Nicolas Sarkosy des paroles et des actes

Comments (0) Elections France, Présidentielles France

Eli LAIK

Nous avons assisté mardi soir à l’émission « des paroles et des actes », passage obligé de tous les candidats à l’élection Présidentielle française. C’était le tour du Président candidat à sa réélection.

 

 

Les intervenants journalistes étaient dans leur registre habituel, cachant mal leur animosité, parler de leur hostilité à la réélection de Nicolas SARKOSY serait un pléonasme. Ils ne l’ont jamais aimé, pensez donc braves gens ce pouilleux, ce galeux, ce moins que rien, qui ne sort pas du moule de l’ENA (l’Ecole Nationale des Anes Bâtés il manque un B).

 

 

Le Candidat SARKOSY ne s’en est pas laissé compter, avec sa pugnacité habituelle, il a vite renvoyé ces incivils dans leurs 22 mètres.

 

 

Tout au long de ces deux heures et demie, il a démonté toutes les accusations mensongères que les médias lui déversent depuis des années, expliquant la réalité des choses en étant obligé de démarrer son argumentaire par c’est faux, vous racontez n’importe quoi, en fait c’était « le juif des médias » comme Israël est « le juif du monde » toujours accusé à tort, et obligé de répondre à cette délégitimation permanente.

 

 

Les intervenants le coupaient sans arrêt pour essayer de le déstabiliser, ce qu’ils n’ont pas réussi à leur grand regret, lors du final Franz Olivier GIESBERT a reconnu au Président qu’il avait passé avec brio toutes les embuches.

 

Quand à Laurent FABIUS, en bon socialiste n’ayant rien à proposer, il empêchait les réponses à ses assertions mensongères en criant haut et fort d’autres assertions toutes aussi mensongères, contrairement au bon vin, il ne s’est pas bonifié depuis son débat mémorable où Valéry Giscard d’Estaing l’avait traité de roquet.

 

 

Fiscalité :

 

Il a annoncé un impôt minimum pour les grands groupes qui s ‘arrangent pour échapper à l’impôt, 2 à 3 milliards attendus.

 

 

Rsa :

 

Les allocataires seront soumis à un contrôle très strict, leurs démarches en vue de leur réinsertion seront analysées tous les 18 mois. 165.000 étrangers en bénéficient des conditions de présence et d’activité des allocataires seront mises en place.

 

 

Minimum vieillesse :

 

Il est inadmissible que l’épouse d’un commerçant ayant travaillé toute sa vie perçoive 300 € par mois alors qu’un étranger venu vivre en France à 60 ans perçoive automatiquement 780 €  sans n’avoir jamais cotisé, de nouvelles règles seront mises en place. Ce scandale avait été dénoncé par mes soins.

 

Immigration :

 

Fin du regroupement familial automatique, des conditions de travail, et de logement seront exigées avant toute autorisation.

 

 

Le flux migratoire sera freiné, de 180.000 aujourd’hui, à seulement 100.000 étrangers supplémentaires par an seront autorisés.

 

 

Sur ces quatre derniers points, il était temps de réagir face au pillage organisé de nos services sociaux exsangues.

 

 

Institutions :

 

 

Une dose de proportionnelle de 15% sera proposée avec baisse du nombre des députés, afin que d’importants courants de pensée ne soient pas laissés sans possibilité de s’exprimer.

 

 

Abattage rituel :

 

Il a considéré qu’il était inopportun d’en parler ce soir, car les français attendent des réponses fortes à des questions économiques face aux crises à répétition qu’ils subissent depuis 2007.

 

 

International :

 

Le soir même de son élection, il souhaite rencontrer Angela MERKEL, car l’Allemagne est notre principal partenaire. Ensuite il veut aller en Israël afin de relancer le processus de paix au moyen orient.

 

 

Sur tous les points économiques, Nicolas SARKOSY maîtrisant parfaitement son sujet était très à l’aise, et a convaincu son auditoire. Nous avons rajeunis de 39 ans, lorsque le brillant ministre des finances de l’époque Valéry Giscard d’Estaing nous expliquait au tableau à l’aide de ses graphiques la situation économique de la France et les enjeux futurs.

 

 

En ce qui concerne l’abattage rituel :

 

Il n’a pas souhaité épiloguer alors que François FILLON notre excellent Premier Ministre a raté une bonne occasion de se taire, en parlant de règles archaïques peu adaptées à la modernité que nous vivons.

 

 

A ceci nous pouvons répondre que lorsqu’on est Premier Ministre de la cinquième puissance Mondiale, on doit parler avec beaucoup de retenue d’un sujet qu’on ne maîtrise pas du tout et qui concerne la religion.

 

 

Lorsqu’on parle de viande Hallal, en sous titre il faut comprendre également viande casher. Le Grand Rabbin de France Gilles BERNHEIM, ainsi que le Président du Consistoire Central Joël MERGUI, qui seront reçus aujourd’hui à Matignon, lui expliqueront en quoi la viande Casher est plus saine que toutes les autres, et pourquoi une bête ainsi abattue souffre moins qu’une bête abattue par tout autre moyen. Ils lui expliqueront également les méandres de la distribution de la viande qu’ils connaissent parfaitement.

 

 

Dans la même journée, un reportage de France 2 nous a montré l’évasion de nombreux investisseurs qui partent acheter des biens de 1 à 3 millions d’euros en Belgique, précédemment c’était en Suisse afin de fuir une taxation importante de leur patrimoine, frappé par l’ISF et l’impôt sur la transmission.

 

 

Faites fuir les juifs, en les privant de leur cacherout, et  la France se retrouvera comme tous les pays qui ont chassés leurs juifs innovateurs, ils se sont effondrés économiquement, et cherchent tous à les faire revenir. Espagne et Maroc en tête.

 

 

En ce qui concerne le Moyen Orient :

 

Nicolas SARKOSY veut comme tant de Présidents américains fraichement élus se mêler d’une affaire où la maîtrise de l’arabe s’impose, car lorsqu’on veut comprendre un tel sujet, il ne faut pas écouter les allégations de quelque arabe qu’il soit lorsqu’il parle en anglais à l’attention des Dhimmis occidentaux, alors qu’il dit exactement le contraire en arabe à l’attention de la foule arabe.

 

 

Il nous a expliqué qu’il allait venir en Israël sitôt élu afin d’obliger les Israéliens et les arabes parler, (il a employée un autre terme que je récuse), il faudra que je lui fasse parvenir au plus tôt l’excellent livre de mon ami Guy MILLIERE qui parle d’un peuple inventé il y a 4 décennies, et qui n’a pas une ancienneté de plusieurs siècles comme l’a prétendu le Président hier.

 

 

Nous n’accepterons pas qu’il mette sur un même plan des personnes rescapées de la Shoah, et des squatters qui sont venus ici, comme ils l’ont fait en Europe, et en France en particulier afin de piller les richesses créées par les autochtones du pays d’accueil. Il reprend là exactement le discours de délégitimation des arabes qui soit ne reconnaissent pas la Shoah, tel Abou MAZEN qui en a fait sa thèse de doctorat, soit comparent leur  situation avec elle.

 

 

On ne peut pas œuvrer dans un sens pour la France, et réclamer à un pays ami de faire exactement le contraire chez lui. Autant il a raison lorsqu’il veut corriger les aberrations de la loi française en ce qui concerne le rsa, le minimum vieillesse, et l’immigration, autant nous n’acceptons pas son discours lorsqu’il veut que nous fassions exactement le contraire ici.

 

 

Car nous avons en plus quelque chose que j’avais expliqué à Christophe BIGOT venu nous réconforté lors des bombardements que nous subissions de la part du HAMAS, nous ne sommes pas en guerre économique, mais en guerre tout court, avec des gens qui contestent notre existence en tant que pays reconnu par l’ONU.

 

 

Là encore, un faux pas, car lorsqu’on est crédité dans les sondages d’un résultat tangent, on recherche les votes à la marge susceptibles de faire basculer le score en sa faveur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly, PDF & Email
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :