Démo-cratie ou Démo-crasseux

Comments (0) Elections Israël

Jacques KUPFER

Une élite médiatico-juridico universitaire s’est auto proclamée propriétaire de notre pays. Elle contrôle le système juridique, les médias et la classe dirigeante universitaire. Ceux qui la composent n’ont jamais été élus mais ce sont cooptés durant les dernières décennies.

C’est ainsi que quelques juges de la Cour suprême invalident les décisions de nos représentants à la Knesset. Ils s’arrogent un droit de contrôle sur la volonté populaire exprimée lors des élections.

Les médias sont remplis de Docteurs, professeurs et politologues qui se trompent depuis 50 ans mais continuent à pérorer du haut de leur incompétence. Ils ont prévu que le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem amènerait un bain de sang ! Ils ont soutenu que les réimplantations juives en Judée et en Samarie étaient un obstacle à la paix ! La récente reconnaissance des États-Unis quant à la légitimité et à la légalité du retour juif sur toute la Terre d’Israël libérée à l’ouest du Jourdain, leur inflige un démenti cinglant et représente une avancée conséquente pour notre Etat. Ils espéraient un soulèvement arabe qui n’a pas eu lieu car ces derniers sont les mieux placés pour savoir que le seul propriétaire légitime de la Terre d’Israël est le peuple d’Israël. Ils nous imposent un lavage de cerveau  et des indignations sélectives.

La seule et unique idée politique de l’opposition de gauche est l’obsession du « anti Bibi ».

 

Les campagnes électorales ne concernent pas notre avenir mais les dossiers juridiques fabriqués par une clique anti Bibi. Le conflit n’est pas entre la Droite et la Gauche. Il concerne ceux qui veulent un État juif et ceux qui sont pour un État « comme tous les autres » pour « tous les citoyens ».

J’ai toujours voté pour une idéologie Jabotinskyenne, un sionisme intégral. J’eusse également aimé que Mr Natanyahou ait engagé le combat contre le système juridique avant de s’en ressentir la victime, d’établir la loi juive sur toute la Terre d’Israël avant de devoir s’en servir comme instrument électoral, d’engager le combat contre le vote arabe avant que celui-ci ne devienne létal pour la démocratie israélienne. Cela ne m’empêche pas de lui accorder le crédit pour toutes les réalisations accomplies par l’État d’Israël devenue une puissance mondiale.

 

Mais cette fois-ci, mon soutien au camp national sera également un vote contre.

   Contre un ex chef d’état-major qui ose s’asseoir auprès des députés de la liste arabe, adversaires déclarés de l’État juif. Cette alliance entre Mr Gantz et les députés de la liste arabe est une insulte à l’honneur d’Israël et aux combattants de Tsahal.

   Contre une manipulation de l’opinion publique pour faire passer au nom de la « liberté d’opinion » des actes sordides de compromissions pour des intérêts personnels.

   Contre ceux qui attisent la haine des ultra orthodoxes sous des prétextes patriotiques mais qui en fait récusent tout simplement le judaïsme de notre Etat.

   Contre ces doyens universitaires qui tolèrent qu’un professeur gauchiste insulte une étudiante vêtue de l’uniforme de notre armée, que des arabes quittent la salle en chahutant quand on entonne notre hymne national.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :