpital.

 

Interpelé par une journaliste qui lui demandait pourquoi il ne produisait ce document qu’actuellement, laissant aussi longtemps son rôle dans l’ombre et permettant à d’aucuns de s’attribuer ses actions, Shlomo PORTAL a répondu que « Pour ma part, je ne suis pas habitué à me valoriser, et à la recherche d’une reconnaissance. Mais dans cette période critique, au moment où chaque vote influe sur l’avenir de la ville d’Ashdod, il est temps que chacun sache l’importance de mon pouvoir sur le gouvernement, et comment je peux promouvoir des projets importants pour la ville d’Ashdod. »

 

Shlomo Portal apporte ici la preuve qu’il a obtenu l’approbation initiale de construire un hôpital à Ashdod, il est le seul à pouvoir présenter ce document du gouvernement.

 

C’est d’une grande importance pour les Ashdodiens de connaître cette affaire. C’est la preuve de sa capacité à promouvoir d’autres projets.


La différence entre Portal et les autres candidats revendiquant leur action pour la construction de cet hôpital, c’est qu’ils n’ont pas de preuve, lui si.

 

Lorsque Shlomo Portal s’est rendu compte que des candidats revendiquaient la paternité de cette approbation de la construction de l’hôpital, il a décidé de crier la vérité, et a lancé cette liste du Likoud des Conseillers Municipaux d’Ashdod.

 

« Pendant des années, j’ai travaillé en coulisses, les honneurs ne m’intéressait pas. Ce qui m’intéressait, c’est que la ville obtienne ce dont elle a le plus besoin, pour le bénéfice des résidents. »

 

« Si j’ai décidé de me lancer, ce n’est pas  parce que je cours après le pouvoir, mais parce que mon projet est de sauver le Likoud. Avec Chalom  Elfassi nous avons pris l’accord en vue de renforcer le Likoud d’Ashdod.

Nous avons décidé de prendre les rênes lorsque nous avons constaté la baisse du Likoud nous ne pouvions pas l’accepter, nous voulons voir revenir le Likoud à la première place, celle qu’il avait avant les dernières élections. »


« En outre, il est important de noter que s’il n’y a pas de représentant du Likoud au Conseil Municipal, le pouvoir du parti au pouvoir sera limité à Ashdod. La ville d’Ashdod recevra moins d’aide gouvernementale. Nous ne pensons pas que ce soit bon pour notre ville. »

 

« En tant que membre du Conseil du Likoud, je vais m’impliquer pour que  le développement d’Ashdod soit une priorité du gouvernement. Je suis candidat au nom du parti au pouvoir, de sorte qu’il est naturel d’avoir un pouvoir que les autres n’ont pas. »

 

« Mes relations avec les dirigeants du pays ont influé sur le choix de la ville d’Ashdod par rapport à d’autres villes. Ashdod sera la ville pilote du budget de transport vert d’un demi milliard de dollars grâce à mes relations avec le ministre des Transports Israël Katz, un projet qui va apporter des millions de dollars à la ville d’Ashdod. »

Aimez-vous cet article ? Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

 

« Mes relations étroites avec le ministre de la Culture et des Sports Limor Livnat ont permis la réouverture à Ashdod de l’Orchestre andalou. »

 

« L’ancien ministre de l’Éducation Gideon Saar m’a aidé à créer le séminaire des professeurs d’espagnol en 2012 à Ashdod, là aussi notre ville est à la pointe de l’innovation en Israël. »

 

« En équipe avec le ministre de l’Environnement Gilad Arden (aujourd’hui Ministre des Communications et de la protection civile) pour le choix de la ville d’Ashdod, qui accueille la Conférence internationale sur l’environnement qui s’est tenue pour la troisième fois dans la ville, à cette occasion, nous recevons les ambassadeurs et représentants éminents du monde entier. »

 

« Il existe de nombreux autres projets pour lesquels j’ai l’intention de promouvoir la ville d’Ashdod. Les ministres et les membres de la Knesset dans le gouvernement sont conscients du fait qu’une fois que j’accèderai au Conseil Municipal ils n’auront pas un moment de répit. »

 

« Ils mobiliseront alors toutes les ressources dont j’aurais besoin pour la mise en œuvre des projets pour la ville d’Ashdod. »

 

« L’importance du soutien du conseiller du gouvernement permettra aux budgets d’abonder vers la ville sans opposition, le gouvernement ayant l’assurance de voir arriver au terme chaque projet en un temps record. »

 

Shlomo Portal :

·      Chef de la faction du Likoud à Ashdod.

·      Président du Forum des principales branches du Likoud.

·      Président de comité du Likoud

·      Membre du Secrétariat du Likoud

·      Membre du conseil et Président des offres régionales de l’environnement, chargé d’approuver la construction d’un hôpital à Ashdod.

·      Administrateur des caisses nationales d’assurance maladie.

Ce communiqué a fait l’objet d’une large diffusion dans la presse israélienne en ivrit.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :