Le Président du Parlement libanais et Israël en accord sur deux points

Comments (2) Elections Israël, Knesset, Likoud, Onu

Eli LAIK

Le Président du Parlement libanais Nabith Berry vient de s’adresser aux Parlementaires islamiques réunis en Iran pour évoquer la décision de Donald Trump de déplacer son Ambassade à Jérusalem.

Sur les 9 points de son intervention 2 sont dans le droit fil de la pensée israélienne, seule la façon de l’exprimer est différente.

Le Président de la Chambre d’un État phagocyté par le Hezbollah terroriste s’est exprimé chez un État favorisant le terrorisme à des parlementaires de pays dont certains pratiquent le terrorisme, d’autres le financent, et d’autres enfin s’en éloignent, Il a déclaré:

  • “Je réitère mon appel à fermer les ambassades des pays islamiques qui se trouvent à Washington et à boycotter l’administration Trump jusqu’à ce que le président américain revienne sur sa décision concernant Jérusalem.”

Si les pays islamiques souhaitent rompre leurs relations avec Washington, ils perdront le parapluie américain, il est improbable que les Sunnites soient en accord sur ce point.

Il a également appelé à:

  • “L’arrêt de toutes les négociations portant sur la paix (au Proche-Orient) jusqu’à ce qu’il y ait une annonce claire sur l’arrêt de la colonisation.”

Sur ce second point, encore faudrait-il que les négociations soient en cours, or depuis des années les Arabes par la bouche d’Abou Mazen refusent de discuter.

Bien évidement, il ne parle pas de la colonisation arabe.

Il a poursuivi en appelant à la

  • “Reconnaissance de l’État palestinien avec Jérusalem comme capitale”.

Pour qu’il y ait reconnaissance d’un État, il faut qu’il y ait un peuple, or ce peuple n’existe pas, des dires des dirigeants arabes c’est une question d’opportunité, la Jordanie est la Palestine selon eux. S’ils veulent un pays il ne leur reste qu’à rejoindre le leur en traversant le Jourdain Yasser Arafat était Égyptien, et Abou Mazen détient le passeport jordanien comme beaucoup d’autres.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

  • “Il faut soutenir la résistance du peuple palestinien dans toutes ses formes. »

Abou Mazen n’y manque pas en versant des allocations aux terroristes et en donnant des nom de rue, de place ou d’école à des terroristes ayant du sang sur les mains.

  • « Il faut aussi annuler l’accord d’Oslo (signé en 1993 entre Palestiniens et Israéliens). »

Les accords d’Oslo sont une erreur monumentales de la gauche israélienne qui en a pris conscience récemment, ces accords stipulaient qu’ils seraient rompus en cas de demande unilatérale de reconnaissance à l’Onu, cette reconnaissance ayant été demandée, les accords sont donc rompus, il serait temps que le Gouvernement se décide à le déclarer. Abou Mazen vient de déclarer à son tour qu’il rompait toute relation avec Israël, il était temps que la farce prenne fin. Nous sommes d’accord sur ce point.

La Charte des Nations-Unies 24 Octobre 1945.

Le chapitre 12 de la Charte des Nation Unies explique un point qui est en contradiction avec la création d’un État autre qu’Israël entre la Méditerranée et le Jourdain.

  • « Ainsi que tous les accords avec Israël et fermer toutes les ambassades israéliennes se trouvant dans les capitales arabes et islamiques. »

Pense t-il que l’Égypte et la Jordanie soient prêtes à fermer nos Ambassades?

  • « Il faut refuser tous les projets de colonisation.”

Nous sommes tout à fait d’accord avec eux, qui sont les colons?

Les Arabes se rendant compte qu’ils ont perdu une énième guerre, politique cette fois se lancent dans des menaces dont ils sont coutumiers, et tels des tigres de papiers vitupèrent, ces cris sont à sont à l’usage de leurs frères.

Il est temps pour Israël de déclarer qu’Israël c’est toute la Palestine mandataire résiduelle d’après l’amputation de la Jordanie. Le pays s’étend de la Mer au Jourdain.

Les squatters ne sont pas les bienvenus, et s’ils font du tapage (terrorisme) ils doivent être expulsés, ils n’ont rien à faire sur notre terre.

Pour la majeure partie des autres, nous devons les inviter à rejoindre un pays frère de leur choix quitte à ce que la communauté internationale les aide financièrement à déménager.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :