Quel programme électoral pour la 19ème Knesset

Comments (1) Elections Israël

Eli LAIK

Depuis quelques jours les différentes têtes de listes échangent des noms d’oiseaux et autres insultes. Supposent-ils que nous nous contentions de ce discours pour fixer notre choix?

Kadima: Nécessité d’un adulte responsable en parlant du P.M.

Lapid: Critique Netanyahou.

Hatnouha Tzipi Livni: Netanyahou veut freiner la chute dans les sondages.

Avoda Eitan Cabel: Contre la nomination de Kahlon.

Yachimovich: Netanyahou prépare un enfer social.

Que ferait donc l’opposition si il n’y avait pas Benyamin NETANYAHOU? Quel est donc le programme électoral proposé par les uns et les autres afin de tracer une voie pour l’avenir du pays?

En conférence hier soir à Tel Aviv Daniel SHEK, déjà été gratifié d’un article:  Daniel SHEK donne ses consignes de vote, Mais qui est Daniel SHEK?   en compagnie  de Daniel BENSIMON ce dernier interrogé sur le programme qu’il défendait répondit évasivement en gros je peux vous le décrire.

Un intervenant lui rétorqua: je préfère en détail, car c’est dans le détail que se cache le diable.

Poussé dans ses retranchements Daniel BENSIMON lui répondit tout d’abord, coupe franche de 10% du budget de la défense pour les répartir dans le social.

Ceci pourrait être réfléchi dans un pays vivant au calme, mais le hululement des sirènes de novembre hante encore mes nuits, et que me chaut que nos enfants puissent admirer une superbe dalle funéraire payée par la redistribution évoquée plus haut, ils préfèreront manger du pain sec, plutôt que pleurer leurs proches.

La différence entre la gauche et la droite tous pays confondus se trouve dans une boîte familiale de 250 allumettes.

La gauche décide de couper les allumettes en 4 afin d’en offrir un quart à chacune des 1.000 personnes présentes. (Personne bien sur ne peut se servir des allumettes).

La droite demandera à chacun d’apporter une allumette. Avec les 1.000 allumettes récupérées, elle suscitera la construction d’une usine, qui donnera du travail à chacun, les bénéfices engrangés permettront aux 1.000 apporteurs d’une allumette d’envisager une autre usine, et les bénéfices taxés permettront d’alléger les difficultés des plus démunis.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

En ce qui concerne le gouvernement sortant, quel est son bilan?

Social:

-Gratuité de l’école à partir de 3 ans.

-Gratuité des soins dentaires jusqu’à 12 ans.

-A la sortie de l’armée 100.000 sheqalim voire 200.000 pour l’acquisition d’un terrain en vue de construire en périphérie 20 mn de Tel Aviv.

-Construction d’un réseau routier dense pour désengorger le centre et permettre un meilleur accès du nord et du sud.

-400.000 emplois créés.

Où donc se situe l’enfer social?

Sécurité:

-Déploiement de batteries Kipat Barzel qui nous ont bien protégé en novembre coût d’un missile: 50.000 €.

-Construction de la barrière de sécurité entre l’Égypte et Israël 1 milliard de sheqalim, plus aucun clandestin ce mois-ci contre 2.000 mensuels précédemment.

-Raccompagnement dans leur pays (avec un pécule de 2.000 €) des clandestins. Ces deux mesures permettront de mettre fin aux exactions commises par ces derniers.

-Développement de « Baguette magique » pour compléter Kipat Barzel pour les missiles de portée plus longue, en raison du danger du Hezbollah et de l’Iran.

Daniel BENSIMON souhaite t-il toujours amputer le budget de la défense de 10%? où va t-il arbitrer?

Le bilan est repris dans l’article suivant: Les réalisations du LIKOUD des 4 dernières années.

Quel est le programme pour l’avenir?

Les principaux points se retrouvent ci-dessous:

-Promotion du caractère juif de l’État d’Israël équilibre de la tradition, du sionisme, de la modernité, et de la tolérance comme un impératif politique et éducatif.

-Intensification de l’Alyah, d’avantage d’efforts pour attirer les juifs du monde entier.

-Réforme du gouvernement. l’adoption de la loi norvégienne, qui exigerait des ministres de renoncer à leur siège de Député, afin de réduire le rôle de la politique partisane, grâce à la séparation des pouvoirs exécutif, et législatif.

-Construction en Yesha, le Golan, et Jérusalem. Il faut augmenter la présence Juive en Yehuda, Shomron, le Golan, et Jérusalem, en construisant plus de villes, de villages, et de quartiers.

-Soutien national des Rabbins orthodoxes en soulignant la nécessité pour les rabbins sionistes d’être placés dans les institutions religieuses nationales.

-Augmentation du budget de l’Éducation, plus pour la formation, salaires relevés pour les enseignants, durcissement de la réponse à la violence dans les écoles et dans les rues pour nos enfants.

-Réduction de la criminalité par l’augmentation des forces de police.

-Économie d’énergie, environnement plus propre, nettoyage, dessalinisation, législation pour la conservation de l’énergie.

-La santé pour tous, personne ne doit en être écarté.

Voir la totalité du programme sur le site du LIKOUD ce programme est commun avec Israël Beitenou.

Alors Shelly YACIMOVITCH, où voyez-vous l’enfer social?

Il faut rappeler que la loi électorale à la proportionnelle intégrale comporte bien des dangers, en particulier l’éparpillement des voix sur des listes de moindre importance pourrait faire basculer le bon résultat de la droite vers un gouvernement de centre gauche qui aurait les faveurs de Shimon PERES, avec la coqueluche des occidentaux comme Premier Ministre, dont les frasques à l’étranger mettraient le pays en grand danger. voir Daniel SHEK donne ses consignes de vote, Mais qui est Daniel SHEK?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :