Vote des étrangers aux municipales (Claude Guéant)

Comments (0) Elections France, Municipales

Eli LAIK

Claude Guéant n’a pas évoqué la seule bonne raison qui motive un refus du vote des étrangers aux municipales.

Les Maires issus de ces élections sont des grands électeurs, qui sont amenés tous les trois ans à renouveler le tiers des Sénateurs sortants.

Donner le droit de vote aux étrangers aux municipales revient à leur donner un droit de vote indirect sur des législateurs qui pourraient faire varier la loi en faveur d’un pays étranger, c’est comme si on leur donnait le droit de vote aux législatives, et pourquoi pas aux Présidentielles.

Aimez-vous cet article ? Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.

Si les étrangers veulent voter, ils doivent obtenir la naturalisation française, ce n’est pas si difficile, comparé aux années 50 où les immigrants italiens, puis espagnols ont mis 10 ans pour obtenir la naturalisation.

En donnant le droit de vote aux étrangers, on abandonne toute souveraineté nationale, les français veulent conserver le seul pouvoir en leur main celui du vote, leur amoindrir ce pouvoir en le diluant aux mains des étrangers reviendrait à les spolier de ce droit qui est un devoir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :