Marine Le Pen danse la valse avec des néonazis

Comments (1) Elections France, Présidentielles France

Eli LAIK

Marine Le Pen danse la valse avec des néonazis

© ap

Alors que Marine Le Pen tente de dissocier le Front National avec l’extrême droite, la candidate à la prochaine élection présidentielle française va passer le week-end en Autriche et participer à un bal néonazis.

On ne se refait pas. Tel père, telle fille, serait-on tenté d’ajouter à la lecture de cette information révélée par L’Express. La candidate du Front National a répondu à l’invitation du FPÖ, le parti de feu Jorg Haider,  et de sa figure de proue Martin Graf, le vice-président du Parlement Autrichien.

Duel au sabre
À cette occasion, Marine Le Pen occupera son vendredi soir en assistant au bal d’Olympia, une corporation secrète « interdite aux juifs et aux femmes », dont les membres sont chargés de véhiculer dans la société des idées néonazies, pangermanistes, antisémites et négationnistes.  Une corporation qui, pour tuer le temps, a pour habitude de se retrouver dans les caves des beaux quartiers de Vienne et d’organiser des duels au sabre. Et comme toute société secrète, ses membres se reconnaissent entre eux « à la balafre qu’ils se doivent d’exhiber sur une joue », ajoute l’hebdomadaire.

C’est dans cette ambiance « conviviale » que Marine Le Pen va passer son vendredi soir, à l’occasion du bal traditionnel de cette corporation, où il est de tradition d’applaudir les tribuns négationnistes qui prennent la parole. « Ce bal fait la fierté de l’extrême-droite dans toute l’Europe, explique Heribert Schiedel, spécialiste du FPÖ.  Les participants s’y rencontrent et rentrent chez eux en disant partout: c’est génial que nous puissions nous retrouver dans un tel endroit! »

Annexion
Marine Le Pen, qui tente par tous les moyens de briser l’image radicale de son parti, perpétue une tradition familiale, puisque son père fut l’invité d’honneur en 2008. Quant à l’autre figure du FN, Bruno Gollnisch, il a déjà eu l’occasion par deux fois de valser sur des airs de Strauss. Lors de ces réunions, la presse (interdite dans la salle) et les opposants se massent traditionnellement aux portes de la Holfburg, un palais qui donne sur la Heldenplatz, là où en 1938, Adolph Hitler prononça l’Anschluss. Tout un symbole. Et visiblement, en dépit de sa prétendue rupture avec les frasques paternelles, Marine Le Pen y tient.  (LS)

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :