Nuit debout et République couchée

Comments (10) Elections France, Présidentielles France

Jacques KUPFER

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jaques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Il y a peu l’Assemblée Nationale votait une résolution reconnaissant un pays « la Palestine » qui n’avait jamais existé et qui n’existera jamais. Son chef, un terroriste arabe confirmé, est reçu à Élysée comme s’il s’agissait de sa résidence secondaire et perçoit de la France des subsides généreux dont la destination finale au Panama ne fait plus aucun doute.

La coalition écolo-melanchono-socialiste a émis ce vote en sachant pertinemment que la création éventuelle d’un état terroriste arabe aux portes de la bande côtière israélienne était un danger de mort pour Israël. Elle savait que ce sont des frontières que la gauche israélienne lorsqu’elle était moins dramatique qu’aujourd’hui appelait « les frontières d’Auschwitz. » Elle sait pertinemment que le but ultime des arabes n’est pas une « Palestine » aux cotés d’Israël mais à sa place.

En fait, la France a voté pour priver Israël de son futur.

Le dernier vote français à l’Unesco est une page d’anthologie de sa décrépitude. Donc, selon le Quai d’Orsay et la Présidence de ce qui fut une République française il n’y aurait aucun lien entre le peuple juif et ce que le gouvernement français appelle désormais l’Esplanade des Mosquées, le mur occidental, le tombeau de Rachel, et le caveau des Patriarches Abraham, Isaac et Jacob. Aucun lien historique, religieux, archéologique, ni même culturel.

Il s’agirait selon M. Hollande de sites religieux musulmans que les Juifs profanent par leur seule présence. Heureusement que Sarkozy avait voté l’entrée de la Palestine à l’Unesco!

Il n’y a donc pas de lien entre le peuple juif et la Terre d’Israël.

Par ce vote, la France veut priver le peuple juif de son passé.

Aimez-vous cet article ? Inscrivez-vous à notre Newsletter en cliquant ici.

Mais par ce vote, la France a également décrété la fin de sa culture chrétienne et de son histoire. En fait, selon la France, fille aînée de l’Église, une vieille erreur chrétienne vient d’être mise à jour. Jésus n’aurait donc pas chassé les « marchands du Temple » mais de la Mosquée. Lui-même et sa famille n’étaient que des colons fanatiques qui spoliaient les « palestiniens » de Bethléem! Une aberration de plus dans cet amalgame de mensonges et de révisionnisme historique goebbelsien ne peut plus nuire.

M. Hollande devrait d’ailleurs pour une fois aller jusqu’au bout de ses convictions et profiter de l’état d’urgence pour effectuer les perquisitions nécessaires à la disparition de toutes les Bibles. Il devrait les remplacer par le nouveau livre de chevet imposé aux français qui sera le Coran !

Cette France est celle de l’affaire Dreyfus, de Maurras et de « Je suis partout, » de Vichy et des lois anti-juives.

La France nous refuse un avenir de stabilité, soutient les artisans de l’insécurité pressante et tente d’effacer notre passé.

Comment appelle-t-on cet acharnement contre le peuple d’Israël, contre son droit à défendre sa terre ancestrale et son retour aux sources de son histoire. Ces belles âmes de gauche condamnent l’antisémitisme mais à condition d’effacer le passé juif, de mettre en danger sa vie actuelle et d’obérer son avenir.

J’accuse la France officielle d’antisémitisme.

Cette France est celle de l’affaire Dreyfus, de Maurras et de « Je suis partout, » de Vichy et des lois anti-juives.

Auguste Bebel déclarait que « l’antisémitisme est le socialisme des imbéciles ». La place de la République remplie de « nuit debout » est la parfaite illustration de cette inculture et d’un antisémitisme socialiste avéré par l’abyssale imbécilité des propos tenus.

Nous devons avoir en Israël une réaction immédiate.

Notre sortie de l’Unesco s’impose et nous n’avons plus rien à faire dans cette institution qui représente un désert culturel et une infection antisémite.

La seconde mesure qui s’impose est de fermer le consulat général de la France à Jérusalem. Cette institution œuvre en faveur des terroristes et mène la lutte de l’Union Européenne pour édifier des constructions illégales destinées à offrir des points stratégiques aux ennemis arabes d’Israël. Ce consulat et ses représentants sont en contact permanent avec des terroristes et minent les efforts juifs pour rétablir une pleine souveraineté israélienne et la sécurité sur Jérusalem. Ce sont des mesures de salubrité publique à mettre en place de toute urgence en déclarant chacun de ces « diplomates » persona non grata.

Quant aux Juifs de France, n’attendez pas que la charia réglemente la législation française. Rejoignez nous en Israël pour défendre Jérusalem, défendre vos enfants et votre avenir en restant fidèles à notre passé. Il ne faut traverser ni La Manche ni l’Atlantique mais juste la Méditerranée.

Jérusalem était déjà notre capitale et le Mont du Temple résonnait de nos prières ancestrales alors que Lutèce n’était qu’une terre de passage pour sangliers.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jacques KUPFER pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :