Les frasques de Pierre Barbancey Journaliste à l’Humanité

Comments (2) Conseillers Consulaires, Elections France, Législatives

Eli LAIK

 Eli LAIK

Vendredi 22, Janvier 2016

les-francophones-d-israel.com

Voici le brûlot commis par ce journaliste qui fait l’amalgame dans son article entre la religion de deux Élus français et leur supposée allégeance à Israël:

Un site sioniste insulte Elsa et Salah Hamouri

Pierre Barbancey
Jeudi, 21 Janvier, 2016
L’Humanité

Le couple franco-palestinien, ainsi que le père d’Elsa Lefort, Jean-Claude Lefort, sont traînés dans la boue par le média en ligne JSSNews.

L’acharnement des autorités israéliennes contre Elsa Lefort, épouse de Salah Hamouri (voir notre édition d’hier), refoulée lors de son arrivée en Israël et placée en détention alors qu’elle est enceinte de six mois, avant d’être ­expulsée, a provoqué une vive émotion en France. Comme en témoignent les centaines de signatures qui continuent, chaque jour, à remplir la pétition lancée pour demander l’intervention du ministre français des Affaires étrangères dans ce dossier.

Ce n’est évidemment pas du goût de tout le monde. Depuis hier, un site, JSSNews, qui se présente lui-même comme un « média sioniste », publie sur sa page un « article » consacré à l’affaire. On croit lire une publication d’extrême droite des années 1930 qui, à l’époque, dénonçait le « judéo-bolchevisme ». Ce site, fondé par Jonathan-Simon Sellem (JSS), un Franco-Israélien, n’est rien d’autre qu’un torchon qui, en s’abritant à l’étranger, évite toute poursuite en France. Voici pourtant ­comment il parle d’Elsa et Salah Hamouri. Le titre parle de lui-même et donne toute la haine des auteurs et de celui qui les publie : « Engrossée par un terroriste ­palestinien, une employée du consulat français de Jérusalem expulsée d’Israël. » Elsa y est traitée de « fille d’un dirigeant communiste antisémite, mariée à un terroriste palestinien ». Le texte laisse entendre que le couple préparerait peut-être des attentats contre Israël, dégaine contre le consulat général de France à Jérusalem et félicite les services de renseignements israéliens.

Or Jonathan-Simon Sellem, homme (mérite-t-il vraiment ce qualificatif  ?) de droite, est conseiller consulaire français en Israël, élu sur une liste UMP-UDI ! C’est un grand ami de Meyer Habib, député français qui n’a qu’une mission : défendre la politique coloniale israélienne, quitte à manier l’insulte, la haine et le mensonge. Mais que fait donc Manuel Valls ?

Jonathan Simon Sellem a répondu à ce triste sire

Pour ma part, je voudrais préciser quelques points.

Jonathan Simon Sellem est mon ami, j’ai été son Directeur de Campagne pour le sud d’Israël pour les Législatives 2013 où arrivé 3ème en Israël, 6ème pour l’ensemble de la 8ème Circonscription Jonathan avait fait partie des 8 Candidats ayant obtenu le remboursement de leurs Frais de campagne sur 20 se présentant.

Jonathan, comme moi même avons appelé dès le 28 Mai à voter pour Meyer Habib qui était le plus proche de nos idées.

Jonathan Simon SELLEM a été élu depuis premier de liste des Conseillers Consulaires des Français de l’Étranger.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Que dans son brûlot, Pierre Barbancey précise que Jonathan soit un ami de Meyer Habib, lui même grand ami de Benyamin Netanyahou cela fait partie d’un anti judaïsme primaire.

Pierre Barbancey n’est pas responsable de l’alignement systématique du Parti Communiste Français sur la politique de Moscou.

  • D’abord lors du début de la seconde Guerre Mondiale, l’U.R.S.S ayant signé un pacte de non agression avec Hitler, la P.C.F a montré son allégeance à l’U.R.S.S dans cette affaire en prônant la neutralité alors que la France était en guerre contre l’Allemagne.
  • Puis à l’occasion de la création de l’État d’Israël, Moscou ayant soutenu Israël créé selon un mode socialiste.
  • En 1967 lors de la guerre des six jours, Israël abandonné de tous, s’est tourné vers les États-Unis pour s’approvisionner en armes, revirement de Moscou, immédiatement suivi par le P.C.F qui s’aligna sur le grand frère.
  • Imaginons un conflit qui opposerait la France à la Russie, il s’en est fallu d’un cheveu lors de la crise ukrainienne, il est assuré que le P.C.F aurait là aussi eu une position originale.
  • On peut aujourd’hui reprocher à Pierre Barbancey, son engagement dans l’Humanité organe du P.C.F qui a fait preuve de si peu de patriotisme dans le passé.
  • Il par contre totalement responsable des insanités qu’il développe à longueur d’article faisant l’amalgame entre deux élus français, et leur religion prétendant qu’ils seraient susceptibles d’allégeance envers Israël, ceci c’est de l’anti-judaïsme primaire, et comme tel réprimé par la loi.

Pierre Barbancey s’insurge de l’expulsion d’Israël d’Elsa Lefort travaillant au Consulat français de Jérusalem elle est l’épouse de Salah Hamouri, un terroriste français qui fut emprisonné en Israël après avoir admis vouloir assassiner le Rabbin Ovadia Yossef. Il est membre de l’organisation terroriste le F.P.L.P. Elsa Lefort a été expulsée d’Israël pour ses liens supposés avec une organisation terroriste.

Que ce journaliste de l’Humanité prenne la défense des terroristes en Israël alors que ce même média traite d’une manière différente le terrorisme lorsqu’il s’agit de la France paraît la aussi faire preuve d’un état d’esprit totalement orienté.

Lorsque JSS, ou les Francophones d’Israël, comme d’autres sites dénoncent ce genre de comportement des médias comme des Gouvernants français, c’est de l’information, lorsque Pierre Barbancey écrit dans l’Humanité ce genre d’incongruité, c’est du racisme anti-Juif.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :